Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2011

Le pistachier lentisque

L'autre pistachier sauvage :

le Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus)

appelé aussi "arbre à mastic"

  

DSC07922.JPG

DSC07897.JPG

C'est un arbrisseau persistant de 1 à 2 m de haut.

DSC01825.JPG

DSC07921.JPG

Ses feuilles, petites, sont composées de folioles en nombre pair (3 à 6 paires),

fixées sur un pétiole large, muni sur toute sa longueur de petites ailes plates.

DSC01824.JPG

Les petits fruits, en petite grappe serrée, sont d'abord verts ...

DSC01819.JPG

... rosés...

DSC01814.JPG

... rouges et noirs à maturité.

DSC01810.JPG

 Ils ont aussi des galles, comme le pistachier térébinthe.

 

C'est un arbrisseau qui préfère les terres siliceuses ou marneuses.

 On le trouve en région PACA et surtout dans le maquis corse.

 

Sa résine très odorante sert à faire "le mastic de Chio", utilisé en confiserie.

Si vous allez en Grèce ou en Turquie, on vous proposera des lookoums à la rose, à la menthe, mais aussi "saveur mastic", parfumés à la résine de pistachier lentisque.

 __________________

 

Comment les reconnaître ?

- Si vous êtes en hiver, aucun problème :

Le Pistachier térébinthe est caduque (il a perdu toutes ses feuilles).

Le Pistachier lentisque est persistant (les feuilles sont toujours présentes, juste un peu rougies par le froid).

- Si vous êtes en été, le plus simple est de comparer les feuilles. 

DSC01557.JPG

                                                                                                                                                                      Pistachier térébinthe                Pistachier lentisque 

 

 

Plusieurs caractéristiques les différencient nettement :

1- la taille

                    - la feuille du pistachier térébinthe est beaucoup plus grande.

2 - le pétiole (la tige qui porte les folioles) :

                   - celui du térébinthe est fin, rond et lisse.

                   - celui du Pistachier lentisque est large, plat, avec deux petites ailes de chaque côté.

3 - Le nombre de folioles :

                    - Les folioles du pistachier térébinthe sont en nombre impair.

                    - Les folioles du pistachier lentisque sont en nombre pair.

 

J'espère que ces quelques détails vous permettront de les reconnaître .

_______________

 

Pour compléter :

 

 DSC07904.JPG DSC07905.JPG DSC07903.JPG

                                                                                                                                                                             Pistachier térébinthe                 Pistachier lentisque                       Pistachier vera

( Dessins de la grande flore en couleurs de Gaston Bonnier)

 

 
 
 

27/09/2011

Couleurs d'automne : le pistachier térébinthe

Un autre arbre qui apporte un peu de couleur aux garrigues, à l'automne :

le Pistachier térébinthe (Pistacia terebinthus)

DSC07614.JPG

C'est un arbuste de 2 à 5 m de haut, à feuilles caduques.

Pistachia terebinthus 3.JPG

Au printemps, de gros bourgeons apparaissent sur les tiges nues.

DSC04703.JPG

Les grappes florales, rouge foncé apparaissent avant les feuilles.

DSC07688.JPG

Ses feuilles sont composées d'un nombre impair de folioles : de 2 à 4 "couples" de folioles, plus une foliole terminale.

DSC07620.JPG

Les petits fruits sont nombreux, groupés en grosse grappe.

Ils sont d'abord rouges, puis brunâtres.

DSC07617.JPG

DSC07683.JPG

DSC07692.JPG

Il est souvent envahi de pucerons qui provoquent des galles.

DSC07693.JPG

DSC07695.JPG

C'est un arbre de garrigue, qui préfère les sols calcaires, chauds et ensoleillés.

 De son écorce très parfumée, on extrait une résine : la térébenthine.

________________

 

 A ne pas confondre avec le vrai pistachier (Pistacia vera), pistachier cultivé, qui produit les pistaches, que nous grignotons à l'apéritif.

DSC001971.jpg

DSC001981.jpg

(Photos prises en Grèce/Ile de Santorin)

 

_________________

 

Il existe un autre pistachier sauvage, que l'on trouve çà et là en Languedoc-Roussillon, en région PACA, mais surtout dans le maquis corse.

A suivre ...