Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2011

Les baies de Sainte Lucie

Dans les garrigues de Lédenon, on trouve un cerisier sauvage :

Le cerisier de Sainte Lucie ( Prunus Mahaleb)

   Prunus mahaleb  3.JPG  Prunus-mahaleb-10.jpg

C'est un petit arbre de 2 à 4 m de haut.

Ses fleurs blanches apparaissent début Avril, en même temps que ses feuilles.

DSC04797.jpg   DSC04815.jpg

Ses feuilles sont petites, en forme de coeur allongé et finement dentées.

 DSC04808.jpg

DSC04812.jpg  DSC04806.jpg

Les fleurs fanées laissent déjà apparaitre les petits fruits verts.

DSC04803.jpg

 L'écorce est brune, marquée par des lignes circulaires .  

Prunus-mahaleb-1.jpg

 Les fruits sont de petites cerises, qui deviennent noires à maturité.

Elles sont amères et âpres.

_______________________________

 

S'il est hors de question de grignoter ses fruits , l'arbre a d'autres qualités.

1- C'est un arbre méditerranéen qui, bien que préférant les garrigues calcaires, peut s'adapter à tout autre type de sol : pauvres, secs, caillouteux, sablonneux, humides, acides....

Pour ces raisons, on l'utilise comme porte-greffe pour la plupart des cerisiers, vendus dans le commerce, avec la mention "greffé sur Sainte Lucie".

***

 2- Grecs, turcs, libanais, arméniens ... utilisent les petites amandes des fruits, pour parfumer pains et patisseries. Le Mahaleb ou Mahlep, selon les pays, donne un goût d'amande amère très particulier.

***

 3- Plus près de nous, dans le Minervois, les cerises cueillies à maturité sont mises à macérer dans un mélange d'eau de vie et de moût de raisin de cépage Grenache.

Cela donne un apéritif au goût acidulé appelé "Les Baies de Sainte Lucie" (et dont la recette exacte est, bien sûr, gardée secrète !)

Tchin !