Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/06/2012

Sur la route de Cabrières

Si vous vous êtes promenés, sur la route qui va de Lédenon à Cabrières,

vous avez certainement remarqué cette plante .

Une grande tige, presque aussi grande que les chênes verts,

des boules de fleurs jaune or : 

c'est la Férule commune (Ferula communis)

 DSC03679.jpgDSC00490.JPG

                                       (Cette photo, ainsi que les deux qui suivent ont été prises au Jardin des Plantes de Paris)

DSC00489.JPG

De la grosse tige principale, sortent des tiges secondaires,

laissant apparaître des boules vertes très denses,

DSC04301.JPG

donnant cette forme particulière qui s'apparente à un arbre.

DSC00822.jpg  DSC03661.JPG

Les feuilles, immenses, sont d'abord vertes,

puis elles jaunissent petit à petit, pour disparaître après la floraison. 

 DSC03667.JPGDSC03668.JPG

Les grosses boules vertes explosent en petites fleurs jaune d'or. 

 DSC03683.JPGDSC00805.JPGDSC03675.JPG  DSC01625-2.jpg

 Les fleurs fanent et les graines apparaissent,

permettant à la plante de se disperser un peu partout.

DSC00873.jpgDSC01622.JPG  DSC03692.jpg

Ses longues tiges, lisses, contiennent un genre de moelle,

qui se consume très lentement.

On dit que dans l'Antiquité les tiges de Férule séchées étaient utilisées pour transporter le feu. 

DSC00797.jpg

Les enseignants romains l'utilisaient pour tout à fait autre chose.

Ils s'en servaient pour tapper sur les doigts des élèves qui n'écoutaient pas en classe ...

La férule était un signe d'obéissance et d'autorité.

De nos jours, les châtiments corporels dans les écoles sont interdits,

mais il nous reste l'expression "être sous la férule de quelqu'un",

qui signifie : être soumis à son autorité, lui devoir une obéissance absolue.

DSC03689.JPGDSC00809.JPG

La férule est une ombellifère (comme le fenouil).

C'est vrai que la plante est belle...

mais elle est toxique pour les herbivores.

Les bergers la détruisent systèmatiquement craignant pour leur troupeau.

C'est une plante méditerranéenne.

Autour de Lédenon, vous la trouverez, vers Cabrières, 

mais aussi vers Poulx, et même autour de Cap Costières.

***

 

 

03/06/2012

L'estive ...

L'estive est la période de l'année où les troupeaux vivent dans les pâturages de montagne.

Ce déplacement s'appelle la transhumance

(du latin trans / de l'autre côté, et humus /la terre ).

Pour notre troupeau local, c'était hier.

 DSC08535.JPG

Les cavaliers qui "ouvriront la route" sont prêts.

DSC08502.JPG  DSC08496.JPG

Les chiens et les ânes attendent le départ avec impatience. 

DSC08639.JPG

Les mules sont chargées.

DSC08569.JPG

Le troupeau arrive devant un public intéressé et curieux.

Agneaux, brebis, moutons ...

 DSC08613.JPG

Béliers ...

DSC08579.JPGDSC08561.JPG

... Et les magnifiques chèvres du Rove, toujours aussi majestueuses.

DSC08595.JPG

Le convoi peut s'élancer à travers les villages : 

départ Cabrières, arrivée Bezouce.

DSC08606.JPGDSC08617.JPGDSC08634.JPG

Villages, routes, chemins ...

 DSC08656.JPGDSC08667.jpgDSC08670.JPGDSC08681.JPGDSC08690.JPG

Impressionnant !

DSC08685.JPG

Une belle animation qui a réuni une grande majorité des gens des villages environnants,

qui, bien sûr, ont suivi le troupeau de bout en bout.

(Photos : Jean-Francis Gosselin)

***

Ce troupeau, en résidence habituelle à Bezouce, part chaque été,

profiter de l'herbe fraîche des Alpes.

Bien sûr, la période où les troupeaux faisaient la transhumance à pied, est révolue. 

La semaine prochaine, ils partiront en camion ...

C'est moins romantique, mais c'est moins fatigant !

Ils ne reviendront à Bezouce qu'en Octobre,

où ils débroussailleront les bois et les pistes DFCI (Défense des Forêts Contre l'Incendie),

autour de Cabrières, Bezouce et Lédenon.

***