Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/11/2012

Novembre : ailleurs dans le monde

Souvenez-vous !

En Octobre, je vous avais laissés dans les glaciers argentins.

 voyages,argentine

Malgré le froid, nous resterons sur les passerelles jusqu'au soir,

tant le paysage est beau et les couleurs du glacier changeantes avec la lumière finissante .

***

Demain, nous repartons sur Buenos Aires ...

L'Argentine, c'est fini !

***

Pas tout à fait !

car au lieu de rentrer directement à Paris,

Nous avons fait un petit tour au Brésil.

***

Les chutes d'Iguaçu

voyage,brésil,iguaçu

Encore un site naturel classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO !

voyage,brésil,iguaçu

Iguaçu ou Iguazu ?

Les chutes sont à cheval sur les frontières du Brésil et de l'Argentine.

Selon que vous êtes d'un côté ou de l'autre,

vous prononcez "Iguaçu" en portugais, du côté brésilien,

et "Iguazu" en espagnol, du côté argentin ...

*** 

voyage,brésil,iguaçu

Notre hôtel, vu du ciel, dans le parc d'Iguaçu, côté brésilien, 

et situé juste en face les chutes. 

voyage,brésil,iguaçu

Aussitôt, les valises posées, nous descendons les passerelles,

pour profiter tout de suite des chutes. 

voyage,brésil,iguaçu

Il est déjà tard, nous sommes seuls,

Fabuleux spectacle !!!

voyage,brésil,iguaçu voyage,brésil,iguaçu

Aller au bout de la grande passerelle,

en contrebas de la "Gorge du Diable" ... 

voyage,brésil,iguaçuvoyage,brésil,iguaçuvoyage,brésil,iguaçu

C'est la douche assurée !!!

voyage,brésil,iguaçu

Non, je ne danse pas, j'essaie simplement de passer entre les gouttes.

Impossible, je rentrerai trempée ...

 voyage,brésil,iguaçu

JF a préféré laisser T-shirt et Kway au sec ...

 voyage,brésil,iguaçu

Ce qui frappe, dans ce lieu si fréquenté, c'est la présente d'une faune,

à la fois sauvage et très familière : tortues, iguanes, coatis,

et des papillons, comme ce petit "88" posé sur la rambarde.

voyage,brésil,iguaçu voyage,brésil,iguaçu

Ils viennent jusqu'à se poser sur nos mains 

voyage,brésil,iguaçu

La flore tropicale, est bien présente.

***

Mais nous n'avons pas vu de toucan,

 voyage,brésil,iguaçu

Celui-là était dans le "Parc des oiseaux",

voyage,brésil,iguaçu

en compagnie d'aigrettes,

voyage,brésil,iguaçu

d'ibis rouges, de perroquets, et même d'un vrai coq tricolore ...

voyage,brésil,iguaçu

Il y a même des tortues et des crocodiles 

 ***

Le lendemain est consacré au côté argentin.

Beaucoup plus de monde, de ce côté :

petit train, bateaux, nombreuses passerelles ...

 voyage,brésil,iguaçu

Mais cela n'enlève rien à la beauté du site.

 voyage,brésil,iguaçu

Les dernières passerelles nous mèneront jusqu'à la "Gorge du Diable",

déjà vue du côté brésilien. 

voyage,brésil,iguaçu

Le vacarme de l'eau, ne dérange pas les oiseaux qui nichent sous les cascades.

voyage,brésil,iguaçu voyage,brésil,iguaçuvoyage,brésil,iguaçuvoyage,brésil,iguaçu

Au revoir, Iguaçu,

demain nous partons pour Rio ! 

***

 

02/11/2012

Octobre : ailleurs dans le monde, le Parc des Glaciers

 

Nous arrivons à El Calafate,

en survolant le Parc des Glaciers

 

voyages,argentinevoyages,argentine

Nous logeons à La "Posada Los Alamos"

superbe hôtel, entièrement décoré avec l'artisanat local,

que l'on peut acheter dans les belles boutiques de la ville.

voyages,argentine

***

voyages,argentine

Le lendemain, nous partirons passer une journée en bateau, 

au milieu des glaciers :

Upsala, Onelli, Spegazzini, Perito Moreno ...

voyages,argentinevoyages,argentinevoyages,argentine

Quelquefois, des blocs de glace se détachent,

et le bateau tangue ...

voyages,argentine

***

voyages,argentine

Aujourd'hui, c'est marche à pied, dans la lagune autour d'El Calafate,

et observation des oiseaux.

***

Nous louons une petite voiture,

et nous partons balader dans le Parc des Glaciers.

voyages,argentine

voyages,argentine

Après avoir herborisé tout le long de la route,

nous arrivons devant le Perito Moreno.

Nous ferons d'abord, une balade en bateau,

pour voir la partie Sud du glacier, inaccessible à pied.

voyages,argentine

C'est grand, c'est bleu, c'est beau !!!

voyages,argentine

5 Km de long, 170 m de hauteur (dont seuls 75 m sont hors de l'eau),

il faut monter en haut des passerelles pour vraiment se rendre compte,

de l'étendue du glacier.

voyages,argentine

voyages,argentine

Les passerelles, très bien entretenues,

 se faufilent dans le paysage et permettent de découvrir la totalité du glacier.

voyages,argentine

Voilà deux arbustes typiques de la région :

- Le Calafate (Berberis buxifolia) est le symbôle de la Patagonie :

fleurs jaunes d'or, fruits bleus ressemblant à des prunelles,

dont ils font une excellente confiture.

- Le Notro (Embothrium cocineum) dont les fleurs rouges réchauffent le paysage.

voyages,argentinevoyages,argentine

Le Perito Moreno est un des rares glaciers qui continuent à avancer.

Il avance de 2m par jour, soit à peu près 700 m par an.

Voilà le point critique où il touche la Péninsule de Magellan.

Quand la pression est trop forte,

c'est "la rupture".

En Octobre 2010, date de notre voyage,

le glacier touche déjà la péninsule ...

Mais la rupture n'a eu lieu qu'en Mars 2012 !!!

voyages,argentine

Soudain, une explosion !

Un énorme bloc de glace est en train de se détacher du glacier !

voyages,argentine

Douche assurée !!!

voyages,argentine

Malgré le froid, nous resterons sur les passerelles jusqu'au soir,

tant le paysage est beau et les couleurs du glacier changeantes avec la lumière finissante .

***

Demain, nous repartons sur Buenos Aires ...

L'argentine, c'est fini !

***

31/10/2012

Octobre : ailleurs dans le monde, la Péninsule de Valdès

Deux sauts en avion, et nous voilà sur la Péninsule de Valdès.

Encore une région d'Argentine, classée UNESCO.

*** 

 

voyages,argentine

La Péninsule de Valdès, c'est d'abord ses baleines !

voyages,argentine

Et on les a vues partout :

dans le port de Puerto Madryn ou à 20 m de la plage del Doradillo ...

voyages,argentine

Et bien sûr en bateau ...

L'aventure est assez amusante :

d'abord on nous équipe : ciré, gilet de sauvetage ...

Une fois inspectés, nous pouvons monter dans notre bateau,

qui nous attend ... sur la plage !

Ensuite le bateau gagne la mer tiré par un tracteur ...

***

voyages,argentine

Après notre sortie "Baleines",

nous allons à Punta Loma, réserve naturelle pour les Lions de mer.

voyages,argentine

Il y en a partout !

voyages,argentine

C'est l'heure de la sieste ou de la tétée.

Seul, le mâle veille sur son harem.

voyages,argentine

 Ce soir, nous dormons au Phare de Punta Delgada .

Vieux phare reconverti en petit hôtel, au ras d'une falaise.

En bas, sa plage privée et protégée, abrite une grosse colonie d'éléphants de mer.

voyages,argentine

375 marches plus bas, nous sommes assis sur la plage à 20 m d'eux.

Ne pas parler, ne pas faire de grands gestes,

et surtout, ne jamais se lever, le mâle pourrait vous confondre avec un concurrent ...

3 tonnes qui vous foncent dessus, ça fait peur !

voyages,argentine

Justement, voilà un autre mâle, qui arrive sur la plage :

la bagarre est immédiate, violente, sanglante et interminable.

***

Nous resterons trois jours à nous promener sur la Péninsule,

car, sur Valdès, il n'y a pas que des animaux marins .

Guanacos, tatoos, maras, gros lézards, nandous, moutons et des centaines d'oiseaux,

animent la steppe et les Salines.

Puis, nous irons plus au Sud, à Punta Tombo,

colonisée naturellement par des " Pingüinos de Magallanes",

qu'il faut traduire par "Manchots de Magellan"

voyages,argentine

Des passerelles ont été aménagées, pour ne pas marcher par accident,

sur un nid, car il y en a partout !

voyages,argentinevoyages,argentine

***

Avant de quitter la Péninsule de Valdès,

nous passons une journée à Puerto Rawson, petit port de pêche,

d'où partent des excursions aux "toninas", petits dauphins noir et blanc,

qui ne vivent qu'en Patagonie.

(Dauphin de Commerson/Cephalorhynchus commersonii)

voyages,argentine

Nous en verrons beaucoup, plonger sous le bateau,

avec une vitesse déconcertante pour un photographe ...

Et encore des baleines !!!

voyages,argentine

Si les toninas suivent le bateau par jeu,

le déchargement des crevettes, se fait sous l'œil intéressé des oiseaux, des otaries ...

et des gourmands !

***

Demain, nous quittons la Péninsule de Valdès pour les glaciers du Sud.

A bientôt !

***