Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2017

Coup de colère !!!

 

Si vous avez lu le Midi Libre du dimanche 2 Avril,

vous avez certainement remarqué cet article sur la page

"Nature et Patrimoine"

 

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

***

Cela fait des années que Francis Dabonneville, 

Président de la Société Française d'Orchidophilie du Languedoc,

aidé de quelques passionnés,

essaie de faire classer cette parcelle de prairie

où poussent des orchidées sauvages.

Difficile, très difficile quand des intérêts sont en jeu ...

Plusieurs fois, nous avons été proches du but ...

Et puis non, au dernier moment ...

La raison de cette demande de classement :

4 orchidées sauvages, rares et protégées.

Les explications sont dans l'article,

je vais juste vous montrer mes photos .

***

Orchis Papillon

 

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Grande, de 20 à 40 cm de haut,

La couleur va du rose vineux au rose fuchsia,

Station unique dans le Gard.

  

*** 

Orchis lacté

 

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

20/25 cm de haut,

De différentes nuances de rose,

mais le labelle à fond blanc entièrement piqueté de rose pourpre.

Espèce classée "Vulnérable" en forte régression,

Notre prairie est la seule station du département du Gard .

 

***

Ophrys splendida

 

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

15/20 cm de haut,

3 ou 4 fleurs sur un épi assez lâche,

Grands sépales blancs avec une ligne médiane verte,

pétales plus petits blancs bordés de vert tendre.

Macule du labelle entourée d'un fin liseré blanc.

Rare et très localisée,

endémique de Provence, du Gard aux Alpes Maritimes.

Protection régionale en Languedoc-Roussillon.

 

***

Ophrys bombyx

 

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Orchidées, protection, Saint-Gilles, lédenon

Elle n'est pas très grande, 10/15 cm de haut.

Juste une trentaine de pieds sur une surface d'un mètre carré ...

Rare et menacée, elle est protégée nationalement.

***

J'espère que ces photos vous aurons donné envie de les protéger ...

d'en parler ... 

Une parcelle protégée et intouchable,

au milieu d'une zone d'habitations ou commerciale,

ne peut être qu'un "faire-valoir",

pour le porteur de projet ...

***

(Toutes les photos ont été prises sur la parcelle de Saint-Gilles,

sauf les Ophrys splendida,

qui ont été prises aux Garrigues Basses de Lédenon,

où nous avons la chance d'avoir quelques pieds)

***

 

 

24/05/2016

Journée "Garrigues Propres"

 

Ce samedi 21 Mai,

nous avons participé à une journée "Garrigues Propres",

à Lédenon.

***

Le rendez-vous, pour les volontaires est au centre du village.

D'abord, pour prendre des forces,

le Conseil municipal nous offre un bon petit déjeuner :

cafés, saucisson, fromage

et une excellente fougasse de la boulangerie locale.

 

garrigue,déchets,poubelles,environnement

  

Le ventre plein, des groupes se forment,

et se répartissent dans toutes les garrigues, autour du village.

Nous, nous sommes dans le groupe des Garrigues Basses.

 

Et il y a de quoi faire !!!

Vieux pneus, barres de fer, restes de jouets, chaussures,

sacs plastiques, vieux seaux,

branchages, un climatiseur, tuyaux d'arrosage déchiquetés, 

sacs de ciments à moitié pleins, grillages emmêlés,

canettes en aluminium ou en plastique, gravats ...

 

garrigue,déchets,poubelles,environnement

garrigue,déchets,poubelles,environnement

garrigue,déchets,poubelles,environnement

garrigue,déchets,poubelles,environnement

garrigue,déchets,poubelles,environnement

  

des cartons de packs de bière ...

 

garrigue,déchets,poubelles,environnement

  

Le plus incompréhensible,

c'est que chacun des cartons contenait ses 26 bouteilles...

alors que le conteneur à verre du quartier se trouve à moins de 200 m ...

Grosse fatigue ou grosse bêtise ????

 ***

Deux enfants ont même trouvé un énorme sac poubelle,

plein de médicaments ...

Heureusement, c'étaient des enfants responsables,

qui se sont bien gardés de goûter ces petites pastilles multicolores !!!

*** 

 

Les sacs fournis par l'Agglo ont vite été pleins.

Nous, on avait amené notre remorque ...

très vite pleine aussi ...

Finalement monsieur le Maire qui était dans notre groupe, 

a appelé le camion de la mairie, pour récupérer tout ce qu'on avait trouvé.

Et sa benne était déjà bien chargée.

 

garrigue,déchets,poubelles,environnement

garrigue,déchets,poubelles,environnement

 

Les conteneurs du village étant saturés,

nous sommes allés vider notre remorque à la déchetterie voisine .

***

Un petit apéro,

garrigue,déchets,poubelles,environnement

et nous retournons vite dans nos garrigues.

garrigue,déchets,poubelles,environnement

Aujourd'hui, elles sont propres !

mais pour combien de temps ....

***

 

  

14/01/2016

Septembre... ailleurs dans le monde : Tetiaroa (suite)

 

Pendant que JF va faire de la plongée sur la barrière de corail,

je pars avec Tumi, découvrir la flore autour de l'hôtel.

C'est loin d'être un cours de botanique, 

fait par un expert qui vous inonde de noms latins ...

Non, Tumi connaît tout : arbres, plantes, fruits ...

et leur usage traditionnel ...

C'est un échange de noms tahitiens, français, latins ...

entre deux amies qui se promènent ...

***

Bien sûr, on trouve des palmiers,

des "Arbres de fer (Casuarina equisetifolia) 

des Pandanus, des Arbres à nonos (Morinda citrifolia),

quelques pieds de tiaré (Gardenia taitensis) ,

 

voyages,polynésie,tetiaroa

et la timide fleur du Scaevola taccada, si particulière.

***

Un arbre qu'aime beaucoup Tumi :

le Kahaia ou Tafano ou Guettarda speciosa .

Ses petites fleurs éphémères s'ouvrent la nuit

et parfument les nuits chaudes des îles

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Voilà un arbre rare,

classé "espèce menacée" par l'UICN

(Union Internationale pour la Protection de la Nature),

le Sophora tomentosa 

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Une plante que l'on voit partout :

le Pia ou Polynesian arrowroot (Tacca leontopetaloides)

Elle est très belle avec ses nombreuses bractées filiformes de 30 à 40 cm de long.

voyages,polynésie,tetiaroa

Cette plante est souvent cultivée pour son tubercule riche en amidon,

mais aussi pour sa teneur en minéraux (Calcium, Potassium, Magnésium, Phosphore ...)

***

voyages,polynésie,tetiaroa

Et un peu partout, dans le sous-bois, de superbes orchidées.

***

 

Mais ce qui frappe le plus, ce sont les troncs d'arbres.

Dans ce milieu humide , mousses, lichens, fougères et champignons,

envahissent les écorces.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Nous terminons par le jardin BIO de l'hôtel.

Ici, pas d'engrais,

juste le terreau obtenu avec les déchets verts de l'hôtel.

voyages,polynésie,tetiaroa

D'abord, le verger : bananes, Kumquats ...

Nous goûtons tout,

sous l'oeil inquiet du jardinier ...

Puis, le potager :

voyages,polynésie,tetiaroa

Taro, 

voyages,polynésie,tetiaroa

énormes courgettes,

voyages,polynésie,tetiaroa

Pastèques, melons, courges ...

voyages,polynésie,tetiaroa

 sans oublier les herbes aromatiques : basilic, menthe, sauges ...

Super balade !!!

***

 

 Découverte des motus de l'île

***

voyages,polynésie,tetiaroa

Tetiaroa n'est pas qu'un hôtel !

Les 11 motus non occupés sont laissés à l'état naturel.

voyages,polynésie,tetiaroa

Il faut descendre du bateau, pour les découvrir.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

Les arbres sont majestueux et abritent une faune très particulière et riche.

***

 

Un peu plus loin, nous rencontrons,

ce que tout le groupe prend pour des bernard-l'ermite ...

voyages,polynésie,tetiaroa

Eh bien, non !

Ce sont de jeunes "crabes des cocotiers",

qui ont besoin de la protection d'une coquille, leur première année.

 ***

Le crabe des cocotiers (Birgus latro) est le plus grand des animaux terrestres, 

possédant des pattes articulées, et ceci dans le monde entier.

Une fois adulte, il vit dans les forêts de bord de mer,

où il s'installe, au frais,  dans des trous, sous les racines des arbres,

ou sous les palmes des cocotiers.

En théorie, il ne sort que la nuit.

Il se nourrit de noix de coco, 

de fruits du Pandanus,

mais aussi de bananes, de papayes, de petits crabes ...

 

voyages,polynésie,tetiaroa

Le kaveu (c'est son nom tahitien) a 10 pattes.

La première paire est munie de fortes pinces

qui lui permettent de casser les noix de coco.

voyages,polynésie,tetiaroa

C'est un crabe énorme, pouvant peser jusqu'à 4kg,

mesurer 40 cm de long,

et pattes déployées avoir un mètre d'envergure ...

Prudence, donc !

***

Son problème ?

Il est excellent, aussi bon que le homard !

Protégé dans certains pays, il ne l'est pas encore en Polynésie,

malgré différentes campagnes de protection.

Soyez responsables :

- ne le chassez pas, 

- n'en mangez pas !

***

Sur certains motus, l'hôtel a installé des ruches.

voyages,polynésie,tetiaroa

Les abeilles sont nombreuses, et leur excellent miel est servi le matin au petit déjeuner.

 ***

voyages,polynésie,tetiaroa

Bientôt, au centre d'un îlot, nous découvrons une lagune : 

 

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

 c'est le royaume des crabes et de certains poissons d'eau saumâtre.

***

Nous approchons de l'île aux oiseaux

voyages,polynésie,tetiaroa

Des Noddis bruns occupent la moindre langue de sable.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

C'est la période des naissances.

Tous les oiseaux sont cachés, à l'abri du danger, sous les broussailles :

des jeunes qui ne volent pas encore,

des poussins,

et même des femelles qui couvent encore ...

Bien sûr, nous restons dans l'eau, nous ne voulons pas les effrayer.

voyages,polynésie,tetiaroa

Nous voyons, pourtant, un superbe "Fou à pieds rouges", impertubable !!!

 ***

L'étude des oiseaux, mais aussi de la faune terrestre, la faune marine, la flore,  

ainsi que leur protection ont été confiées à la Tetiaroa Society.

Chercheurs et scientifiques travaillent en étroite collaboration avec l'association

"Te mana O Te Moana" (L'esprit de l'Océan), basée à Moorea,

qui s'occupe de la protection de l'environnement marin,

notamment des tortues marines.

voyages,polynésie,tetiaroa

Quant aux tortues, nous les avons manquées !

la saison de ponte a démarré un mois après notre départ.

Dommage !

Mais regardez ce que l'hôtel m'a envoyé ...

 

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

Merci, Tumi !!!

***

Tetiaroa, c'est fini !!!

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

 Au revoir !!!

***