Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2013

Le frelon asiatique (suite)

 

Juste un petit mot pour publier, un autre commentaire de M. Malhautier,

qui, encore une fois, nous donne des précisions intéressantes.

 

***

"Merci à M. et Mme GOSSELIN pour la publication de toutes ces infos, pour l'article de Midi Libre, pour la publication du film des "opérations" sans oublier le "film" de l'autopsie du nid. Il est normal qu'il y est encore des larves vivantes car l'insecticide les atteint difficilement lorsque les alvéoles sont operculées. Mais elles vont mourir avec le froid. Il faut savoir aussi, que sous le chapeau (situé en haut du nid), se trouve une "chambre", où certaines fondatrices (les futures reines de l'année suivante), se réfugient et échappent ainsi au produit nocif utilisé. De plus, lorsque le nid n'est pas répéré, il mourra de sa belle mort en hiver, reine de l'année et autres frelons aussi. "Il ne sera jamais ré occupé l'année suivante. Un nid ne sert qu'une fois". Toutefois, on est de plus en plus certain que des fondatrices peuvent hiverner dans le nid. C'est la raison pour laquelle, lorsqu'on détruit un nid, il faut absolument faire tomber le "chapeau". Toujours à votre disposition pour tout autre renseignement. Remerciements renouvellés à la Famile GOSSELIN. René MALHAUTIER."

 

***

Bonne lecture à tous !!!

 

14/10/2013

Au pays des galles de Maïté (suite)

 

Inspection générale

***

Je vous livre, les derniers messages de Maïté,

concernant les galles de son chêne.

***

Bonjour Monique,

Ce matin, au jardin, en rendant visite à notre chêne galeux à la recherche d'autres spécimens d'Andricus dentimitratus, j'ai eu la surprise de découvrir adhérant à une branche sèche une galle des années passées dont il ne persiste que l'ombelle ligneuse de la structure en forme de champignon ( photos 1 et 2).

Faune,insectes,galles


En plus ce chêne n'est pas avare d'échantillons de parasites  puisque sur le même rameau il offre : 
        - les billes caractéristiques  de la galle à Cynips quercusfolli (photo)
        - et sur la feuille une galle pustuleuse (cécidomie due à un moucheron???) (photo)

Faune,insectes,galles

***

Autre message

***

Bonsoir,
Cet arbre ne cesse de me surprendre par la grande diversité des formes parasitaires qu'il porte, à côté des "galles lentilles" à droite sur la photo, il porte aussi des  "galles boutons" à gauche sur la photo... Et encore des galles en cônes.
Bien à vous

Faune,insectes,galles

Merci Maïté pour cette "leçon de choses"

***

12/10/2013

Un nouvel hôtel ***** à Nîmes ...

 

Ce matin, j'ai assisté à l'inauguration du dernier hôtel nîmois.

***

Le toit recouvert de paille, tel un bungalow des îles,

il abrite : grandes suites, studios avec mezzanine,

mais aussi petites chambres mansardées,

avec vue sur le jardin,

qui font de cet hôtel un refuge douillet pour passer l'hiver.

***

faune,insectes,hôtel à insectes

Les ouvriers l'ont construit d'après le plan de l'architecte.

(un peu succinct, mais il a voulu laisser une certaine initiative à ses maçons ...)

faune,insectes,hôtel à insectes

De nombreux matériaux ont été utilisés : 

pierres sèches, bûches, terre, paille, bambous, roseaux,

mais aussi pommes de pins, feuilles mortes ...

faune,insectes,hôtel à insectesfaune,insectes,hôtel à insectes

A la façon de certaines sculptures modernes,

des pots de terre retournés et remplis de paille,

sont suspendus au plafond,

et les bûches sont percées de petits trous irréguliers ...

faune,insectes,hôtel à insectes

Et voilà le résultat !

faune,insectes,hôtel à insectes

Bien sûr, vous l'avez compris, ce magnifique hôtel,

n'accueille que des insectes.

 Cet hôtel se trouvant

dans le jardin du Museum d'Histoire Naturelle de Nîmes,

(où viennent souvent jouer des enfants)

la façade a été recouverte d'un grillage, afin d'éviter, à la fois,

que les insectes soient dérangés,

et que des petits doigts curieux soient piqués ...

***

faune,insectes,hôtel à insectes

Voici celui du Jardin des Plantes de Paris,

construit par l'ONF (Office National des Forêts)

et l'OPIE (Office pour les insectes et l'environnement)

faune,insectes,hôtel à insectes

***

Mais pourquoi un hôtel pour insectes ?

***

faune,insectes,hôtel à insectes

Mais selon les matériaux choisis,

d'autres insectes viendront passer l'hiver dans cet hôtel,

et peut-être y pondre.

Coccinelles, chrysopes, perce-oreilles, adorent les pucerons,

et serviront d'insecticide naturel.

***

Comment construire un hôtel à insectes dans son jardin ?

***

- D'abord, il faut un coin à l'abri du vent et exposé au Sud, Sud-Est.

- Ensuite, il faut que "les chambres" soient protégées de la pluie :

toit étanche, et premières chambres à au moins, 30 cm du sol.

- Il faut des planches pour faire le cadre et les cloisons.

(Pas de palettes, elles sont imprégnées de produits toxiques)

- Le reste n'est que matériau de récupération :

branchages, bûches percées de trous, vieille écorce,

bambous, tiges de sureau, canne de Provence,

 

faune,insectes,hôtel à insectes

paille, carton ondulé, argile, briques,

pierres sèches, pommes de pin, feuilles mortes ...

 faune,insectes,hôtel à insectes

Tout dépend des insectes que vous voulez attirer :

- pour les abeilles et les guêpes solitaires, du bois sec avec des trous,

- pour les bourdons, une boite avec un trou d'1 cm de diamètre,

- pour les syrphes et les chrysopes, des tiges à moelle (sureau, ronce),

- pour les abeilles solitaires, des briques creuses

remplies d'argile mêlée de paille,

- pour les perce-oreilles, des pots de fleurs remplis de paille,

- pour les coccinelles, des planchettes de bois superposées en désordre,

Bref, comme dans les grands hôtels,

chaque chambre doit être adaptée aux désirs du client !!!

***

Qui dit inauguration, dit discours :

faune,insectes,hôtel à insectes

René Jeantet, ancien conservateur du Musée, qui, depuis plus de 20 ans,

a intallé des hôtels à insectes dans son jardin nîmois,

Adeline Tardieu-Rouilly, conservatrice actuelle,

concepteurs et constructeurs,

ainsi qu'une foule de passionnés,

ont écouté le discours plein d'humour de 

Daniel-Jean Valade, adjoint au maire, délégué à la culture,

et attendent maintenant les premiers "clients".

Souhaitons que cet hôtel soit rapidement "complet"

***