Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2013

Histoire d'or

 

En balade à Paris,

je me promenais sur le parvis de la Défense

où avait lieu un petit marché artisanal.

***

Là se trouvait un stand avec des bijoux en or.

 

Voyages,Brésil, herbe doréeVoyages,Brésil, herbe dorée

Des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets ...

tous tressés en fils d'or ...

Voyages,Brésil, herbe dorée

comme ce bracelet très travaillé ...

Voyages,Brésil, herbe dorée

Mais aussi, des plateaux, des chapeaux, des boîtes, des décorations de Noël ...

***

Mais en m'approchant j'ai vu tout de suite que ce n'était pas de l'or !!!

Explications de l'artisan amusé (je n'étais pas la première à m'être fait prendre ) :

Tout est tressé avec une herbe qui pousse uniquement dans une région marécageuse du Brésil ,

et nulle part ailleurs dans le monde :

le "Capim dourado"

appelé aussi l'or végétal.

Voyages,Brésil, herbe dorée

"Capim dourado" : (Syngonanthus nitens euriocaulaceae)

est une plante herbacée vivace dont la tige a une couleur dorée.

Ce tressage est une tradition ancestrale

transmise de générations en générations, par les femmes Quilombos, 

tribu habitant le Jalapao, région où pousse le "Capim dourado".

De nos jours, la récolte de la plante est règlementée :

- Elle a lieu uniquement entre le 20 Septembre et le 20 novembre de chaque année,

- les tiges doivent être coupées, sans toucher les racines,

- Les fleurs en graines sont laissées sur place,

afin d'assurer le renouvellement naturel de la plante.

- Le Capim dourado a été classé plante protégée.

Cette plante fait vivre une centaine de familles,

qui vendent leur travail au Brésil, mais aussi dans le monde entier.

***

J'étais ravie de faire cette découverte,

car j'ignorais complètement l'existence de cette plante !!!

***

14/07/2013

Devinette : la réponse

 

 

Avez-vous trouvé ?

***

Régis a trouvé le premier, mais Pat n'était pas très loin ...

***

Allez, découvrez mon objet !

 

artisanat,couteauxartisanat,couteauxartisanat,couteauxartisanat,couteauxartisanat,couteaux

C'est tout simplement la lame d'un couteau, vu à la coutellerie :

"le Camarguais" installée à Bezouce.

Entièrement fait à la main, sur place

(les ateliers entièrement vitrés sont visibles de la boutique),

chaque couteau est unique.

Ces lames dites "lames Damas",

sont obtenues en superposant de bandes d'acier,

de couleur différente (souvent due à leur teneur en carbone)

soudées, martelées, pliées à la manière d'une pâte feuilletée,

puis nettoyées, polies jusqu'à obtenir un effet moiré très esthétique.

L'habileté de l'artisan fait le reste ...

artisanat,couteaux

D'autres lames de Damas, prêtes à être montées attendent leur manche en corne,

mais aussi, en bois d'olivier, de genévrier, de bruyère, d'amourette ...

 Il y en a même en résine, garnie de tissu provençal ...

artisanat,couteaux

Bien sûr, il existe d'autres couteaux avec des lames moins travaillées,

et donc moins onéreux,

mais cela reste un bel objet.

***

13/07/2013

Devinette

 

Allez-vous trouver ?

 

Artisanat,couteaux

 

A demain !

***