Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2018

Avril, ailleurs dans le monde : 15 jours au Costa Rica (suite)

 

Le voyage

***

Nous partons toujours de l'aéroport de Marseille.

Donc, départ de la maison, le matin, tôt,

Arrivée à Marseille : le parking est déjà réservé ...

Tout va bien!

Cafés, croissants en attendant l'heure de l'enregistrement des bagages ...

L'avion est à l'heure,

Et nous voilà partis !

***

Une heure après, nous sommes à Paris .

Anna nous attend .

Elle nous fait traverser Roissy en 5 mn,

et nous amène au Salon d'Air France,

pour attendre notre prochain vol :

petit repas (excellent et à volonté !),

lecture, le tout dans le calme et la bonne humeur ...

***

L'aéroport de San José ne permet pas l'atterrissage d'un 380,

donc le vol sera plus long : 11h30 en tout ...

Surprise !

Arrivée au large de la Caroline du Sud,

nous survolons les Bermudes ...

Mer bleue, ciel dégagé, 

les Bermudes vues du ciel !!!

 

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

Voyages, Costa Rica

***

A l'arrivée à San José,

Alexia nous attend.

C'est "notre concierge"...

Elle nous donne un téléphone local, avec son numéro :

petit problème, curiosité ou simplement envie,

on appelle Alexia et hop c'est réglé !

C'est bien pratique !

Même si on a l'habitude de nous débrouiller tous seuls,

on l'a appelée deux fois pendant le voyage :

- La première, à cause d'une route barrée pour travaux,

ce qui allait nous faire manquer notre rendez-vous ...

- La seconde parce qu'on s'était perdu ...

On ne trouvait pas le chemin de notre hôtel, non signalé sur notre GPS ...

Amusant, non ?

***

Il faut dire qu'au Costa Rica,

il y a de superbes routes, larges à plusieurs voies ...

mais il a aussi beaucoup de petits chemins

qui mènent dans des coins perdus ...

Même à de très beaux hôtels !

Les propriétaires nous ont expliqué

qu'ils ne souhaitaient pas que leur chemin soit goudronné,

afin de garder une certaine intimité à leurs clients.

Ils préfèrent venir vous chercher là où vous êtes ...

***

Bref, à notre descente d'avion,

Alexia nous amène chez notre loueur de voiture :

papiers, assurances ...

et là, on va nous amener avec notre voiture, à notre hôtel ...

Motif : il y a beaucoup trop d'embouteillages à cette heure-là à San José ...

C'est la première fois que cela nous arrive !!!

Et ils avaient raison !!!

Le chauffeur nous a fait prendre des raccourcis, des petits chemins ...

qu'on n'aurait jamais osé prendre tous seuls ...

***

Notre hôtel à San José :

le Grano de Oro 

(Grano de Oro, Grain d'or, est le nom du café au Costa Rica)

 

voyages,costa rica

voyages,costa rica

voyages,costa rica

Très bel hôtel, et très bon restaurant! !

(à suivre ...)

 

 

01/06/2018

La Saga pedo, suite ..;

 

Souvenez-vous !

 

 En Juillet 2011,

 je vous parlais de la Magicienne dentelée (Saga pedo),

espèce très rare et protégée de nos garrigues.

 

Nous cherchions des adultes vivants ...

Pas facile, quand on sait que cette espèce, se balade surtout la nuit.

 

Eh bien, c'est fait !!!

 

A chaque balade dans les Garrigues Basses de Lèdenon,  

nous  visitons, comme d'habitude,

les trous d'eau aménagés par les chasseurs.

Et là, surprise, nous avons vu cette magicienne dentelée ... noyée ...

Sortie de l'eau, nous étions en train de faire des photos,

quand, SURPRISE ! la demoiselle a bougé une patte, puis deux ...

Nous venions de la sauver de la noyade ...

Nous l'avons posée délicatement,

et au bout d'un moment, la belle s'en est allée ...

 

Lédenon, Garrigues Basses, Saga pedo, Magicienne dentelée,

Lédenon, Garrigues Basses, Saga pedo, Magicienne dentelée,

Lédenon, Garrigues Basses, Saga pedo, Magicienne dentelée,

 

Une histoire qui finit bien !!!

 

 

18/05/2018

Qui a dit qu'il n'y avait pas de crapaud en garrigue ???

 

S'il nous est déjà arrivé de trouver une rainette ou une grenouille verte,

dans notre piscine,

nous ne pensions pas trouver des crapauds en pleine garrigue ...

Et pourtant !!!

 

Il suffit d'aller faire un tour

autour des trous d'eau aménagés par les chasseurs ...

 

 

***

Les amphibiens

***

Cette classe se divise en deux ordres :

- Les Urodèles  (ceux qui gardent leur queue à l'âge adulte),

comme les salamandres et autres tritons,

- Les anoures (ceux qui perdent leur queue après la métamorphose),

comme les grenouilles et les crapauds.

Tous ont besoin d'une zone humide pour leur reproduction.

 

***

 

Aujourd'hui, je vais vous parler des crapauds ...

Nous en avons trouvé trois espèces :

- Le Crapaud commun  (Bufo bufo),

- Le Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans),

- Le Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus)

***

Comment les reconnaître ?

 

- La première chose à regarder, c'est leur pupille ...

(Regardez-moi bien dans les yeux ...)

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Certains ont leurs pupilles horizontales,

d'autres verticales ...

(Je précise que, exceptionnellement, j'ai pris ces 2 photos sur internet,

les crapauds que j'ai vus étant bien vivants, et remuants ...)

 

***

Les crapauds à pupilles horizontales

Il en existe deux :

- Le Crapaud commun (Bufo bufo)

- le Crapaud calamite (Bufo calamita)

***

Dans nos Garrigues Basses de Lédenon,

nous n'avons vu, pour le moment,

que le Crapaud commun.

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Remarquez sa pupille horizontale,

et son iris d'une belle couleur cuivre .

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Sa peau couleur gris brun est couverte de petites bosses,

qui ressemblent à des verrues. 

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

lédenon,garrigues basses,batraciens

Ne vous y trompez pas,

le mâle n'est pas celui qu'on croit ...

Chez cette espèce, c'est la femelle qui est la plus grosse ... 

 

***

 

Les crapauds à pupilles verticales 

Il en existe deux, aussi, 

et là nous avons vu les deux espèces :

- Le Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus),

- Le Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans)

 

*** 

Le Pélodyte ponctué

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Ce qui frappe, c'est sa peau  vert fluo,

décorée de pustules vert foncé

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Très petit, son corps ne mesure pas plus que 5 cm ...

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Sa pupille est verticale et son iris, gris argent. 

***

 

Le crapaud accoucheur

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Aussi petit que le précédent (Corps de 4 à 5 cm),

il est entièrement gris avec des pustules noires,

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

Sa pupille est verticale, et son iris à peine doré.

 

***

Notez aussi, 

qu'il existe une espèce à pupille en forme de cœur,

que nous n'avons jamais vue en garrigue :

Le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata),

peut-être,

pour nous faire mieux aimer ces bestioles que sont les crapauds ...

 

lédenon,garrigues basses,batraciens

 

***

Extrait :

Arrêté du 19 novembre 2007 fixant les listes des amphibiens et des reptiles protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection 

NOR: DEVN0766175A 
Version consolidée au 16 mai 2018 

 

***

Pour les espèces d'amphibiens

dont la liste est fixée ci-après :

 


I. - Sont interdits, sur tout le territoire métropolitain et en tout temps,

la destruction ou l'enlèvement des œufs ,

la destruction, la mutilation,

la capture ou l'enlèvement,

la perturbation intentionnelle des animaux dans le milieu naturel. 

             ***                         

Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans) (Laurenti, 1768).
Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus) (Daudin, 1803).
Crapaud commun (Bufo bufo) (Linné, 1758).

 

Nos trois espèces sont concernées

***