Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/04/2016

Quand j'étais enfant ...

  

Quand j’étais enfant,

j'habitais à Quillan, dans l’Aude.

Ce n’était pas notre région, nous venions du bord de mer héraultais .

Echanger notre horizon, toujours bleu,

contre le " trou Quillanais " entouré de montagnes…

l’adaptation était difficile.

Mais travail oblige !!!

***

Nous nous sommes perdus dans les immenses forêts de sapins,

à la recherche de cèpes

et de « rousillous » (le nom local des lactaires délicieux)...

Nous n’avions jamais vu la neige …

Nous ne connaissions rien de la faune et la flore de la région ... 

 ***

 

Un jour de la fin du mois d’Avril,

l’épicière nous parle de muguet sauvage, qui poussait dans la montagne …

Non, ce n’était pas bien loin.

Oui, on pouvait en ramasser car "ce n’était à personne " …

Le 1er Mai, nous voilà partis, vers le lieu indiqué.

 

D’abord, nous n’étions pas les seuls :

toutes les familles des villages alentour,

en cueillaient,

sans retenue,

et repartaient avec des brassées de

" ce muguet sauvage qui n’était à personne " …

Nous aussi !

 

Nous n’avons pas manqué ce rendez-vous, les autres années.

***

 

Une vingtaine d’années plus tard,

venant d’acheter un terrain en pleine garrigue nîmoise

pour construire notre maison,

je m’intéressais à la flore locale :

arbres, arbustes, petites fleurs et orchidées sauvages …

petit à petit, j’apprenais à tout connaître.

 

Et là, SURPRISE !

 

Un jour,

je trouvais quelques pieds du " muguet sauvage " de mon enfance …

 

orchidées,protection

C’était une orchidée sauvage  (Cephalanthera longifolia,)

***

orchidées,protection

orchidées,protection

orchidées,protection

orchidées,protection

 

Bref, pendant des années,

nous avons contribué à la « maltraitance » systématique de cette orchidée : cueillette, mais aussi arrachage,

car certains en déterraient pour les installer dans leur jardin …

Ce n’était pas du désintérêt pour la nature (au contraire),

Ce n’était pas, non plus de la malveillance,

Non, c’était tout simplement de l’ignorance !!!

 

Combien d’espèces (animales ou végétales) disparaissent par « ignorance » ?

*** 

 

Pour protéger, il faut d’abord connaître ! 

 

Aujourd’hui, nous n’avons aucune excuse :

Associations de protection de la nature, internet, Facebook …

On peut tout savoir rapidement,

Il suffit d’un peu de curiosité …

***

  

C’est vrai , " la nature n’est à personne ",

en réalité, "elle est à tout le monde ",

c’est notre bien commun .

***

 

 

 

 

23/04/2016

Avril, en garrigue ...

La garrigue, aussi a changé :

plus de couleurs, plus de fleurs, plus d'insectes ...

 

Garrigue,Printemps

Genêt épineux en fleurs,

Garrigue,Printemps

Tapis de touffes de thym bleu violacé,

Garrigue,Printemps

Euphorbes d'un beau jaune vert,

Garrigue,Printemps

Mousses en fleurs,

Garrigue,Printemps

Tapis d'astragales de Montpellier,

Garrigue,Printemps

Bébés araignées qui s'émancipent,

Garrigue,Printemps

Une adulte qui tisse sa toile ...

***

Et puis, les papillons :

Garrigue,Printemps

D'abord, une chenille de Pacha à deux queues

qui a grandi, tout l'hiver dans son arbousier,

Garrigue,Printemps

Un Tircis sur la Rue en fleurs,

Garrigue,Printemps

Piéride sur mes lilas,

Garrigue,Printemps

Abeille charpentière,

Garrigue,Printemps

les cétoines dorées sont de sortie,

Garrigue,Printemps

Mon premier Sphinx gazé de la saison,

 

Garrigue,Printemps

Tous les cistes, en fleurs, attirent beaucoup d'insectes : 

là, un Citron,

Garrigue,Printemps

encore une Piéride, 

Garrigue,Printemps

Une cétoine hérissée,

Garrigue,Printemps

Une cétoine "drap mortuaire"

et une Adèle, petit papillon aux longues antennes,

Garrigue,Printemps

Enfin, une parade amoureuse entre Citrons de Provence,

perturbée par un mâle Aurore de Provence ...

Rassurez-vous, la belle ne s'est pas laissée faire par cet intrus !

***

20/04/2016

Encore un petit tour au jardin ...

 

Les floraisons colorées continuent ... 

 

Jardin

 Le bleu métallique des scilles du Pérou,

Jardin

le jaune doux du rosier "banksiae",

Jardin

le blanc éclatant des fleurs d'Exochorda,

Jardin

le rose framboise de la pivoine "Higurashi",

Jardin

bleu pâle et verdâtre pour l'iris nain "Real Coquette",

Jardin

le rouge cramoisi des premières feuilles du cotinus "Grâce",

Jardin

contraste avec le jaune acide des fleurs de l'Euphorbe characias "Wulfinii"...

Jardin

 Kanlanchoe en fleur,

qui exceptionnellement cette année a passé l'hiver dehors,

Jardin

et au bout de la haie, un gentil fouillis d'arbustes en fleurs :

Tamaris, Cotinus "Royal pourpre", et spirées,

Jardin

à fleurs simples ou doubles.

 

Jardin

Le tout, sous l'œil impatient de petit "Brando"

qui attend que je parte ...

Jardin

pour se rouler dans mon tapis de petites saponaires ...

(à suivre ...)