Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2012

L'Inule visqueuse

 

Je suis sûre que vous avez remarqué, aux bords des routes et des chemins,

cette plante buissonnante à fleurs jaunes :

L'Inule visqueuse (Inula viscosa ou Dittrichia viscosa)

 

Flore, composées,inule visqueuse

Elle appartient à la famille des Astéracées (Composées),

comme les asters, les marguerites, ou le pissenlit.

 Flore, composées,inule visqueuse

 C'est une plante buissonnante, de 50 à 60 cm,

avec des tiges raides, dressées et ligneuses,

des feuilles nombreuses, collantes, tout le long des tiges, 

et des fleurs en grappe jaune d'or.

Toute la plante dégage une odeur particulière, pas très agréable.

 flore,composées,inule visqueuse

Sa particularité :

elle fleurit à l'automne.

Elle attire aussi les abeiles qui, à cette époque de l'année,

ne trouvent pas beaucoup de plantes fleuries.

Elle pousse aux bords des chemins ou dans les friches.

***

Question ?

Protège t-elle vraiment contre la mouche de l'olivier ?

Mérite t-elle son surnom d' "insecticide végétal" ?

le processus est simple :

l'inule est d'abord parasitée par une larve de mouche,

qui provoque la formation de galles sur les fleurs.

Ces galles sont à leur tour parasitées par une petite guêpe.

C'est cette guêpe qui parasite et tue la larve de la mouche de l'olivier.

Si elle n'agit pas directement sur la mouche de l'olivier,

elle sert de relais pour ses parasites.

***

Mais voilà, l'Inule visqueuse a été classée dans les "plantes invasives",

et à ce titre, largement arrachée,

 interdite de vente, de plantation ou de semis.

Bien sûr le cycle des parasites a été très perturbé.

***

Des essais sont faits pour l'agriculture Bio, 

mais il faudra au moins 5 ans pour que le système de parasitage se remette en place.

Les résultats actuels ne sont pas probants.

***

Alors, l'inule visqueuse, "insecticide végétal" ?

Les spécialistes ne sont pas d'accord ...

A suivre !

 

09/11/2012

Devinette : la réponse

1er indice

flore,bulbeuses,safranflore,bulbeuses,safran

2ème indice

flore,bulbeuses,safranflore,bulbeuses,safran

Le safran (Crocus sativus)

flore,bulbeuses,safran

Le safran est une plante à bulbe.

flore,bulbeuses,safran

En Octobre/Novembre, un bouquet de feuilles filiformes, sort du bulbe.

Quelques jours après, arrive le bouton de fleur.

 flore,bulbeuses,safran

Sur cette photo, on distingue déjà les filaments rouges du pistil,

bien que la fleur ne soit pas encore ouverte. 

flore,bulbeuses,safranflore,bulbeuses,safran

Dans la journée, on a un beau tapis mauve.

flore,bulbeuses,safranflore,bulbeuses,safran

Le pistil de chaque fleur est prolongé par trois filaments, rouge vermillon.

A partir de là, la récolte peut avoir lieu.

Si, comme moi, vous n'avez qu'une vingtaine de bulbes,

vous pouvez récolter uniquement les trois filaments de chaque fleur.

C'est délicat, il faut quelquefois utiliser une pince à épiler.

Dans les grandes safranières, on récolte la fleur entière, à la main,

et rapidement, car la floraison est éphémère,

et la récolte peut être anéantie par une forte pluie.

Ensuite les stigmates doivent être séchés, 

soit naturellement au soleil, soit au four.

Il faut à peu près 200 000 fleurs pour faire 1 Kg de safran ...

***

Utilisation du safran

- Dans la cuisine :

Il ne viendrait à l'idée de personne, dans la région,

de faire une paella sans safran :

il colore le riz, et donne un goût particulier.

C'est une épice,

utilisée surtout dans les plats de poisson, (bouillabaisse),

coquillages (moules au riz safrané),

mais aussi dans les tajines, les risotos, et même dans les desserts (crème brûlée) ...

 

A préparer la veille : 

Dans un verre,

faire infuser les filaments dans de l'eau chaude ou du lait (pour les sauces et les desserts).

Ajouter le liquide coloré à vos plats.

 

- En phytothérapie

Aphrodisiaque, stimulant, calmant ...

Savez-vous qu'il entre dans la composition du sirop Delabarre,

bien connu des mamans et des gencives des bébés ?

 

 - en teinture

 On l'utilise toujours pour colorer en orange les robes des bouddhistes.

 

***

 

Un peu d'histoire !

Le mot Safran" vient "za'farân", qui en Perse signifie "Jaune".

On trouve sa trace dans des recettes de cuisine datant de 5000 ans.

Perses, Grecs, Egyptiens, Hébreux, tous l'ont utilisé.

Les Romains le brûle comme de l'encens,

au Moyen Age, les moines colorent leurs enluminures au safran ...

Cette épice, très recherchée et cultivée au Proche Orient se vend à prix d'or ...

On retrouve sa trace en France, au moment des Croisades :

 le Quercy, le Gatinais, l'Albigeois, le Vaucluse ... et pourquoi pas le Gard ?

N'y-a-t-il pas une "rue de le Safranière", dans le village de Bezouce ?

Dans notre région, les rongeurs et surtout quelques hivers de forte gelée,

ont stoppé net la culture du safran.

***

Mais on peut simplement en planter quelques bulbes 

pour le plaisir des yeux ...

***

08/11/2012

Devinette : 2ème indice

 

Un autre indice !

DSC00069 - Version 2.JPG

Réponse demain !

***