Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2012

Devinette

Allez-vous trouver ???

***

DSC01644 - Version 2.JPG

Réponse demain !


28/12/2012

décembre : ailleurs dans le monde, La Réunion

Le Volcan (suite)

***

A la Réunion, souvent les éruptions se font dans l'enclos et ne menacent pas la population. 

Capture d’écran 2012-12-27 à 19.33.43.png

Mais il arrive que les laves sortent de l'enclos,

et s'écoulent ainsi, sans retenue, jusqu'à la mer...

Capture d’écran 2012-12-26 à 16.47.38.png

... recouvrant au passage, la route côtière, si souvent refaite.

DSC00778.jpg

Elles arrivent ainsi jusqu'aux maisons, comme ici, à l'église de Piton Sainte-Rose.

DSC02408.jpg

Il suffit de faire la route côtière du Sud-Est, pour constater les dégâts du volcan.

C'est "Le Grand Brûlé"

DSC02512.JPGCapture d’écran 2012-12-26 à 17.59.45.pngCapture d’écran 2012-12-26 à 17.08.41.png

En bord de mer, les plages sont couvertes de galets noirs,

incrustés de cristaux d'olivine.

Le sable est vert olive !

Nous avions déjà vu des plages de sable vert à Hawaii,

ce qui est logique, puisque l'olivine est le premier minéral à cristalliser

lorsque les laves refroidissent.

DSC02363.JPGCapture d’écran 2012-12-26 à 15.58.03.png

Les vagues se déchaînent sur les rochers noirs.

Bref ! le bord de mer n'est pas très accueillant.

D'ailleurs les baignades sont interdites.

DSC00906.JPGDSC00878.JPG

Lors d'anciennes éruptions, les laves ont recouvert tout le Sud jusqu'à la mer, 

comme ici, à Cap Méchant (sur la commune de Saint-Philippe),

où les falaises de basalte noir, battues par les vagues,

donnent à cette côte son caractère sauvage.

***

La reconquête des laves par la végétation

***

DSC00784.JPG

D'abord les lichens !

A spores très légères, ils s'installent dans les moindres fissures,

et se développent grâce à l'humidité des roches.

Capture d’écran 2012-12-26 à 07.55.33.png

Ici, le Stereocaulon vulcani, qui, au bout de quelques années,

recouvre les laves noires d'un épais duvet blanc.

DSC00830.JPGDSC02447.JPG

Ensuite, les Fougères !

Il faut au moins 10 ans pour qu'elles s'installent sur la lave.

Capture d’écran 2012-12-26 à 08.05.31.png

D'abord la Nephrolepis abrupta qui occupe les moindres anfractuosités de la roche,

puis la fougère "Patte de Lézard" (Phymatosorus scolopendria) 

Capture d’écran 2012-12-26 à 08.50.44.png

Des arbrisseaux : (au moins 50 ans après la coulée)

comme ici "le bois de Source",

DSC02955.JPG

Enfin des arbres, (de 50 à 200 ans après)

comme les "Vacoas Bord de mer"

Capture d’écran 2012-12-26 à 09.05.20.png

ou le "Manioc marron"(Scaevola taccada).

Mais aussi le "Bois de fer" ou "Filao"(Casuarina equisetifolia)

La végétation se reconstitue peu à peu.

Mais quelle végétation ?

La plupart de ces végétaux sont des espèces étrangères, souvent classées invasives,

et qui empêchent le développement des plantes indigènes.

Les arbustes qui constituent "les Bois de couleur",

brûlés par les laves,

 seraient suceptibles de se réinstaller d'ici 200 à 300 ans (chiffres ONF).

DSC02628.JPGCapture d’écran 2012-12-27 à 19.43.02.png

Encore faudrait-il qu'il n'y ait pas d'autres coulées de lave ... 

La dernière éruption a eu lieu en 2007.

Depuis les laves sont encore chaudes ...

Des panneaux nous le rappellent tout le long de la route 

***

26/12/2012

Décembre : ailleurs dans le monde

 

 Découverte de l'île de La Réunion

***

" Pitons, cirques et remparts",

c'est sous cette appellation que l'UNESCO a classé 40% de l'île,

soit 100.000 Ha, situés dans la zone centrale du Parc National.

voyage,la réunion,volcan

***

Notre voyage

voyage,la réunion,volcan

Arrivés à l'aéroport, nous partons vers l'Est,

puis, nous rentrerons dans le Cirque de Salazie,

où nous resterons deux jours et où nous ferons quelques randonnées.

Puis deux jours dans la forêt de Belouve,

à la recherche des orchidées sauvages.

Il nous faudra quatre jours pour explorer la côte Est et Sud-Est,

de Sainte-Rose à Saint-Philippe :

jardins, réserves naturelles, sentiers botaniques,

marche dans le "Grand Brûlé" (zone de laves laissées par le volcan),

côtes rocheuses, aux galets noirs ...

il y a tant de choses à faire !!!

Puis nous passerons deux jours pour découvrir le Piton de la Fournaise.

Prochaine étape : le Cirque de Cilaos (randonnées, artisanat, agriculture)

Ensuite la côte Ouest : Saint-Leu, Saint-Gilles ... Plage, plongée, repos...

Nous prendrons quand même un jour pour faire la Route du Maïdo,

qui monte jusqu'au belvédère du Cirque de Mafate,

et bordée tout le long, par les alambics des producteurs de Géranium Rosat.

18 jours de découvertes !

***

Qui dit Réunion, pense volcans !

Il y en a deux : 

Le Piton des Neiges, (3071 m) qui est à l'origine de la formation de l'île,

et qui est éteint depuis longtemps,

et le Piton de la Fournaise,(2632 m)

un des volcans les plus actifs de la planète avec les volcans d'Hawaii.

***

Le Piton des Neiges 

 

voyage,la réunion,volcan

Très difficile à voir, il est presque toujours dans la brume ...

voyage,la réunion,volcan

Et pourtant, on avait bien choisi une chambre "Vue Piton" !!!

voyage,la réunion,volcan

Il nous faudra monter au-dessus des nuages, pour, enfin, l'apercevoir !

***

Le Piton de la Fournaise

***

 

voyage,la réunion,volcan

Nos deux journées "Piton de la Fournaise", se feront malheureusement sous la pluie ...

Dommage !!!

 voyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcan

Juste une petite éclaircie pour voir la vallée de la "Rivière des Remparts"

voyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcan

La route en lacets, nous mène à "la Plaine des Sables"

voyage,la réunion,volcan

voyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcan

Magnifique paysage lunaire !

voyage,la réunion,volcanvoyage,la réunion,volcan

C'est rouge, très rouge ...

voyage,la réunion,volcan

Et on nous avait donné une voiture toute blanche ...

voyage,la réunion,volcan

Un petit rayon de soleil éphémère ...

mais tout de suite, le brouillard se lève ...

La voiture est loin, nous n'échapperons pas à la pluie.

voyage,la réunion,volcan

Arrivée au belvédère du volcan, toujours sous la pluie.

voyage,la réunion,volcan

En bas dans l'Enclos, on aperçoit le Formica Léo, petit cône volcanique,

assez facile à escalader.

voyage,la réunion,volcan

La balade était prévue, mais par temps de pluie, les guides sont formels :

interdiction absolue de descendre dans l'Enclos.

Glissades, chutes dans les crevasses, et risques certains de se perdre !!!

voyage,la réunion,volcan

Le brouillard nous rattrape ! 

 voyage,la réunion,volcan

Les falaises (100 à 400 m de haut), qui entourent l'Enclos, sont appelées des remparts.

voyage,la réunion,volcan

Vus du ciel, des petits cratères rouges,

voyage,la réunion,volcan

et le cratère Dolomieu effondré lors de la dernière éruption.

***

Les fleurs du volcan

***

Toutes ces photos ont été prises dans la Plaine des Sables,

pourtant d'apparence si aride.

voyage,la réunion,volcan

Les petits grelots rouges du Petit bois de remparts (Agarista buxifolia).

De la même famille que les bruyères, la plante est belle mais dangereusement vénéneuse.

voyage,la réunion,volcan

Une plante rare, et endémique (qui ne pousse nulle part ailleurs) de La Réunion,

le Myosotis de Bourbon (Cynoglossum borbonicum)

De la famille de notre bourrache, elle n'en a pas les qualités médicinales.

 voyage,la réunion,volcan

Encore une plante endémique !

L'Ambaville blanche (Hubertia tomentosa)

 Petit arbrisseau qui peut atteindre 2 m, mais dans les scories de la Plaine des Sables,

ils ne mesuraient que 50 cm.

voyage,la réunion,volcan

Le Bouton doré (Psiadia callocephala)

petite plante velue rampante qui forme des petits coussinets,

elle aussi endémique de l'île.

 

voyage,la réunion,volcan

Une jolie graminée aux épis rouge cramoisi :

le Pennisetum caffrum

endémique  elle aussi .

***

A suivre !