Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/04/2013

Avril : ailleurs dans le monde, le Centre Rouge australien

Un petit morceau d'Australie :

le Centre rouge 

 

voyages,australie

Nous atterrissons à Alice Springs, en plein désert.

Voyages,Australie

Ce qui frappe, quand on arrive en ville,

c'est le nombre de galeries d'art aborigène.

*** 

Les Aborigènes d'Australie, sont les seuls humains, 

découverts par le Capitaine Cook, quand il arrive en Australie.

Malheureusement, comme pour les Indiens d'Amérique,

les Aborigènes vont être déplacés dans des réserves,

laissant leurs terres fertiles aux colons britanniques.

Hostilité, conflits, résistance, violences, mépris,

c'est malheureusement le lot de la majorité des colonisations.

Tolérance enfin,

mais les Aborigènes ne seront officiellement inclus dans la population australienne, qu'en 1967 ...

***

Leurs dessins ont tous une signification .

C'est leur écriture.

Ils peuvent peindre seuls, ou en famille,

chacun ayant la responsabilité d'un morceau de toile ou d'une couleur.

Voyages,AustralieVoyages,AustralieVoyages,AustralieVoyages,Australie

L'art aborigène est devenu "l'Art Moderne australien".

 Voyages,Australie

Certains peignent dehors et vendent leurs toiles directement aux touristes.

Certains galeristes préfèrent les héberger, avec toute leur famille,

leur offrir un atelier à côté de leur galerie :

grandeur d'âme ou sûreté financière ???

***

Ce qui frappe aussi à Alice Springs, située en plein désert,

c'est la quantité d'arbres,

et les nombreux oiseaux qui les habitent.

Voyages,AustralieVoyages,Australie

Les "Galahs" (Cacatua roseicapilla)

Voyages,Australie

La vie nocturne est aussi agréable :

pubs irlandais, musiques, bons petits plats ...

***

Grande balade dans le West MacDonnell National Park

***

C'est une chaîne de massifs de grés rouges de 400 Km de long, et de 100 à 600 m de haut,

ciselés par l'érosion de l'eau : pluies, torrents, cascades.

voyages,australie

Nous traversons d'abord, une zone peuplée d'eucalyptus.

voyages,australie

Le Gommier rouge de rivière/ River Red Gum (Eucalyptus camaldulensis)

 On le trouve principalement près des plans d'eau,

ou dans le lit des rivières asséchées.

Ses longues racines arrivent à puiser l'eau nécessaire à leur survie.

Cet eucalyptus peut vivre jusqu'à 1000 ans et mesurer 40 m de haut.

voyages,australie

Le Gommier spectre / Ghost Gums (Corymbia aparrerinja)

reconnaissable à son écorce d'un beau blanc immaculé brillant.

***

Puis le spectacle commence ...

voyages,australievoyages,australievoyages,australie

Canyons, falaises vertigineuses, 

voyages,australievoyages,australie

étendues d'eau, et bien sûr, faune et flore locales.

voyages,australievoyages,australievoyages,australie

Perroquets roses, papillons,

voyages,australie

ici des câpriers (Capparris mitchellii),

voyages,australie

et une colonie de Guêpier "arc-en-Ciel" (Merops ornatus)

voyages,australievoyages,australie

Ochre Pits : les carrières d'ocres,

utilisées par les Aborigènes, pour leurs peintures traditionnelles.

voyages,australie

voyages,australie

Serpentine Gorge, Ormiston Gorge, Glen Helen Gorge,

les gorges, les plans d'eau et les falaises se succèdent sur 132 Km de route goudronnée.

L'accés aux gorges se fait à pied, mais le spectacle est éblouissant,

et, dans certaines,  la baignade est possible.

voyages,australie

Le soir, tout le paysage prend une belle couleur ocre rouge.

***

Demain, nous prenons la route pour Ayers Rock ...

***

22/04/2013

Un arbuste au jardin : un autre Mahonia

 

Souvenez-vous !

En Janvier, je vous parlais d'un mahonia :

 (Mahonia x media "Winter Sun")

DSC02344 (1).jpgCapture d’écran 2013-03-20 à 15.38.10.png

La photo en bas , à droite vous le montre aujourd'hui, 

avec ses fruits en formation.

***

En ce moment, depuis fin mars, il y a un autre mahonia en fleurs :

Le Mahonia à feuilles de houx (Mahonia aquifolium)

(Oui, Anne-marie, on l'appelle quelquefois le houx de Provence)

DSC02731.JPG

Son port n'est pas érigé comme le précédent,

mais plutôt buissonnant et même rampant.

D'ailleurs, il se marcotte tout seul, recouvrant facilement une grande surface.

DSC02743.JPG

Les fleurs, jaunes, ne sont pas disposées en épis, comme pour le précédent,

mais en petits bouquets ramassés.

DSC02741.JPG

Les feuilles sont moins longues, mais tout aussi épineuses.

C'est un arbuste qui aime les sols frais, et peut pousser aussi en sous-bois.

Les fruits sont des petites baies d'un beau bleu violacé.

***

C'est un arbuste originaire des USA.

mais connaissez-vous l'origine de son nom ?

Le genre "Mahonia"

doit son nom au botaniste américain Bernard Mac Mahon (1775-1816),

qui fonda le Jardin Botanique de Philadelphie .

***

 

 

19/04/2013

Les deux rues

 

Non, je ne vais pas vous faire visiter les rues de Lédenon !

Les rues en question sont deux plantes des garrigues :

la Rue à feuilles étroites et la Rue fétide ...

***

Rue à feuilles étroites (Ruta angustifolia)

 

garrigue,flore,rues

La plante a un port élancé, un peu maigre.

garrigue,flore,ruesgarrigue,flore,rues

Les fleurs jaune verdâtre ont 4 ou 5 pétales très finement ciliés.

***

Rue fétide (Ruta graveolens)

 

garrigue,flore,ruesgarrigue,flore,rues

Le feuillage est très dense, la plante a la forme d'un petit buisson.

garrigue,flore,rues

Comme pour la Rue à petites feuilles, les fleurs sont jaune verdâtre,

mais le bord des pétales est lisse, sans cil ni frange.

C'est la différence la plus facile à voir.

garrigue,flore,rues

Les graines sont enfermées dans des petites capsules. 

***

Ces deux plantes sont méditerranéennes.

Elles poussent sur des sols arides et pierreux.

Leur feuillage est vert glauque et dégage une forte odeur assez désagréable.

La floraison commence en Avril et se poursuit tout l'été.

On la trouve aussi en jardinerie.

Mais, attention, elles sont toxiques !

Elles peuvent provoquer des irritations de la peau, des rougeurs,

et des gonflements de la langue, si vous ingérez une feuille.

Dans l'Antiquité, on les utilisait surtout pour leurs propriétés abortives.

***