Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2013

Janvier : ailleurs dans le monde, la Grande Terre

Nous nous sommes quittés à Nouméa,

nous louons une voiture, et nous partons vers le Nord.

D'abord nous irons vers l'Est, pour prendre "la route à horaires".

 

voyage,nouvelle calédonie

Nous contournons une immense mine à ciel ouvert de nickel :

Décapage, extraction, lavage, boue, érosion ...

voyage,nouvelle calédonie

Après le village de Thio et jusqu'à Canala, il faut prendre "la route à horaires".

voyage,nouvelle calédonie

C'est une voie unique : les voitures doivent rentrer et sortir dans leur sens à certains horaires.

Quand on arrive au panneau, on attend notre heure.

Il n'y a pas de radar, pas de feux rouges, pas de gendarme,

et pourtant, tout le monde respecte ce système.

50 mn pour faire 30 Km, cela paraît largement suffisant,

mais ...

voyage,nouvelle calédonie

... la route est en réalité une piste en terre ocre rouge glissante,

qui se faufile entre montagne et précipice, il y a des passages à gué,

et c'est sans compter les nombreux "arrêts photos",

car le paysage est époustouflant, et la flore ...

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

Grevillea, Cunoniacées, Xanthostemom,

toutes les plantes caractéristiques du maquis minier calédonien sont là.

Et si les fleurs sont belles, les feuillages changeants (verts, ocres, rouges, jaunes),

sont aussi spectaculaires.

***

Nous repartons vers l'Ouest, en empruntant "la Route du Col d'Amieu" :

forêts, cascades, points de vue, plantations de café,

et le village du Petit-Couli, où il existe encore une grande case traditionnelle,

entourée de pins colonnaires.

voyage,nouvelle calédonie

Cette case sert encore aux réunions de la tribu.

Bien qu'il n'y ait aucune barrière, il faut demander l'autorisation au grand chef,

pour rentrer et photographier.

On nous avait prévenus, "Il faut faire la coutume".

Ce n'est ni un paiement, ni un pourboire, 

mais plutôt une gentillesse, une politesse ...

Il faut offrir un petit présent.

Certains guides de voyage conseillent de donner des cigarettes,

de l'alcool et des bonbons pour les enfants ...

Comme nous ne sommes pas venus pour intoxiquer la population,

nous avions amené des souvenirs de notre région :

t-shirts, cartes postales, pin's ...

Les jeunes ont adoré !!!

voyage,nouvelle calédonie

Nous arrivons sur la côte Ouest, ici à la Baie des Tortues,

très belle plage, bordée de pins colonnaires.

voyage,nouvelle calédonie

Elle communique, à marée basse, avec "la Roche Percée",

et le rocher qu'on appelle "le Bonhomme".

voyage,nouvelle calédonie

Derrière ce rocher, 17 Km de plage de sable blanc : la plage de Poé.

La plage est belle, mais la mer est froide.

***

A partir de Bourail, nous sommes dans ce qu'on appelle "la Brousse"

 Forêts sèches, savanes à Niaouli,

élevages extensifs de bétail, organisation de grands rodéos,

c'est le Far-West calédonien ...

toujours dominé par des mines de nickel.

voyage,nouvelle calédonie

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

Nous avons désespérément cherché les geckos de cette forêt sèche,

sans résultat.

Ces geckos sont tous endémiques de Nouvelle Calédonie, dont l'espèce la plus grande du monde,

avec ses 35 cm de long.

Leur habitat est menacé par l'urbanisation, les recherches minières ...

Ce qui a conduit le WWF à lancer une opération de protection de cette forêt sèche.

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

Après la plage, une zone de mangrove, et le cœur le plus célèbre du monde :

(mais il faut vraiment monter en haut de la montagne pour le voir)

le Cœur de Voh, immortalisé par Yann Arthus-Bertrand,

dans son livre "la Terre vue du ciel",

et choisi par la poste française, pour son bloc de timbres "J'aime la Terre".

voyage,nouvelle calédonie

*** 


27/01/2013

Janvier : ailleurs dans le monde

Un mois en Nouvelle Calédonie

***

Marseille/ Paris/ Tokyo/ Nouméa : 36 heures de voyage ...

Pour arriver, complètement de l'autre côté de la Terre.

Il y a 12 heures de décalage horaire.

voyage,nouvelle calédonie

La Nouvelle Calédonie, c'est une grande île, appelée "la Grande Terre",

et plusieurs petites îles : l'île des Pins, au sud, les îles de La Loyauté, à l'est : Ouvéa, Lifou et Maré,

et d'autres plus petites, souvent inhabitées.

Le tout, entouré par un immense lagon de 24000 Km2,

un des plus beaux et un des plus grands lagons du monde,

inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

voyage,nouvelle calédonie

Nous partirons découvrir, d'abord, toute la partie nord de la Grande Terre,

puis la zone sud, et enfin deux îles : Ouvéa et l'île des Pins.

Nous commencerons par Nouméa, la capitale.

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

Dessiné par l'architecte Renzo Piano, cet édifice, met en valeur la culture Kanak.

C'est à la fois un musée, une médiathèque, un palais des congrès, un centre de spectacles,

le tout dans un parc de 8 ha aménagés, reprenant les différents milieux de la Nouvelle Calédonie.

Il porte le nom de Jean-Marie Tjibaou, chef indépendantiste qui est à l'origine du projet.

voyage,nouvelle calédonie

C'est un symbôle pour tous les néo-calédoniens,

qui ont fêté les 10 ans de sa construction par une belle page de timbres illustrée.

voyage,nouvelle calédonie

Autre musée de Nouméa :

le Musée de Nouvelle Calédonie,

dont l'architecture est plus traditionnelle,

mais dont les pièces exposées sont tout aussi belles.

***

 l'Aquarium de Nouméa

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

A côté des poissons tropicaux du lagon, on peut voir des nautiles,

fossiles vivants que l'on trouve dans le lagon, à plus de 400 m de profondeur,

voyage,nouvelle calédonie

et des coraux fluorescents, installés sur le récif qui entoure le lagon.

voyage,nouvelle calédonie

Nous ferons aussi la connaissance du "Tricot rayé",

serpent marin, que l'on trouve partout, aussi bien dans le lagon que sur la plage ...

Sa morsure est mortelle, mais curieusement, on ne signale pas d'accidents.

Méfiance, quand même ...

Ne pas déranger !!!

***

 "Le Caillou": c'est le surnom de la Grande Terre !

tout le sol est un bloc de différents minerais :

nickel, cuivre, plomb argentifère, chrome, jaspe, grenats ...

Il n'y a qu'à se baisser aux bords des chemins pour en ramasser.

voyage,nouvelle calédonievoyage,nouvelle calédonie

Il y a des pierres dans toutes les boutiques de Nouméa :

brutes, polies ou montées en bijoux : le plus dur c'est de choisir.

***

Mais Nouméa n'est pas une "ville Musée"

Bâtie sur une presqu'île, elle est principalement tournée vers la mer :

industries, pêcheries, tourisme, c'est la plus grande ville francophone de tout l'Océan Pacifique.

C'est aussi une atmosphère de vie.

Ses habitants ont l'habitude de se retrouver sur la Place des Cocotiers,

pour une pause tranquille, ou une petite sieste,

souvent assis ou couchés sur le gazon ...

Après le travail, ils courent faire un peu de planche à voile ...

voyage,nouvelle calédonie

Le week-end, ils vont sur les nombreux îlots aménagés, en face la ville,

bronzer ou faire "le Sentier sous-marin", comme ici sur l'îlot Canard".

voyage,nouvelle calédonie

***

voyage,nouvelle calédonie

Il fait 30°C à l'ombre, et vue insolite,

l'immense sapin de Noël, trône toujours au beau milieu de la Place des Cocotiers.

***

24/01/2013

Un peu d'histoire

C'est l'hiver !

Froid, pluie, neige ...

et voici venu le temps des nez bouchés et des gorges qui grattent.

Vous ferez peut-être, des inhalations de Goménol, des injections nasales d'huile goménolée,

vous boirez peut-être un peu de sirop pour la toux.

***

Mais savez-vous ce qu'est le Goménol,

et d'où vient son nom ?

***

Il faut remonter vers 1850, pour en connaître l'histoire.

A cette époque, les découvertes sur la conservation des aliments sont récentes.

(publication des travaux d'Appert en 1810)

Un industriel français persuadé de leur importance, crée une conserverie,

d'abord de légumes, puis de viande.

Mais, cet industriel cherche à s'agrandir hors de France.

Il pense à la Nouvelle Calédonie (déclarée colonie française en 1853),

qui possède des terres vierges où vit du bétail en totale liberté.

De plus, il est intéressé par la main d'œuvre bon marché du bagne qui vient d'être créé.

Au premier voyage, il décide de construire une conserverie de viande, 

dans la moitié nord de la Nouvelle Calédonie.

Les affaires sont prospères.

***

Dans cette région, on cultive aussi le café.

Il constate que les ouvriers agricoles KanaK de la tribu de Gomen,

mâchent quelques feuilles d'arbre,

et les appliquent ensuite sur leurs nombreuses plaies (griffes de branches, coups de machette ...).

Les plaies cicatrisent vite, sans s'infecter.

Curieux et industriel avisé, il découvre grâce aux Kanak,

l'arbre miracle : le Niaouli.

Il se lance dans l'industrie pharmacetique

et produit par distillation à la vapeur des feuilles de Niaouli,

une huile essentielle très pure, 

qu'il va appeler "le Goménol",

en hommage à la tribu de Gomen.

Huile essentielle, pommade, sirop, huile goménolée ...

 porteront la marque déposée des "Laboratoires du Goménol".

Ces nouveaux médicaments ont eu, à l'époque, énormément de succés,

succés qui va durer jusqu'en 1990.

De nos jours, le sirop a été interdit à la vente en 2001,

mais l'huile essentielle de Niaouli est très employée en phytothérapie.

- Antiseptique, bactéricide, antivirale,

il suffit de trois gouttes sur un mouchoir, ou dans un bol d'eau chaude,

pour que, par inhalation, le nez se débouche et les bronches se libèrent.

- Cicatrisante, sous forme de pommade,

elle soigne les plaies, mais aussi les boutons, l'eczéma ...

***

Le Niaouli

 

flore,niaouliflore,niaouliflore,niaouli

 Le Niaouli (Melaleuca quinquenervia)

très proche des eucalyptus, il appartient, comme eux, à la famille des Myrtacées.

Originaire de Nouvelle Calédonie,

il a été introduit dans plusieurs pays tropicaux (Australie, Hawaii, Floride ...).

C'est un arbre facile,

pouvant pousser aussi bien dans les steppes sèches que dans les marécages.

Ses feuilles persistantes, donnent par distillation, l'huile essentielle de Niaouli (vue plus haut),

ses fleurs blanc crème riches en nectar attirent abeilles et oiseaux. 

Mais son utilité ne s'arrête pas là.

***

L'écorce du Niaouli est constituée de plusieurs couches qui se détachent facilement,

d'où son nom anglais de "Paper Bark" (écorce de papier).

flore,niaouliflore,niaouliflore,niaouli

- Ignifuge, elle protège l'arbre des feux de brousse, nombreux en Nouvelle Calédonie.

- Imperméable, les Calédoniens ont l'habitude d'en recouvrir les toits et les parois de leurs cases.

 flore,niaouliflore,niaouli

Les parois extérieures sont recouvertes de lambeaux d'écorce,

maintenus par des branchages.

flore,niaouli

Des épaisseurs d'écorce, tenues par des pierres protègent les toits.

***

- Elle sert aussi, à envelopper les aliments (poissons, légumes),

qui vont être cuits au four, ou sous les pierres, lors de repas traditionnels.

***

Juste pour le plaisir ... 

flore,niaouliflore,niaouli

***