Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/10/2013

Une question, une réponse (suite)

 

Maité, notre fidèle lectrice du blog,

a continué ses expériences.

je vous livre son message.

***

 

Bonsoir,
Merci de l'attention que vous avez porté a ma "bête",  et je suis impressionnée par l'efficacité de votre réseau.
Merci aussi d'en avoir donné la primeur à votre blog dès ce matin.

J'ai fait une coupe longitudinale. La consistance est collante et néanmoins très dure  (ligneuse) comme le carambar que son aspect évoque. La logette centrale héberge une larve malheureusement condamnée.
Très cordialement

Garrigue,insectes,galles

La coupe est vraiment parlante,

Merci Maité

***

03/10/2013

Une question, une réponse !

 

La question vient d'une fidèle lectrice du blog

***

Bonjour,
C'est une devinette, mais je n'ai pas la réponse ,
Je vais faire une coupe longitudinale pour approcher la structure de la bête.
La surface est lisse et gluante , une mouche s'y est collée, mais n'est pas lysée.
Ce "truc" est sur un chêne blanc depuis plus d'un mois et ne gène pas la croissance du gland. L'apparence est devenue un peu moins turgescente avec le temps.
Bien cordialement.

 

garrigue,insectes,galles

Ne connaissant pas la réponse, j'envoyais tout de suite ce mail à quelques amis.

Et voilà la réponse !

***

Bonjour Monique,
J'y voyais une galle mais ne pouvait en dire plus sur le bestiau.... c'est Jean-Philippe Anglade qui m'a mis sur la voie. C'est un hyménoptère cynipidé qui parasite les chênes en faisant cette galle tchernobylesque.


http://umeamarie.canalblog.com/archives/2008/09/10/104316...


la nature est vraiment extraordinaire!
Amitiés
Francis

***

Merci encore à Francis qui sait tout sur tout !!!

***

 

 

02/10/2013

Septembre : ailleurs dans le monde, Istanbul (suite)

 

Toujours dans la partie historique d'Istanbul, je vous emmène visiter

le Grand Bazar

*** 

C'est LE marché couvert d'Istanbul, et plus grand d'Orient :

4000 boutiques, 58 ruelles, 18 portes fermées tous les soirs,

20 hectares de shopping en tous genres ...


voyages,turquie,istanbul

Dans les rues d'accès, touristes et Stambouliotes,

se pressent dans une pagaille indescriptible.

voyages,turquie,istanbul

Mais une fois à l'intérieur tout est calme.

voyages,turquie,istanbul

Cela nous permet de regarder les voûtes peintes ou en briquettes,

souvent en cours de restauration.

***
Le Grand Bazar est la vitrine de l'artisanat turc :

voyages,turquie,istanbul

de la vaisselle,

voyages,turquie,istanbulvoyages,turquie,istanbulvoyages,turquie,istanbul

Presque 1000 bijouteries, de la babiole clinquante aux bijoux anciens d'or et d'argent ...

voyages,turquie,istanbul

... des turquoises, bien sûr, pierre ramenée de Turquie par les Croisés, qui lui ont donné son nom,

étendu ensuite à la couleur bleue nuancée de vert.

voyages,turquie,istanbul

Tout pour le hammam éponges, savons, immenses draps de bain en coton d'Egypte,

des écharpes en laine, en soie, en cachemire, 

des tissus traditionnels, ainsi que les tampons qui servent à leur impression.

voyages,turquie,istanbul

Il y a aussi des choses plus modernes.

voyages,turquie,istanbul

Un peu partout, dans le Grand Bazar, on trouve des calligraphes :

ils peuvent tout vous calligraphier :

votre prénom, le nom d'une idole du foot, ou celui de votre village préféré ...

voyages,turquie,istanbul

Certains écrivent sur une table, au milieu d'une allée, d'autres ont leur atelier,

et sont de véritables artistes.

voyages,turquie,istanbul

Au milieu du marché, on trouve le vieux Bazar, qui abrite les objets les plus précieux :

tapis anciens, vaisselles et autres antiquités.

Dans cet espace, les prix sont affichés,

car pour tout le reste, il faut marchander ...

Mais les Turcs sont de vrais commerçants :

on s'assied, on vous offre le thé, et on discute ...

tout est convivial et se fait sur le ton de la plaisanterie,

c'est presque un jeu !!!

Vous pouvez aussi aller voir ailleurs, et revenir quelques minutes plus tard ...

Chacun son truc !!!

Question paiement, aucun souci :

ils sont équipés de lecteurs de toutes les cartes bancaires possibles ...

Si vous voulez payer en liquide, ils acceptent toutes les monnaies :

il m'est arrivé le dernier jour, de craquer pour un dessus de lit entièrement fait à la main :

il me restait quelques liras (monnaie turque), des dollars américains et des euros.

J'ai payé mon dessus de lit avec les trois monnaies différentes ...

Une vraie leçon de commerce !

 

Dans le Grand Bazar, il y a aussi un espace réservé aux "Turkish deligths"

Les Turcs adorent tout ce qui est sucré :

voyages,turquie,istanbul

les étalages regorgent de sucreries et débordent dans les allées :

voyages,turquie,istanbul

fruits secs ou déshydratés, entiers ou écrasés pour parfumer le thé ...

des figues sèches fourrées aux amandes, des pistaches, des épices ...

voyages,turquie,istanbul

Non, ce ne sont pas des saucisses !

mais des pistaches et des noisettes enrobées dans du caramel et dans une pâte genre nougat ...

voyages,turquie,istanbul

Et, bien sûr, les fameux loukoums, à la menthe, à la rose, à la violette ...

mais il n'y a aucun fruit ni légumes frais.

voyages,turquie,istanbul

Pour en trouver, il faut aller sur la rive asiatique où les étalages font vraiment envie

voyages,turquie,istanbul

Colliers de clous de girofle, olives, tomates, aubergines, courgettes et poivrons séchés

voyages,turquie,istanbul

 Et, bien sûr des poissons fraîchement pêchés.

***

Après ce tourbillon de boutiques, nous finirons notre journée,

par la visite calme du Musée des Arts Turcs.

voyages,turquie,istanbul

Magnifique musée d'objets anciens : poteries, faïences, tapis faits à la main,

voyages,turquie,istanbul

Quelques miniatures,

voyages,turquie,istanbul

et une impressionnante collections de Tuǧras, signatures des différents sultans d'Istanbul.

Leur signature devait comporter son nom, son titre, le nom de son père,

et d'un qualificatif (souvent "Toujours victorieux"),

Tout un programme !

voyages,turquie,istanbulvoyages,turquie,istanbul

***

Demain, nous traverserons le Pont de Galata ...

***