Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/03/2014

Encore une espèce invasive... (suite)

C'est la suite de ma note du 14/02/2014

Nous en étions restés au nombre de 6 espèces invasives de vers.

malheureusement, une septième espèce vient d'être découverte,

en provenance, celle-là de Nouvelle Guinée,

se régalant de nos escargots ...

Je vous mets l'article publié sur le site

Blog: Plathelminthes terrestres invasifs - Jean-Lou Justine's Home ...

 

Septième espèce de Plathelminthe terrestre invasif en France

posted 19 hours ago by Jean-Lou Justine   [ updated 17 hours ago ]

 

Septième espèce de Plathelminthe terrestre invasif en France : Platydemus manokwari

Comme annoncé depuis quelques jours…

Nous avons publié ce matin un article scientifique sur la présence de Platydemus manokwari,

trouvé à Caen. Cette espèce est particulièrement connue : elle a été classé dans les « 100 espèces

envahissantes les plus néfastes au monde ». Platydemus manokwari est un prédateur d’escargots,

qui est capable d’élargir son régime alimentaires aux vers de terre.

L’espèce est invasive dans quinze territoires de la région pacifique, mais c’est la première fois

qu’elle est trouvée en Europe. Partout où elle a été introduite, elle a fait des ravages sur la biodiversité.

L’article est publié dans une revue en libre-accès, c’est-à-dire que vous pouvez le lire gratuitement.

Comme la plupart des revues scientifiques, celle-ci est en anglais, mais nous avons ajouté

 une version complète de l’article en français – tout aussi gratuite.

 

https://sites.google.com/site/jljjustine/plathelminthe-terrestre-invasif/septiemeespecedeplathelmintheterrestreinvasifenfrance/Platydemus%20manokwari%201900%20pixels%20Fig%205%20Predation%20NB03344.jpg
Platydemus manokwari mangeant un escargot français

Pour lire l’article (en anglais) :

 cliquer sur http://dx.doi.org/10.7717/peerj.297

Pour télécharger le texte complet en français : 

cliquer sur http://dx.doi.org/10.7717/peerj.297 puis 

cliquer sur « Supplemental Information » 

 dans la colonne de gauche, puis sur le lien:
 

"Le ver plat de Nouvelle-Guinée Platydemus manokwari en France,

première mention en Europe: il faut agir maintenant"

 

 

Une espèce supplémentaire

posted 23 Feb 2014 10:17 by Jean-Lou Justine   [ updated 25 Feb 2014 14:28 ]

 

Nous avons trouvé une espèce supplémentaire de Plathelminthe terrestre invasif
en France.
 
Plutôt que de l'annoncer sur ce blog, nous avons choisi, avec mes coauteurs,
de présenter ce résultat de manière formelle dans un journal scientifique international,
pour lui donner plus de poids. Et aussi, notre article fait 22 pages -
ça ne tiendrait pas ici.
 
L'article a donc été soumis au processus de "la revue par les pairs"
c'est-à-dire que trois scientifiques ont relu notre texte et on fait des corrections
et des suggestions. 
Notre article a maintenant été accepté pour publication par la revue scientifique PeerJ.
Il faut attendre quelques jours pour qu'il soit publié -
ils nous disent que l'article sortira sur leur site internet le mardi 4 mars à 13 heures
(heure de Paris).
 
PeerJ est une revue scientifique en accès ouvert, ce qui signifie que tous peuvent lire
les articles gratuitement sur internet. Et cela signifie aussi que les textes et les photos
pourront être utilisés librement par tous - à la simple condition de citer la source.
L'article est en anglais mais nous avons prévu une version intégrale en français,
qui sera disponible en même temps.

 

04/03/2014

Des photos du jour, prises à Boucoiran

Ces photos m'ont été envoyées par une fidèle lectrice du blog.

Prendre un Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum) en action, n'est pas facile du tout,

car il ne se pose pas pour butiner, mais reste en vol à la manière d'un colibri.

Mais ce qui le plus étonnant, c'est d'en voir au mois de Mars.

D'habitude, on ne les voit, chez nous, qu'en Avril/Mai,

quand tous les arbustes (lilas, cistes, spirées, sauges ...) sont en fleurs.

Papillons,sphinx,sphinx gazé

Papillons,sphinx,sphinx gazé

Papillons,sphinx,sphinx gazé

Papillons,sphinx,sphinx gazé

Souhaitons lui de trouver un ou une partenaire,

sinon, il va mourir sans perpétuer l'espèce !

***

Si vous voulez connaître d'autres papillons de la famille des Sphinx,

tapez sur "toutes les archives" (en bas, colonne de droite),

puis sur "Sphinx",

vous verrez le Sphinx gazé, le Sphinx de l'Euphorbe,

le Sphinx du Chêne ... et leurs chenilles

***

 

 

 

01/03/2014

Février : ailleurs dans le monde, Nouvelle-Zélande, île du Nord (suite)

 

 

Un mois en Nouvelle-Zélande

L'île du Nord (suite)

***

Je vous avais laissés, hier, sur la Péninsule de Coromandel.

 voyages,nouvelle zélande

Aujourd'hui, nous prenons la route vers le Sud.

***

Le village de Katikati,

ou comment attirer les touristes quand il n'y a rien à voir !

Katikati, petit village agricole 

est situé sur la route des plages de la Bay of Plenty.

Les habitants d'Auckland, pressés d'arriver, ne faisaient aucun arrêt.

Dans les années 90, les autorités du village, invitèrent les habitants à trouver une solution.

Ils décidèrent de peindre de grandes fresques sur les murs de leurs maisons.

Ils contactèrent plusieurs artistes.

La première fresque date de 1991, puis 1992, 1993, 1994 ...

aujourd'hui Katikati est appelée la "mural town"

(la ville aux peintures murales)

En 2005, elle a été élue la plus belle ville de moins de 8000 habitants de Nouvelle-Zélande.

Depuis, des commerces et des petits restaurants se sont installés

et les touristes s'arrêtent ...

Pari gagné !

voyages,nouvelle-zélande

Les fresques racontent l'histoire du village : l'arrivée des colons et leur installation,

voyages,nouvelle-zélande

la vie à la ferme, à l'école,

voyages,nouvelle-zélande

la découverte de l'automobile,

voyages,nouvelle-zélande

Plus récemment, des mosaïques ... sur la nature et la mer,

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

et enfin des statues grandeur nature, installées dans tout le village.

voyages,nouvelle-zélande

JF s'est installé sur le banc avec ce lecteur de journal ...

L'avantage de discuter avec une statue, c'est qu'on a toujours raison ...

Même le chien est d'accord !!! 

***

Nous quittons Katikati.

bientôt la plage ...

 

voyages,nouvelle-zélande

33 Km de plage de sable blond ...

voyages,nouvelle-zélande

Et toujours sur les dunes, des agapanthes, des géraniums sauvages

et quelques graminées décoratives. 

***

Après une longue pose,

nous arrivons dans la région des plantations de kiwis. 

voyages,nouvelle-zélande

Ce soir, nous coucherons à Rotorua, en pleine zone volcanique.

***

Rotorua 

Toute la ville fume !

Dans les jardins publics, dans les ruisseaux ...

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

... ce qui ne dérange pas ces "Pukekos", (genre de poule sultane)

qui cherchent leur nourriture, les pieds dans l'eau bouillante ???

voyages,nouvelle-zélande

mais il faut faire une trentaine de kilomètres autour de Rotorua

pour être vraiment dans la zone volcanique.

Notre préféré :

Wai-O-Tapu

 

voyages,nouvelle-zélande

Cratère de l'Enfer,

voyages,nouvelle-zélande

Encriers du Diable,

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Champagne Pool, (où l'eau bout à 100°)

voyages,nouvelle-zélande

 Palette de l'artiste,

voyages,nouvelle-zélande 

 Bain du Diable, bourré d'arsenic, 

mais aussi, la grotte à soufre, la poêle à frire, le cratère arc-en-ciel, le geyser Lady Knox ...

partout le spectacle est fascinant.

***

Je vous mets quelques photos, en vrac, car tout est beau ! 

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Les nuances changent selon la hauteur du soleil et le sens du vent.

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

La cascade se jette dans l'eau verte du lac Ngakoro.

voyages,nouvelle-zélande

Au loin, nous apercevons les volcans du parc Tongariro,

où nous irons dans deux jours.

***

Nous rentrerons à l'hôtel, desséchés, deshydratés,

mais surtout complètement "soufrés", odeur qui résistera à plusieurssss douches ...

***

Rotorua, c'est fini, nous partons vers le Sud 

voyages,nouvelle-zélande

Nous découvrons la Centrale Géothermique de Wairakei, immense, fumante,

encore plus impressionnante que dans les guides .

voyages,nouvelle-zélande

Juste à côté les Wairakei Terrasses,

à la fois un lieu de découverte de la culture Maorie,

et des piscines d'eau chaude où on peut se baigner.

***

Après une pause, nous partons vers le Parc Tongariro.

Il fait beau, tout va bien ...

Mais malheureusement, cela ne va pas durer !

Après avoir longé le lac Taupo sous le soleil,

la pluie arrive ...

deux jours de pluie continue, de brouillard, de vent ...

Les volcans sont inaccessibles et invisibles ...

Grosse déception !!!

D'autant que les cartes postales montraient un paysage de rêve ...

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Dernière explosion en Novembre 2012

***

Wellington

C'est la capitale du pays,

et non Auckland, comme on le pense souvent.

C'est une ville très agréable 

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

Ce bâtiment est tout en bois ...

Même de près, il faut toucher les murs pour en être convaincu.

C'était, au départ, la Maison du Gouvernement, aujourd'hui, classé monument historique,

il abrite la Faculté de droit

 

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Vieil immeuble victorien et gratte-ciel ultra moderne ...

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Et partout, dans la ville, l'arbre fétiche des Maoris :

Pôhutukawa ( Metrosideros excelsa)

 

voyages,nouvelle-zélande

Pour une poignée de dollars, le Cable Car vous mène jusqu'au Jardin Botanique,

avec de splendides vues sur la ville.

***

Visite du Musée "Te Papa"

Immense musée, culture Maorie, histoire, artisanat, faune et flore ...

Il est entièrement gratuit !!!

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

 L'île du Nord, c'est fini,

le mois prochain, je vous parlerais de l'île du Sud

****