Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2014

Mars : ailleurs dans le Monde ... Nouvelle-Zélande, île du Sud, la côte Ouest

 

Après le Parc Abel Tasman,

nous prenons la route vers la côte Ouest

(Trajet en violet)

 

voyages,nouvelle-zélande 

***

Nous traversons d'abord des forêts,

voyages,nouvelle-zélande

Sur un parking.

Le Weka (Gallirallus australis) se rapproche du Râle.

Il ne vole pas et se nourrit de graines, d'escargots et de coquillages.

C'est un animal rare et protégé. 

voyages,nouvelle-zélande

Les bords de route sont très fleuris.

voyages,nouvelle-zélande 

Nous arrivons au bord de mer.

voyages,Nouvelle-Zélande

Côte rocheuse, 

voyages,Nouvelle-Zélande

mais surtout, une énorme tempête : grosses vagues, vent violent glacial ...

mais, pourtant, nous savons qu'il y a une colonie d'otaries dans les rochers,

donc, nous descendons sur la plage.

voyages,Nouvelle-Zélande

Nous ne serons pas déçus, le spectacle est beau.

voyages,Nouvelle-Zélandevoyages,Nouvelle-Zélandevoyages,Nouvelle-Zélandevoyages,Nouvelle-Zélande

Le mâle dort, 

voyages,Nouvelle-Zélande

les petits jouent dans la piscine, 

la mère est partie faire des courses (enfin, elle est partie pêcher),

Bref, une vie de famille normale !

***

Nous dormirons dans un chalet caché dans une forêt de fougères et de palmiers Nikau.

mais la pluie arrive !

voyages,Nouvelle-Zélande

***

Le Nikau

 

voyages,nouvelle-zélande

(Souvenez vous des arbres en acier de Wellington ...)

Le Nikau (Rhopalostylis sapida),

peut atteindre 10 m de hauteur

C'est la seule espèce de palmier de Nouvelle-Zélande.

***

Le lendemain, nous reprenons la route jusqu'aux "Pancake Rocks",

formations rocheuses érodées par la mer.

Une curiosité !

Malheureusement la tempête et une forte pluie, gâcheront un peu le paysage.

 

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

Les vagues s'engouffrent entre les rochers, créant de superbes geysers.

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

A ne pas manquer, surtout s'il y a du soleil. 

*** 

voyages,nouvelle-zélandevoyages,nouvelle-zélande

En arrivant sur la plage suivante, plus au calme,

nous avons eu la surprise de trouver un bébé otarie, certainement égaré à cause de la tempête.

Nous l'avons photographié, mais pas touché,

espérant que sa mère le retrouverait à son odeur ou à ses cris.

***

(à suivre ...)

 

 

 

22/03/2014

Mars : ailleurs dans le Monde, Nouvelle-Zélande, la traversée, le Parc Abel Tasman

Un mois en Nouvelle-Zélande (suite)

L'île du Sud 

*** 

voyages,nouvelle-zélande

 D'abord, la traversée entre les deux îles :

elle se fait en ferry, avec notre voiture.

Voyages, Nouvelle-Zélande

Le bateau se faufile entre les montagnes.

Le temps des trois heures de traversée passe vite, tant le paysage est beau.

Voyages, Nouvelle-Zélande

Voyages, Nouvelle-Zélande

Voyages, Nouvelle-Zélande

Petites maisons de vacances cachées au bord de l'eau ou sous les arbres,

élevages de poissons,

et surtout beaucoup de petits bateaux de pêche ou de promenade.

Ici, la vie est calme.

Arrivés à Picton, 150 Km nous séparent de notre hôtel,

situé en bordure du Parc Abel Tasman.

***

Abel Tasman : la mer et la forêt

voyages,nouvelle-zélande

Il y a plusieurs façons de profiter du parc :

par la mer, en bateau rapide ou en kayak,

ou à pied par la forêt.

Ou comme nous, en bateau taxi, le plus loin possible et retour à pied par la forêt.

L'avantage, est qu'en cas de fatigue, il suffit de descendre sur la plage,

et d'attendre le prochain bateau.

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

Plages immenses et mer chaude ...

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

Quelques otaries sur les rochers ... mais nous en verrons beaucoup plus, plus loin.

voyages,nouvelle-zélande

Un huitrier local et quelques cormorans,

voyages,nouvelle-zélande

Après une bonne baignade, nous prenons le sentier de la forêt qui longe les plages.

voyages,nouvelle-zélande

Nous trouverons seulement deux variétés d'orchidées, dont j'ignore le nom.

voyages,nouvelle-zélande

Une, dans les herbes sèches d'un talus,

voyages,nouvelle-zélande

L'autre, (plusieurs pieds) , aux abords de ce petit pont en bois,

dans une zone très humide. 

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

A chaque trouée entre les arbres, on voit la plage,

et on peut facilement, descendre pour faire une pause baignade.

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

Ce qui frappe le plus, c'est la quantité de fougères. 

voyages,nouvelle-zélande

voyages,nouvelle-zélande

Sur un talus de deux mètres-carrés, nous en avons compté 12 espèces différentes .

voyages,nouvelle-zélande

La plus grande est sûrement, la Fougère argentée (Cyathea dealbata)

C'est une fougère arborescente, endémique de Nouvelle-Zélande,

qui peut atteindre facilement 10m de hauteur.

voyages,nouvelle-zélande

Emblème de la Nouvelle-Zélande ?

- D'abord, des All Blacks, redoutables joueurs de rugby,

- Ensuite, c'est un symbole de qualité pour les hôtels, les restaurants, les guides touristiques,

- Elle est aussi stylisée sous forme de caddy,

sur les vitrines des magasins

vendant uniquement des produits fabriqués, cultivés ou pêchés en Nouvelle-Zélande.

Elle est aussi utilisée avec humour par les vendeurs de bière.

voyages,nouvelle-zélande

***

 

voyages,nouvelle-zélande

 

Nous sommes restés deux jours dans le Parc Abel Tasman,

mais, on aurait pu y rester une semaine, sans s'ennuyer ... 

Demain, nous partons sur la côte Ouest.

***

 

19/03/2014

Devinette : la réponse

 

 

Avez-vous trouvé ?

*** 

Vous avez été plusieurs à trouver que c'était une Iridacée.

(voir tous les commentaires)

Mais cet iris est très particulier,

il fleurit début Mars.

Seuls, Françoise et Denis ont trouvé le nom exact. 

Flore,bulbeuses,iris,hermodactylus tuberosus

Flore,bulbeuses,iris,hermodactylus tuberosus

Voici la photo, d'où j'ai tiré cette macro.

Appelée souvent "Iris des serpents"(???)

Hermodactylus tuberosus (c'est son nom scientifique),

fait partie de la famille des Iridacées.

L'association des couleurs est peu courante :

vert chartreuse et brun velouté presque noir.

Flore,bulbeuses,iris,hermodactylus tuberosus

Voici trois étapes de sa floraison.

Flore,bulbeuses,iris,hermodactylus tuberosus

Ses longues feuilles sont sorties depuis l'automne,

mais il fleurit en ce moment, comme chaque année, au mois de Mars.

Elle est classée dans les plantes bulbeuses,

mais ses réserves souterraines

sont stockées dans une racine horizontale et non dans un bulbe.

C'est une plante méditerranéenne (Grèce, Turquie, Israël ...)

En France, elle ne pousse naturellement que  

sur des terrains bien drainés et ensoleillés, dans les Alpes Maritimes, le Var,

Nous avons la chance d'en avoir quelques stations dans le Gard. 

Flore,bulbeuses,iris,hermodactylus tuberosus

C'est une plante rare et protégée,

surtout ne vous laissez pas tenter par un arrachage intempestif ...

On en trouve dans les catalogues de pépiniéristes, spécialisés dans les bulbeuses.

***