Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2014

Ailleurs ... en France (suite)

 

Une journée à Rocamadour

***

Nous sommes logés à l'Hospitalet.

Le nom de ce village lui vient du petit hôpital,

créé au II ème siècle,

pour soigner les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

Situé sur le bord de la falaise,

il offre une superbe vue sur le site de Rocamadour.

Il a aussi l'avantage d'avoir des parkings gratuits,

alors que Rocamadour est interdit à tout véhicule.

***

Rocamadour,

du nom de Saint Amadour, auteur de nombreux miracles.

Croyances et légendes ont fait le succès du rocher,

jusqu'à la Guerre de 100 ans.

Ce n'est qu'au XIX ème siècle, grâce aux évêques de Cahors

que Rocamadour redeviendra un lieu de pèlerinage.

*** 

voyages,france,rocamadour

Plan du dépliant donné par l'office de tourisme.

On peut faire tout le circuit à pied,

mais il existe deux ascenseurs...

voyages,france,rocamadour

Nous quittons notre hôtel pour faire la balade.

Tout le long du chemin, nous profitons de la vue sur le rocher.

voyages,france,rocamadour

Après avoir passé "la Porte de l'Hôpital",

nous suivons le chemin bordé de noyers.

voyages,france,rocamadour

voyages,france,rocamadour

 Puis nous arrivons au "Champ des Pauvres",

ancien cimetière des pèlerins, aménagé en petit jardin. 

voyages,france,rocamadour

Le chemin continue, bordé de murs en pierres sèches,

où se sont installés de nombreux sédums.

voyages,france,rocamadour

Arrivés devant les premiers jardins, nous contemplons les papillons :

Mélitées et Demi-deuils butinent avec insouciance, les fleurs d'un buddleia.

voyages,france,rocamadour

voyages,france,rocamadour

Nous rentrons dans la ville par "la Porte du Figuier"

Nous sommes agréablement surpris par les commerces de la rue principale.

Lors de notre dernier passage,

on n'avait trouvé que des marchands de souvenirs "bas de gamme".

Il y avait beaucoup de poteries fabriquées en Chine,

affublées d'un énorme "Souvenir de Rocamadour"

(On trouvait exactement les mêmes au Pont du Gard,

seule l'inscription changeait ...)

Aujourd'hui, la majorité des commerces (mais pas tous !),

présentent de l'artisanat local...

voyages,france,rocamadour

et, bien sûr, les productions de la région :

foie gras, huiles de noix et autres dérivés,

et le fameux petit cabécou, appelation "Rocamadour".

voyages,france,rocamadour

 Après avoir fait nos provisions, nous montons le Grand Escalier, (216 marches) ...

voyages,france,rocamadour

Vue sur les toits en briques plates.

voyages,france,rocamadour

On monte !

Après le Grand Escalier, des séries de petits escaliers étroits ...

voyages,france,rocamadour

des petits tunnels,

voyages,france,rocamadour

des minces passages, entre deux escaliers ...

voyages,france,rocamadour

Encore plus haut, vue sur la rue principale

voyages,france,rocamadour

voyages,france,rocamadour

On arrive enfin, au parvis des églises, avec ses sept sanctuaires :

voyages,france,rocamadour

la crypte,

voyages,france,rocamadour

 la basilique Saint-Sauveur, la chapelle miraculeuse avec ses ex-voto,

et quatre autres chapelles.

voyages,france,rocamadour

 Il faut ensuite traverser un tunnel, jusqu'à la porte Saint-Martial,

qui mène au Chemin de croix.

voyages,france,rocamadour

Ça tourne, ça monte et ça monte encore !!!

voyages,france,rocamadour

Heureusement qu'on peut faire une pause pour herboriser ...

voyages,france,rocamadour

Arrivé sur la première terrasse, on domine toute la région.  

voyages,france,rocamadour

On arrive ensuite au château.

***

On a tout vu, on peut rentrer chez nous (à l'hôtel)

***

Le soir, nous choisissons de manger au restaurant "Le Belvédère".

Pour sa cuisine, bien sûr,

mais surtout pour la vue sur Rocamadour éclairé ...

voyages,france,rocamadour

20h30

voyages,france,rocamadour

21h30

voyages,france,rocamadour

voyages,france,rocamadour

22h00

***

14/08/2014

Ailleurs... en France

 

Nous sommes toujours à Figeac.

Aujourd'hui, nous visitons le Musée Champollion. 

 ***

A l'opposé du Musée Soulages de Rodez,

créé hors du Vieux-Rodez, à l'architecture ultramoderne,

le Musée Champollion est situé dans les vieilles rues de Figeac.

La ville de Figeac a d'abord acheté la maison natale de Champollion,

et l'a transformée en musée en 1986,

avec l'idée de l'agrandir un jour.

Plus tard, elle achète la maison voisine,

et, après travaux, et enrichissement des collections,

ouvre le nouveau musée en 2007.

Voyages,France,Figeac

Avant/Après,

ou comment intégrer un musée contemporain dans un quartier sauvegardé.

Voyages,France,Figeac

De la vieille maison, il ne reste que les murs extérieurs.

Voyages,France,Figeac

Derrière, s'élève une haute façade en verre et cuivre,

percée de multiples caractères d'écriture du monde entier,

laissant entrer une lumière tamisée sur les collections.

Voyages,France,Figeac

Voyages,France,Figeac

Les vitrages vus de l'extérieur,

Voyages,France,Figeac

Voyages,France,Figeac

Voyages,France,Figeac

et de l'intérieur ... 

Voyages,France,Figeac

 Pour chaque étage les signes ou les lettres sont différents.

Voyages,France,Figeac

Des portes permettent d'accéder à une petite terrasse,

Voyages,France,Figeac

Voyages,France,Figeac

d'où la vue sur la ville est splendide.

***

Le Musée Champollion

ou les Écritures du Monde

voyages,france,figeac

La première salle est consacrée au travail de Champollion :

des milliers de notes, de croquis,

qui nous expliquent ses tâtonnements, ses difficultés, ses intuitions géniales ...

voyages,france,figeac

Voici son travail sur la "Pierre de Rosette" 

Sous chaque ligne en hiéroglyphes,

il a écrit la traduction en démotique (langue qu'il avait apprise),

l'égyptien démotique étant une simplification des hiéroglyphes. 

voyages,france,figeac

Il confirme, que les hiéroglyphes inscrits dans des cartouches,

sont tous des noms propres.

(Un cartouche est un symbole hiéroglyphique, de forme allongée

où est inscrit le nom d'un pharaon)

Grâce au texte en démotique et au texte grec,

Champollion arrive à lire des noms de pharaons :

c'est le début du déchiffrement des hiéroglyphes.

voyages,france,figeac

Au niveau 2, nous partons à la découverte des premières écritures ...

voyages,france,figeac

les premiers pictogrammes sumériens,

voyages,france,figeac

les glyphes Mayas,

voyages,france,figeac

des tablettes d'argile en écriture cunéiforme ...

dessinée avec des clous (cuneus en latin),

voyages,france,figeac

une copie (l'original est exposé au Musée du Louvre) de la stèle

du code de Hammurabi.

Daté d'environ 1750 av.J.-C, c'est le code de lois,

le plus complet de Mésopotamie.

voyages,france,figeac

Avec ce petit passage de la traduction,

vous constatez que tout était prévu !!!

***

Des dizaines d'alphabets différents vont naître, 

du proche-Orient à la Méditerranée,

écrits ou gravés sur un nombre incalculable de surfaces :

poteries, stèles, papyrus, parchemins, bois ...

Les outils aussi sont nombreux :

clous, stylets, burins, plumes, pinceaux ...

Quatre écritures d'aujourd'hui en dérivent directement :

l'hébreu, l'arabe, le grec et le latin.

Un échantillonnage est présenté au niveau 3.

voyages,france,figeac

un superbe manuscrit persan,

voyages,france,figeac

des rouleaux de calligraphies chinoises,

voyages,france,figeac

une stèle sud-arabique,

voyages,france,figeac

d'autres en latin,

voyages,france,figeac

ou en grec.

voyages,france,figeac

 Enfin, l'écriture cursive que nous connaissons aujourd'hui.

Le dernier niveau est consacré à nos moyens modernes d'écriture :

l'imprimerie, l'ordinateur...

et l'usage que les hommes en ont fait :

communiquer ? se documenter ? s'exprimer ? créer ?

légiférer ? protester ? accuser ? se défendre ? signer ?

De nombreux documents sont exposés.

 ***

Si vous passez par Figeac, allez visiter le Musée Champollion .

C'est un véritable tour du Monde des Civilisations !

***

 

 

 

10/08/2014

Ailleurs ... en France (suite)

 

Mais qui était donc Champollion ?

***

Jean-François Champollion est né à Figeac en 1790.

Il apprend seul à lire à l'âge de 5 ans,

puis, son frère aîné dirige son éducation.

Tout jeune, il se passionne pour les langues étrangères :

latin, grec ancien, hébreu, arabe, persan, copte, chaldéen, syriaque, turc  ...

En 1799, des membres de l'expédition d'Egypte,

découvrent "la Pierre de Rosette".

 

Voyages,France,Figeac,Champollion

(Photo internet)

Cette pierre intrigue, mais personne n'arrive à déchiffrer ses textes,

dont une partie en hiéroglyphes égyptiens.

A 18 ans, il obtient une copie de "la Pierre de Rosette",

et entreprend de la déchiffrer :

Voyages,France,Figeac,Champollion

Trois textes,

en trois écritures différentes :

Hiéroglyphes

Démotique (égyptien ancien),

Grec

***

Grâce à ses connaissances en langues,

il comprend assez vite, que les deux dernières écritures,

représentent le même texte.

Il suppose alors que le texte en hiéroglyphes est le même que les deux autres.

***

Il n'est pas le seul à chercher ...

plusieurs égyptologues publient des traductions plus ou moins fantasques ...

Bref, c'est l'effervescence, car personne ne trouve.

***

Champollion s'entête,

il lit et traduit des papyrus anciens,

mais ce n'est qu'en 1821 (il a 31 ans),

qu'il déchiffre les premiers hiéroglyphes.

il lui faudra encore deux ans pour publier son

"Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens"

***

Il est le premier à avoir déchiffré les hiéroglyphes.

Dans sa courte vie, il occupa successivement les postes de :

- Professeur adjoint d'Histoire à l'Université de Grenoble, (il a 18 ans)

- Professeur d'hébreu au Collège de France,

- Conservateur du Musée égyptien du Louvre

Il meurt à Paris en 1832

***

Voyages,France,Figeac,Champollion

En 1972, la Poste lui rend hommage en éditant ce timbre

***

Sa maison natale à Figeac est occupée, aujourd'hui, par :

Le Musée Champollion

ou

"Les Écritures du Monde"

***