Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2011

La Magicienne dentelée

 La Magicienne dentelée ( Saga pedo)

Appelée aussi "Langouste de Provence", cette sauterelle atteint facilement les 17 cm de long.

dans la journée, elle reste cachée dans les buissons .

Elle préfère sortir la nuit, où elle se régale d'autres insectes : sauterelles , criquets...

Cette carnassière est capable de tout broyer.

C'est une espèce rare :

Elle bénéficie d'une protection française, européenne et internationale par la Convention de Berne.  

 D'où l'enquête qui suit

 

Capture-d’écran-2011-07-19-à-11.05.jpg

Capture-d’écran-2011-07-19-à-11.05.jpg

Capture d’écran 2011-07-19 à 09.49.19.png

Capture d’écran 2011-07-19 à 09.49.31.png

Pourquoi "Magicienne"?

- D'abord, pour son attitude défensive, quand elle se sent menacée.

Elle se dresse sur ses pattes arrière, et en signe d'intimidation, agite ses pattes avant, comme les sorcières quand "elles jettent un sort" (Abracadabra !!!)

- Magicienne encore, par sa façon de se reproduire :

elle fait des bébés toute seule, sans mâle .

Elle pond des œufs, qui donneront de nouveaux insectes sans fécondation.

D'ailleurs, dans la nature, on ne trouve que des femelles .

_______________

  

C'est maintenant, en Juillet/Août qu'on la trouve dans les garrigues .

 Si vous la voyez, prenez une photo, signalez votre découverte, sur internet :

saga@onem-france.org

www.saga.onem-france.org 

en précisant la date, l'heure, le village, le lieu-dit ou le quartier.

__________________

  

Nous sommes sûrs  qu'il y en a en Garrigues Basses.

1 - Voici les  restes que nous trouvons régulièrement devant la maison.

Malheureusement, nos chats ont mangé l'abdomen ...

 DSC08758.JPG

DSC08761.JPG

 DSC08765.JPG

2 - Au cours d'une "leçon de choses", donnée à mon petit fils, nous voulions connaître la nourriture des petits faucons crécerelles, qui stationnent toujours sur nos fils électriques .

Nous avons donc ramassé et disséqué leurs pelotes de réjection.

(rejet par le bec de la nourriture non digérée : poils, os...)

Surprise ! A côté des petits os d'oiseaux et de petits mammifères (musaraignes, souris),

on a aussi trouvé des mandibules de Saga pedo...

Saga pedo_DSC09717.JPG

DSC09731_Saga pedo_.JPG

DSC09729Saga pedo_.JPG

... Ainsi que des œufs non digérés.

Mais nous cherchons toujours un animal vivant...

A suivre !

 

 

21/07/2011

La cardère des villes et la cardère des champs

Il y a trois jours, je vous ai parlé de la cardère sauvage.

Si vous cherchez son nom latin dans les vieilles flores comme celle de l'abbé Coste ou de Gaston Bonnier, vous la trouverez sous le nom de :

"Dipsacus sylvestris" (Cardère sauvage)

Or aujourd'hui, dans les guides récents, elle apparaît sous le nom de :

"Dipsacus fullosum" (Cardère à foulons),

une erreur du botaniste suédois Linné à qui l'on doit pourtant la première classification des plantes, et qui a confondu deux plantes de la même famille.

Car il existe bien une cardère à foulons, baptisée "Dipsacus fullosum" par un autre botaniste : Miller.

Aujourd'hui, il est admis que

la cardère sauvage s'appelle "Dipsacus fullosum L" (L pour Linné)

et la cardère à foulons, se nomme "Dipsacus sativus L" 

après s'être appelée "Dipsacus fullosum Mill" (Mill pour Miller),

 ______________

Mais qu'est ce que les foulons ?

______________

Foulons : machines qui servaient à carder la laine .

 

 Avant l'arrivée des machines industrielles, avant les brosses métalliques, les drapiers se servaient des têtes de cardères pour peigner la laine : pas de la cardère sauvage que nous connaissons, mais d'une autre cardère (Dipsacus sativus, dont l'origine est incertaine), que l'on cultivait à grande échelle dans notre région (Beaucaire, Tarascon, Saint Rémy de Provence..).

 Là où il y avait des drapiers, il y avait des cultures de cardère.

Sa culture rapportait plus que la culture du blé.

      Capture d’écran 2011-07-18 à 15.42.33.png 

Les têtes séchées étaient fixées sur un manche en bois et servaient de brosse naturelle.  

Peigne bourrique, Chardon de loup, Cardère à foulons, étaient ses noms populaires.        

Mais au XIXème siècle, le progrès mit fin à cette pratique. 

__________________

Quelles sont les différences entre les deux cardères ?

  

Capture d’écran 2011-07-18 à 11.16.37.png

La cardère cultivée (appelée aussi la cardère des villes)

est plus grande (+de 2m), moins épineuse .

 

Capture d’écran 2011-07-18 à 11.13.05.png

Sa floraison est blanche.

Capture d’écran 2011-07-18 à 12.47.28.png

Mais surtout, la cardère cultivée a des épines recourbées et souples, alors que la cardère sauvage a des aiguillons raides, droits et acérés pouvant "blesser" la laine...

 

Ce qui explique que la "cardère des champs" n' ait jamais servi pour carder la laine,

la préférence étant toujours allée à la "cardère des villes", cultivée uniquement pour cette utilisation. 

 

 

 

19/07/2011

Alerte aux papillons du palmier

Bonjour 
 
Message de la plus haute importance !!!   
 
Les papillons des palmiers (Paysandisia archon) sont à Bezouce ; nous avons pu en attraper un exemplaire, bien vivant, ce matin.  

Capture d’écran 2011-07-18 à 17.40.26.png

Apparemment d'autres ont pu être vus et attrapés dans le voisinage. Donc sérieux problèmes à venir pour les palmiers de la commune...
 
Cordialement
 
Message de P.O.
 
PS : Alerte reprise sur les blogs Midi Libre de Bezouce et de Lédenon, afin d'en avertir les amateurs de palmiers.