Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/10/2011

Sécheresse : une conséquence inattendue...

 

Avant de commencer mon blog, il y a maintenant 8 mois,

j'avais cherché des sujets d'intérêt, pour être sûre que j'avais quelque chose à dire...

Pour le mois d'Octobre, j'avais prévu de vous parler des champignons .

Car, malgré ce que l'on pourrait penser, il y a de très bons champignons en garrigue :

plusieurs variétés de bolets, d'agarics (rosés des prés), girolles, grisets ... et ceci jusqu'aux gelées ;

et d'autres non comestibles, mais qu'il est utile de connaître.

Mais , qui dit champignons, dit pluies d'automne...

Sans pluies, pas de champignons ...

 

Et voilà comment on tombe en panne d'inspiration !!!

 

A bientôt quand même .

03/10/2011

Garrigue ou maquis ?

Le Pistachier térébinthe pousse en garrigue,

le Pistachier lentisque pousse plutôt dans le maquis ...

Mais quelle est la différence entre "Garrigue" et "Maquis" ?

C'est la question qu'on me pose souvent.

  _________________

 

Garrigue ou Maquis ?

- Ces deux formations végétales sont caractéristiques du climat méditerranéen.

- Elles sont toutes les deux, le résultat de la dégradation d'une forêt.

Ces dégradations sont rarement naturelles (foudre, insectes ravageurs..).

Elles sont plus fréquemment dues à l'homme : élevage de chèvres, cultures, habitat, bois de chauffage, toujours précédées d'un incendie pour "nettoyer le terrain".

 

Ces agressions répétées ne permettent plus aux grands arbres de se développer.

La forêt originelle se transforme petit à petit en buissons impénétrables. 

 

Mais alors, quelles sont les différences ?

 

- La principale vient de la nature du sol.

La garrigue occupe des terrains calcaires.

Le maquis se développe sur terrains siliceux.

 

- La deuxième vient du climat.

Celui de la zone garrigue est très aride.

Celui du maquis est plus humide.

 

*** 

Qui dit changement de sol, dit changement de végétation.

 

 Le mot "Garrigue" vient de "Garrigou" (Kar, Gar, Cal) qui signifie "pierre" ou "rocher".

Les mots : Gard, karst, calanque, clapier, crau, ont la même origine, de même que le mot occitan "garric" qui désigne le chêne kermès.

 Le mot "Maquis" vient du corse "macchia" (tache) qui fait allusion aux couleurs du maquis.

***

La garrigue est un milieu ouvert, à végétation arbustive clairsemée, résultat de la dégradation des forêts de chênes verts, souvent remplacés par le chêne kermès.

 Le maquis est un milieu fermé, à végétation dense, résultat de la dégradation des forêts de chênes-liège, souvent remplacés par des arbustes épineux souvent impénétrables.

***

 Comparaisons

 

Depuis la création de ce blog, je vous parle des plantes de garrigue.

Normal ! C'est un blog "local" et Lédenon, en terrains calcaires, est entouré de garrigues.

Vous avez pû constater que malgré une apparence de "désert aride", la garrigue a une flore très riche.

Il suffit d'un peu de curiosité.

Il est à noter que la faune est aussi bien présente :

sangliers, lapins, renards, blaireaux, musaraignes, lérots, couleuvres, lézards, insectes et oiseaux (des petits passereaux : mésanges, chardonnerets..., guêpiers, tourterelles, perdrix rouges ... aux rapaces diurnes et nocturnes, jusqu'à l'Aigle de Bonelli, qui, s'il ne niche pas sur Lédenon, vient quand même chasser sur "nos terres").

***

 Pour le maquis, ce n'est pas du tout la même chose.

C'est un milieu fermé, où la lumière a beaucoup de mal à arriver jusqu'au sol.

Résultat, toutes les petites plantes qui ont besoin de la lumière pour se développer sont absentes.

 Le maquis est constitué de petits arbres et d'un sous-bois dense d'arbustes souvent épineux, rendant la zone impénétrable.

Les mammifères sont plutôt rares, seuls les sangliers osent s'y aventurer.

L'expression "prendre le maquis", (d'origine corse) explique bien ce que cela veut dire.

 

Flores caractéristiques

 

Capture d’écran 2011-08-30 à 18.24.45.jpgCapture d’écran 2011-08-30 à 18.36.06.jpg

***

Mais cela serait trop simple, car quelquefois les sols s'entremêlent, les végétaux s'adaptent ...

Certains végétaux peuvent se rencontrer dans les deux formations .

L'arbousier, le ciste de Montpellier, la lavande papillon (ou stoechas), le romarin, tous sont présents à Lédenon (à la faveur de veines de sols différents), sans qu'on puisse parler de maquis.

Telle est la nature, surprenante, imprévisible, mais toujours belle .

 

______________

 

 

 

 

30/09/2011

Le pistachier lentisque

L'autre pistachier sauvage :

le Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus)

appelé aussi "arbre à mastic"

  

DSC07922.JPG

DSC07897.JPG

C'est un arbrisseau persistant de 1 à 2 m de haut.

DSC01825.JPG

DSC07921.JPG

Ses feuilles, petites, sont composées de folioles en nombre pair (3 à 6 paires),

fixées sur un pétiole large, muni sur toute sa longueur de petites ailes plates.

DSC01824.JPG

Les petits fruits, en petite grappe serrée, sont d'abord verts ...

DSC01819.JPG

... rosés...

DSC01814.JPG

... rouges et noirs à maturité.

DSC01810.JPG

 Ils ont aussi des galles, comme le pistachier térébinthe.

 

C'est un arbrisseau qui préfère les terres siliceuses ou marneuses.

 On le trouve en région PACA et surtout dans le maquis corse.

 

Sa résine très odorante sert à faire "le mastic de Chio", utilisé en confiserie.

Si vous allez en Grèce ou en Turquie, on vous proposera des lookoums à la rose, à la menthe, mais aussi "saveur mastic", parfumés à la résine de pistachier lentisque.

 __________________

 

Comment les reconnaître ?

- Si vous êtes en hiver, aucun problème :

Le Pistachier térébinthe est caduque (il a perdu toutes ses feuilles).

Le Pistachier lentisque est persistant (les feuilles sont toujours présentes, juste un peu rougies par le froid).

- Si vous êtes en été, le plus simple est de comparer les feuilles. 

DSC01557.JPG

                                                                                                                                                                      Pistachier térébinthe                Pistachier lentisque 

 

 

Plusieurs caractéristiques les différencient nettement :

1- la taille

                    - la feuille du pistachier térébinthe est beaucoup plus grande.

2 - le pétiole (la tige qui porte les folioles) :

                   - celui du térébinthe est fin, rond et lisse.

                   - celui du Pistachier lentisque est large, plat, avec deux petites ailes de chaque côté.

3 - Le nombre de folioles :

                    - Les folioles du pistachier térébinthe sont en nombre impair.

                    - Les folioles du pistachier lentisque sont en nombre pair.

 

J'espère que ces quelques détails vous permettront de les reconnaître .

_______________

 

Pour compléter :

 

 DSC07904.JPG DSC07905.JPG DSC07903.JPG

                                                                                                                                                                             Pistachier térébinthe                 Pistachier lentisque                       Pistachier vera

( Dessins de la grande flore en couleurs de Gaston Bonnier)