Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2011

Un sauvetage

Un bruit sec sur la terrasse ...

Un petit rouge-gorge vient de s'écraser sur notre baie vitrée ... 

Nous le récupérons rapidement, car le choc avait réveillé nos chats qui dormaient dans leur panier...

Il est assommé, mais pas blessé.

photo---Version-2.jpg

photo---Version-3.jpg

Réchauffé, caressé, il finit par se réveiller.

Il est temps de lui rendre sa liberté.

DSC09837.JPG

DSC09832.JPG

DSC09819.JPG

Trois minutes de réadaptation, et le voilà reparti pour de nouvelles aventures.

_____________

le Rouge-gorge (Erithacus rubecula)

- Petit passereau (14 cm de long/20 g) très commun en France.

- Son plumage est brun gris à reflets verdâtres, sauf sur le ventre de couleur blanche et sur le front et le poitrail d'un beau roux orangé.

- Il construit son nid dans les sous-bois, au pied d'un arbre, caché dans les feuilles mortes, mais aussi, dans un abri de jardin.

- Il pond 4 à 5 œufs en Mars/ Avril.

- Dès les premiers froids, il se rapproche des maisons, en quête de quelques miettes de pain, ou d'une mangeoire, installée dans un jardin.

- C'est donc à cette période, qu'il est le plus facile à observer.

 

A vos jumelles !

 

 

 

 

21/10/2011

Avis de recherche

 

Il y a déjà trois ans, un apiculteur de Fournès, nous avait avertis de l'arrivée sur le territoire français du frelon asiatique .

A cette époque, j'avais fait un article dans le bulletin de la Société de Protection de la Nature du Gard.

Mais ce frelon était arrivé en région Aquitaine, et cela semblait bien loin de nous...

Il y a deux ans, on l'avait aperçu dans les Pyrénées Orientales.

En 2011, son aire d'action va de la Bretagne au Gard, en passant par tout l'ouest de la France.

 

Capture d’écran 2011-10-21 à 07.48.45.png

(Carte diffusée par le Museum d'Histoire Naturelle)

___________

Qui est-il ?

Frelon asiatique (Vespa velutina)

- Il est grand, jusqu'à 3cm de long.

- Sa face est orange foncé.

- Le bout de ses pattes est jaune.

- Le thorax est noir

- Le dernier segment de son abdomen porte une large bande jaune orangé.

- Il construit son nid dans les arbres : celui-ci mesure 40 à 60 cm de diamètre.

- La colonie peut contenir jusqu'à 1800 frelons.

- Il se nourrit d'insectes.

__________

D'où vient-il ?

Probablement, importé accidentellement dans des poteries chinoises.

__________

Pourquoi est-il dangereux ?

- Il n'est pas plus agressif pour l'homme que les autres frelons.

- Mais il s'attaque aux abeilles pour qui il est un redoutable prédateur.

Une attaque de frelon sur une ruche, peut détruire 30% des abeilles.

- On connaît l'importance des abeilles pour l'homme : miel, mais surtout pollinisation d'un grand nombre d'espèces végétales.

 

D'où cette enquête lancée par l'ONEM

(Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens) 

 

Capture d’écran 2011-10-20 à 19.35.21.jpg

Capture d’écran 2011-10-20 à 19.35.58.jpg

Capture d’écran 2011-10-20 à 19.35.49.jpg

Capture d’écran 2011-10-20 à 19.35.36.jpg

 

Pourquoi lancer cette enquête maintenant ?

Pour comprendre, il faut connaître, un peu le cycle de vie du frelon.

- Au printemps, les reines construisent un nouveau nid et commencent à pondre.

(Une reine par nid et donc par colonie)

- L'activité de la colonie grandit tout l'été avec une plus forte intensité en Septembre/Octobre.

- Au bout d'une année de vie, la colonie disparaît : tous les individus meurent sauf les jeunes reines fécondées.

- Le nid est vide.

- Les jeunes reines vont chercher un endroit abrité pour passer l'hiver : vieux troncs d'arbres, mais aussi cheminées, garages... et ceci jusqu'aux premières chaleurs où elles fonderont, à leur tour, leur colonie.

 

L'observation est donc plus facile en automne :

- On peut trouver des jeunes reines dans sa maison.

- Les arbres ayant perdu leurs feuilles, on peut mieux apercevoir les nids.

 

Si vous en trouvez :

- Prenez des photos pour une identification certaine.

- Envoyez-les ainsi que vos observations (lieu,quantité...) 

à

vespavelutina@onem-france.org

 

09/10/2011

Le coing des gourmands

Souvenez-vous, au mois d'Avril, je vous parlais du cognassier.

 

 

 

 

Cognassier (Cydonia oblonga)

- Petit arbre qui s'est naturalisé dans le Midi de la france.

- Donne de gros fruits (les coings) en forme de poire, cotonneux.

- De saveur très âpre, ils sont utilisés pour faire de la pâte de coing.

- Partout, aux bords des chemins.

 

DSC04629B.jpg

Le voilà aujourd'hui, chargé de fruits.

DSC00051.jpg

L'arbre n'étant pas traité, certains fruits sont tachés, 

DSC00055.JPG

DSC00057.JPG

et même quelquefois "habités".

- Comme le pommier et le poirier, il fait partie de la famille des Rosacées.

 

_____________ 

 

 Un peu d' histoire ...

 

- Le cognassier est originaire du Proche-Orient ( Iran...)

- Il se répand rapidement dans tout le bassin méditerranéen.

- Son nom latin de Cydonia vient du grec Kydonia, soit "pomme de Kydonie", ville de Crête.

- Le fruit mûr est très odorant : les romains l'utilisaient pour parfumer leurs chambres et les salles de réunion.

Chez les Grecs, on le donnait souvent en offrande pour les mariages.

Savez-vous que la pomme d'or offerte à Aphrodite par Pâris était en réalité un coing ?

 

Mais c'est en cuisine qu'ils l'utilisaient le plus, gorgé de miel, ou en accompagnement du gibier.

 

______________ 

 De nos jours...

 

- Le coing est dur et âpre : pour cette raison, il ne se consomme que cuit .

Dommage, car la cuisson lui fait perdre une grosse partie de ses vitamines.

De plus, son âpreté nécessite l'ajout d'une grande quantité de sucre.

 

- Tout le monde connaît, la pâte de coing (la vraie, celle faite patiemment à la maison).

- On en ajoute souvent aux confitures pour son parfum et pour la grande quantité de pectine qu'il contient.

Mais, de plus en plus, on l'utilise dans la "nouvelle cuisine" salée/sucrée, en tranches fines passées au beurre et caramélisées.

* avec du foie gras frais poêlé,

* avec du gibier comme les romains,

 * avec du boudin,

* dans les tajines et les couscous

 

 Son goût s'accorde bien avec les épices : poivres, gingembre, coriandre...

choisis selon la viande accompagnée.

 

 

Durant ce mois d'Octobre, des "Fêtes du Coing" ont lieu un peu partout, en France.

La plus célèbre et la plus proche de chez nous, est celle de Cotignac, dans le Var,

 le Dimanche 23 Octobre.

(Au nord de Toulon, à mi-chemin entre Aix en Provence et Draguignan)

Au programme, vente de coings, pâtes de coings et autres confitures,

 mais surtout recettes et dégustations ...

Si vous êtes dans le "coing" ...

Bon appétit !