Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2012

Menace du Frelon asiatique

Pour compléter ma note du 21/10/2011,

voici la copie du message de Pat, lectrice du blog.


         Menace du frelon asiatique                                  

 

Un message très important  à transférer à beaucoup de monde si on veut sauver nos abeilles

 

- Toutes les régions de France sont touchées et cela va empirant d'année en année.

- En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s'aperçoit que nous pouvons agir individuellement contre ce fléau.


- En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent. Seules les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc. pour en ressortir courant février et commencer à s'alimenter.

C'est à ce moment que nous pouvons agir en disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons pour attraper ces futures fondatrices de nids:

1 reine = 2 000 à 3 000 individus

- Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d'eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner  dans la partie basse, puis verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange de bière brune, de vin blanc (pour repousser les abeilles ), et de sirop de cassis.

- Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi février à la fin avril, après cette date les futures reines auront commencé à se reproduire.

- Ci-joint, 2 fiches pour illustrer ces propos.

 

 Merci de votre lecture et à vos pièges !!!!
 


Capture d’écran 2012-04-03 à 08.25.18.jpg

Capture d’écran 2012-04-03 à 08.26.25.jpg


02/04/2012

Une bestiole d'Avril

Voilà ce que j'ai trouvé, ce matin, devant ma porte.

La Scolopendre ceinturée (Scolopendra cingulata)

 DSC01161.JPG

Elle mesure 10 cm de long, et elle n'est pas du tout contente de nous voir.

DSC01159.JPG

Elle se tortille dans tous les sens, prête à nous attaquer.

DSC01169.JPG

Sur le dos, on distingue bien ses anneaux, tous munis d'une paire de pattes (21 en tout).

DSC01168.JPG

 Il ne faut surtout pas essayer de l'attraper à mains nues, car sa morsure est très douloureuse.

DSC01165.JPG

Sur le dos, on distingue bien ses deux mandibules.

Leur venin, s'il n'est pas mortel pour l'homme, peut tuer araignées, petits lézards, qui font partie de sa nourriture quotidienne.

DSC01172.JPG

Même dans un verre, où pourtant, elle est incapable de grimper,

elle reste très agressive.

Elle est de mœurs nocturnes.

Dans la journée, elle se cache sous les pierres.

C'est une espèce typiquement méditerranéenne qui aime les lieux secs et caillouteux.

***

Elle devient rare, ce qui a poussé l'ONEM à déclencher un "Avis de recherche"

(ONEM : Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens) 

 

Capture d’écran 2012-03-25 à 08.29.29.jpg

Capture d’écran 2012-03-25 à 08.30.06.jpg

Capture d’écran 2012-03-25 à 08.30.15.jpg

Capture d’écran 2012-03-25 à 08.29.43.jpg

***

DSC01730---Version-2.jpg

 Une cousine australienne : la même, mais plus grande ... 15 à 20 cm ...

***

31/03/2012

Poisson d'Avril !!!

Qui n'a pas agrafé un poisson en papier,

dans le dos des copains,

ou même de son instituteur étant enfant,

pour le premier Avril ?

Quel journal, quelle chaîne de télévision, n'invente pas, ce jour-là, un énorme canular,

où on se fait prendre quelquefois, avant de réaliser que c'est le 1er Avril ?

Mais d'où vient cette tradition ?

***

Du temps des romains, l'année commençait fin Mars.

En 1564, le roi de France, Charles IX, décide que l'année commencera le 1er Janvier.

Malgré une contestation certaine de la population, l'année suivante débutera le 1er Janvier 1565.

Les cadeaux échangés d'habitude début Avril, le seront pour le 1er Janvier.

Mais la tradition des cadeaux pour le 1er Avril, va perdurer.

Bien sûr, cela ne sera pas de vrais cadeaux, mais plutôt des cadeaux "rigolos", des plaisanteries...

et comme c'était aussi la fin du carême, on offrait souvent des poissons ... frais

qu'on posait dans des endroits improbables de la maison ...

Heureusement, de nos jours les poissons sont en papier...

ou quelquefois en chocolat .

C'est bien connu : le français est gourmand !!!

***