Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/07/2012

Une autre devinette de Juillet ...

Qu'est ce que c'est

???

DSC04104 2.JPG

 

Réponse demain ...

***


18/07/2012

La Mélitée orangée

Je suis sûre que, pendant vos balades ou même dans votre jardin,

vous avez croisé ce papillon, orange vif avec des taches noires. 

La Mélitée orangée (Melitaea didyma)

DSC00732 - Version 2.JPG

Dès le mois d'Avril, les petites chenilles, nées de l'année précédente,

sortent de leur hibernation et recommencent à s'alimenter.

DSC02681.JPGDSC02687.JPG

Elles sont épineuses, blanches, noires et oranges.

Elles se nourrissent surtout de plantain.

DSC02687 - Version 3.JPG

En Juin, elles se chrysalident.

Elles s'accrochent partout :

sur des plantes, sur les murs, ou même à des endroits improbables,

comme ici, sur notre contener "poubelle".

  Melitee.jpg

Les chrysalides sont très colorées, et rappellent les couleurs de la chenille :

Blanc, noir, orange.

DSC02925.JPG

Si le dessus des ailes est d'un bel orange fauve,

le dessous des ailes postérieures, est blanc, 

marqué de noir et d'orange.

DSC03150 2.JPGDSC09878.JPGDSC09905.JPG

Le papillon dessus, dessous . 

***

Il y a d'autres espèces de Mélitées, en garrigue.

La Mélitée des Centaurées (Melitaea phoebe)

 

Mélitée 2.jpg

Les chenilles sont plus foncées, et vivent longtemps en communauté,

dans une toile en soie.

Elles vivent sur les centaurées, un petit chardon des garrigues.

DSC07327.JPG

Les dessins du revers des ailes postérieures, sont plus réguliers, plus "géométriques".

DSC01906 - Version 3.JPG

Les dessins du dessus des ailes sont oranges avec des parties jaunes,

cloisonnées de noir.

***

La Mélitée du plantain (Melitaea cinxia)

DSC05833.JPG

Fauve jaunâtre, cloisonné de noir,

avec une série de points noirs sur les ailes postérieures.

Les chenilles se nourrissent de plantain. 

*** 

16/07/2012

La devinette de Juillet : la réponse

Personne n'a trouvé !

DSC04313.JPGDSC04281.jpg

C'est une ponte de cigales,

dans des tiges sèches de Sporalée bitumineuse (note du 10/07/2012).

La cigale pique profondément et régulièrement chaque tige, 

et dépose un œuf, dans chaque trou.

Quand il y a deux rangées de piqûres, comme sur la partie basse,

c'est qu'une deuxième cigale est venue pondre, sur la même tige.

De ces œufs sortiront, à l'automne,

des petites larves, qui se laissent tomber à terre.

Elles s'y enfoncent aussitôt pour y grossir environ quatre années.

La suite, vous la connaissez :

la larve sort de terre, grimpe sur une herbe ou une plante basse,

pour se métamorphoser en cigale ...

(Note du 08/07/2012)

http://apcvdeledenon.blogs.midilibre.com/archive/2012/07/09/les-cigales-encore.html

***