Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/12/2012

Épices et parfums : le vétiver

 

Vous avez sûrement utilisé le vétiver (peut-être sans le savoir),

car son essence entre dans la composition

de nombreux parfums.

***

Le vétiver (Chrysopogon zizanioides)

 

Capture d’écran 2012-12-15 à 19.05.44.png

Vétiver ou Vétyver ?

Les deux orthographes sont correctes :

Vétyver étant le nom d'origine et vétiver le nom plus récent.

Dans tous les dictionnaires vous trouverez l'orthographe "Vétiver",

mais à La Réunion, l'orthographe ancienne est plus employée.

 Capture d’écran 2012-12-15 à 19.15.35.png

La pancarte du haut se trouve dans un jardin de l'ONF (Office National des Forêts),

et celle du bas dans le jardin du Conservatoire Botanique National de Mascarin.

***

Mais à quoi ressemble le vétiver ?

*** 

DSC01498.jpg

Le vétiver est une grande graminée,

de 2 à 3 m de haut, originaire de l'Inde.

DSC01576.jpg

Les longues feuilles sont hérissées de petites aspérités qui les rendent coupantes.

Mais le plus intéressant dans la plante ce sont ses racines.

Longues jusqu'à 3 m, elles s'enfoncent dans le sol en un réseau chevelu inextricable.

 DSC01774.JPG

 D'ailleurs, on plante aussi le vétiver, sur les talus, les bords des chemins,

pour éviter une trop grande érosion :

les racines "tenant très bien la terre".

***

C'est aussi avec les racines qu'après un arrachage fastidieux, et distillation,

on obtient son essence parfumée.

Le vétiver est classé dans les parfums "boisés",

que l'on trouve principalement dans les parfums masculins,

mais aussi dans des parfums féminins comme le N°5 de Chanel.

***

Elle est utilisée aussi en pharmacie contre certaines maladies de peau.

Les racines contiennent aussi des insecticides :

elles sont vendues en petits fagots sur tous les marchés de La Réunion.

Glissées dans le linge, elles le protègeront des mites,

tout en le parfumant.

 

DSC03471 2.JPG

***

Trouvée à Madagascar :

 

DSC05498 copie.JPG

Cette jolie tortue, toute en racines de vétiver, se met dans la salle de bain.

La seule humidité de la douche réveillera son parfum ...

***


15/12/2012

Épices et parfums : la noix de muscade

 

La noix de muscade

***

Une pincée de noix de muscade rapée sur une purée, en relève le goût,

mais connaissez-vous le fruit qui donne cette noix ?

***

Un peu d'histoire

***

Elle est très proche de celle du clou de girofle, 

les deux arbres poussant dans les mêmes régions du monde.

Comme le giroflier, le muscadier (Myristica fragans),

est originaire des Moluques.

Les premiers explorateurs hollandais,

pensaient avoir découvert une nouvelle variété de poire.

C'est vrai que le fruit du muscadier en a la forme.

Mais il suffit d'ouvrir une muscade pour constater la différence.

Très vite, les hollandais comprennent les bénéfices

qu'ils peuvent tirer du commerce de la muscade.

Ils font des plantations sur place, et envoient leur récolte en Europe.

Afin de conserver ce monopole commercial,

ils détruisent et brûlent tous les autres plants de muscadier

qui poussent naturellement sur les îles.

Et c'est grâce à Pierre Poivre (encore lui !)

que des plants et des graines vont être amenés clandestinement, hors des Moluques.

les essais seront faits sur l'île Maurice, dont Pierre Poivre était l'intendant.

***

Un peu de botanique

***

 

Le Muscadier (Myristica fragans)

est un arbre à feuilles persistantes de 8 à 10 m de haut.

Il produit trois récoltes par an,

de fruits ressemblant à des petites poires.

Dans la nature, les fruits tombent quand ils sont mûrs,

se cassent en deux laissant apparaître la noix.

Cet un arbre tropical, que l'on cultive de nos jours, aux Antilles (surtout sur l'île de Grenade),

et dans l'Océan Indien ( Maurice, Réunion).

 

Capture d’écran 2012-12-15 à 11.52.43.png

DSC02862.JPG

Cette noix, brune, est entourée d'un "filet" rouge vif, appelé le Macis.

***

Un peu de cuisine

***

Il y a deux utilisations de la muscade :

- la noix rapée, pour parfumer les purées, le gratin dauphinois ...

- le macis, séché, réduit en poudre, qui s'ajoute aux sauces tomate, aux currys,

et qui rentre dans la composition de nombreux mélanges d'épices.

***


12/12/2012

Épices et parfums : le clou de girofle

 

Un peu d'histoire

ou

les Moluques, archipel des épices

***

Les Moluques sont un archipel indonésien.

Grandes productrices d'épices, ces îles ont attiré tous les marchands du monde.

Marco Polo, déjà, signale la présence de toutes sortes d'épices :

poivres, noix de muscade, cannelle et clous de girofle.

Mais c'est au début du XVIème siècle

que Magellan lancera une" expédition épices",

jusqu'aux Moluques, en passant par la pointe de l'Amérique du Sud,

par le détroit qui porte aujourd'hui son nom.

Magellan ne verra jamais les Moluques, car il meurt lors d'une bataille aux Philippines.

Le reste de l'équipage arrive enfin aux Moluques,

et troquent une cargaison complète de clous de girofle

contre tout ce qui restait sur le bateau : linge, outils, armes, vaisselle ...

Mais il faudra attendre 1772, pour que la culture du giroflier, arrive en france,

(culture, alors, monopole des Hollandais).

Et ceci, grâce à Pierre Poivre, étonnant "voleur d'épices",

intendant des Isles de France et de Bourbon (Ile  Maurice et la Réunion),

qui arrive à faire sortir clandestinement des Moluques,

des plants de giroflier et de muscardier.

***


Un peu de botanique


flore,épices,girofle,voyage,la réunion

 Le giroflier (Syzygium aromaticum)  est un arbre tropical de 12 à 15 m de haut,

aux feuilles abondantes, vert jaune.

Tout dans l'arbre (jeunes branches, feuilles, fleurs, fruits),

dégage cette bonne odeur si particulière.

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

Dès Octobre, les boutons floraux apparaissent.

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

Si l'on ne fait rien, à ce stade, les fleurs vont s'ouvrir,

perdant la plus grande partie de leur parfum.

Elles ont quatre pétales blancs, qui disparaissent sous une grande quantité d'étamines.

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

Elles fanent rapidement, la récolte est perdue.

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

Il ne reste plus que les calices rouges.

***

Car le clou de girofle n'est pas le fruit du giroflier,

c'est le bouton floral, qu'il faut récolter quand il commence à peine à rosir,

et surtout quand il est encore bien fermé.

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

Ces clous sont ensuite, étalés, à même le sol sur des nattes, en plein soleil,

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

jusqu'à devenir brun foncé,

flore,épices,girofle,voyage,la réunion

avant d'être vendus sur les marchés.

***

Un peu de cuisine

***

Il n'y a pas de recette particulière pour le clou de girofle.

Il y a tellement de plats où il est le bienvenu !

pot au feu, choucroute, sauces tomates, currys,

vin chaud, marinades ...

Il rentre même dans la composition du pain d'épices ...

 ***

Il a aussi des qualités antiseptiques :

il calme les rages de dents,

dans un plat de légumes secs, il empêche les "lendemains qui chantent"...

on le dit aussi aphrodisiaque ...

Une orange piquée de clous de girofle, parfumera la pièce et éloignera les mites.

***