Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2013

Quatre jours à Paris

Il est rare que j'aille à Paris,

sans faire une balade dans le Jardin des Plantes. 

***

Souvenez-vous, le mois dernier je vous parlais de la découverte du Pin de Wollemi, 

et de sa diffusion dans les jardins botaniques du monde entier.

Celui du Jardin des Plantes de Paris se porte bien.

 

Flore,arbres et arbustes

Et malgré quelques branches jaunies,

l'arbre produit de magnifiques cônes.

Flore,arbres et arbustesFlore,arbres et arbustes

J'en ai découvert un autre, plus jeune, installé dans les Grandes Serres,

qui, lui est bien vert.

Flore,arbres et arbustes

***

Un de mes arbres préférés, en cette saison,

est le Cerisier du Japon (Prunus "Shirotae")

habituellement en fleurs, dès fin Mars.

Grosse déception !!!

L'hiver se prolonge, et la nature a au moins 15 jours de retard.

 Flore,arbres et arbustes

En haut, comme je l'ai vu jeudi,

en bas, comme il aurait dû être à cette date.

***

Tout le reste du jardin est dans le même état :

ni feuilles, ni fleurs.

Flore,arbres et arbustes

Cela permet, quand même, d'admirer les troncs d'arbres,

d'habitude cachés dans le feuillage : ici le Fau de Verzy (ou Hêtre tortillard),

installé dans le Jardin Alpin.

Flore,arbres et arbustes

A côté de lui, un charme pleureur, qui, lui, porte des châtons.

***

Dans tout le jardin, un seul arbuste était fleuri.

Flore,arbres et arbustes

Magnifique Magnolia étoilé (Magnolia stellata) !

***

(à suivre !)

02/04/2013

Un insecte dans ma piscine

 

La Notonecte maculée (Notonecta maculata)

 

Faune,Insectes

Les Notonectes sont des insectes aquatiques, très carnassiers,

qui se nourrissent d'autres insectes et de leurs larves.

Elles ont une façon caractéristique de se déplacer : on dirait qu'elles rament.

Elles se reposent, comme sur la photo ci-dessus, ventre en l'air à la surface de l'eau.

Mais si l'eau vient à manquer, ou si vous les dérangez,

elles s'envolent rapidement à la surprise générale.

Elles ont un autre moyen de défense efficace : elles piquent.

Très douloureuse, leur piqûre leur a donné le surnom "d'abeilles d'eau".

Faune,Insectes

Non, ce n'est pas un reflet dans l'eau,

mais un mâle et une femelle en train de s'accoupler.

La femelle pond une grande quantité d'œufs qui deviendront des larves fin Avril.

Faune,Insectes

Les pattes sont verdâtres.

C'est avec ses pattes postérieures que la Notonecte se propulse rapidement.

Elles sont équipées de longues franges, qui améliorent la flottaison.

Faune,Insectes

Leurs yeux, très sophistiqués, leur mermettent de voir à la fois devant, dessous,

et à la surface de l'eau.

Autant dire qu'aucune proie ne leur échappe.

La Notonecte doit remonter à la surface pour respirer.

Elle a une technique particulière pour "faire des stocks d'air",

qu'elle emmagasine sur et sous ses élytres, munies de franges, elles aussi.

***

On trouve des Notonectes dans toutes les zones humides, à eau stagnante :

lac, mare, étangs ...

et quelquefois dans les piscines, l'hiver, quand leur eau n'est pas traitée.

***

 

31/03/2013

Une journée à Essaouira

 

Essaouira ,

c'est d'abord un port au bord de l'Atlantique.

Dès l'Antiquité, elle sert de comptoir commercial

entre les peuples de la Méditerranée et les Berbères.

Puis vinrent les marins portugais qui construisent les premiers remparts de la ville,

ensuite les Français qui modifièrent les remparts et "la Kasbah", façon Vauban.

A cette époque, la ville est occupée, en majorité, par des commerçants Juifs,

qui font de la ville une importante place commerciale :

blé, épices, bijoux du Sahara sont vendus dans tout le Maroc.

Les familles juives ne quitteront Essaouira qu'en 1967, année de la "Guerre des Six Jours".

 

Voyage,Maroc,Essaouira

 La Médina d'Essaouira est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

voyage,maroc,essaouira

Aujourd'hui, Essaouira est surtout une ville touristique, plutôt calme,

car la mer peu profonde et difficile, empêche les grands paquebots de croisière

d'y faire une halte.

voyage,maroc,essaouira

On se promène sur les remparts, où trônent encore les canons portugais,

voyage,maroc,essaouiravoyage,maroc,essaouira

On attend, comme ces mouettes, l'arrivée des bateaux de pêche,

voyage,maroc,essaouira

tout est spectacle.

voyage,maroc,essaouira

Ensuite, on rentre dans la Médina.

voyage,maroc,essaouiravoyage,maroc,essaouira

Arcades, passages couverts, ruelles et grandes portes sculptées ...

voyage,maroc,essaouira

... Qui une fois ouvertes laissent entrevoir des patios ensoleillés.

voyage,maroc,essaouira

Ici, l'artisanat est dans la rue : dinanderie, tissages, poterie ...

et les fameux plats bleus aux dessins de poissons blancs.

voyage,maroc,essaouira

Mais la spécialité d'Essaouira, c'est le travail du bois :

boîtes en marqueterie et saladiers en bois de thuya.

voyage,maroc,essaouira

Dernier regard pour ses barques bleues, et nous quittons le port d'Essaouira.

***

Demain matin, nous quitterons Marrakech, ville heureuse ...

 

voyage,maroc,essaouira

... le soir, nous serons à Marseille ...

***