Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2013

Mai : ailleurs dans le monde

 

Une semaine à Lisbonne

***

voyages,portugal,lisbonne

Capitale du Portugal, elle est située à l'embouchure du Tage.

A la fois européenne et africaine,

elle se visite aux hasard des rues, de ses jardins, de ses restaurants.

Lisbonne, c'est surtout une "ambiance".

voyages,portugal,lisbonne

Nous visiterons d'abord la vieille ville, puis le quartier de Belém

et enfin la Lisbonne contemporaine.

***

La vieille ville

voyages,portugal,lisbonne

Toutes les rues piétonnes sont pavées.  

Souvenez-vous !

Dans ma note du 30/11/2012, (4jours à Rio),

Je vous en parlais déjà :

 

"Et les fameux pavés de Copacabana .

Un peu d'histoire :

C'est Amerigo Vespucci accompagné de quelques explorateurs portugais

qui découvre et baptise le site.

C'est une grande baie (Ria en portugais)

et on est le premier janvier (Janeiro)

"Ria de Janeiro"(baie de Janvier)

qui deviendra, on ne sait comment "Rio de Janeiro" (Rivière de Janvier).

Bref, la ville est portugaise !

***

Pendant ce temps, à Lisbonne, au Portugal,

des forçats pavent les rues.

Ils ont un chef de chantier irascible, colérique et intransigeant :

il contrôle les pavés qui doivent être tous, parfaitement alignés.

Les punitions pleuvent.

Un jour, poussés à bout, les prisonniers décident de faire des dessins au sol,

en utilisant des pavés blancs et noirs.

Colère du chef de chantier, qui va chercher un haut responsable ...

Cet homme, artiste dans l'âme, trouve ce travail très valorisant,

à la fois pour les trottoirs qu'il trouve très beaux,

et pour les prisonniers qu'il encourage à trouver de nouveaux motifs ...

Les rues pavées en blanc et noir seront une marque de fabrique des Portugais,

qui, bien sûr exporteront ce savoir-faire dans leurs colonies,

et donc à Rio".

 

voyages,portugal,lisbonne

***

La vieille ville de Lisbonne est construite sur sept collines.

Les rues montent, descendent, remontent ...

Pour certaines, la pente étant trop forte, on a construit des escaliers.

voyages,portugal,lisbonne

 Mais le plus amusant (et moins fatigant),

est de prendre les "elevadores".

Ce mot désigne à la fois des ascenseurs, des funiculaires, ou les petits tramways.

Et ils sont nombreux à Lisbonne ! 

voyages,portugal,lisbonne

 Les funiculaires sont très rudimentaires,

mais ils nous amènent, lentement mais sûrement sur les hauteurs de la ville :

où des belvédères ont été aménagés :

vue plongeante et impressionnante sur  Lisbonne.

A faire absolument !

voyages,portugal,lisbonnevoyages,portugal,lisbonne

 Il y a aussi un ascenseur en pleine ville !

voyages,portugal,lisbonne

 Complètement vertical, il est tout en fer forgé, avec des motifs différents à chaque palier.

Construit en 1900, il est classé "Monument National".

 voyages,portugal,lisbonne

A la fin du trajet de l'ascenseur, un escalier en colimaçon,

mène à un belvédère et un coin détente :

prendre un café, tout en profitant de la vue sur la ville ...

voyages,portugal,lisbonne

  Une passerelle au-dessus des rues piétonnes, 

permet de changer de quartier.

 voyages,portugal,lisbonne

                                                                                     (Photo Wikimedia) 

***

voyages,portugal,lisbonne  

Lisbonne est dominée par "Le Château de Saint Georges" 

La montée au Château est difficile à pied : ça grimpe raide !

Mais un bus de ville arrive à se faufiler dans les ruelles très étroites et en colimaçon ...

jusqu'à la porte du château.

On doute à chaque virage .

 voyages,portugal,lisbonne

Comme le reste  de la vieille ville ,

il a énormément souffert des différents tremblements de terre qui ont secoué Lisbonne :

1531, 1551, 1597, 1699, 1755 ...

voyages,portugal,lisbonne

Toujours en cours de restauration,

sa visite et surtout les promenades dans ses jardins,

avec vues panoramiques sur la ville et le Tage,

en font un lieu incontournable.

Il est classé "Monument National" depuis 1910.

***

Au gré des balades, on peut voir d'autres bâtiments, moins spectaculaires,

mais tout aussi originaux :

voyages,portugal,lisbonne

La vieille gare 

 voyages,portugal,lisbonne

La Casa dos Bicos :

construite pour un riche marchand un peu excentrique,

qui voulait à tout prix que sa maison se remarque !

voyages,portugal,lisbonne

D'autres maisons, complètement anonymes,

sont plus discrètes, avec de magnifiques patios, 

voyages,portugal,lisbonne 

... des façades ciselées, et des plafonds en marqueterie . 

 *** 

 Et partout, des "Azulejos"!   

voyages,portugal,lisbonnevoyages,portugal,lisbonne

Géométriques, mauresques, baroques ou contemporains,

ces carreaux de faïence  sont partout :  

sur les façades des maisons, dans les églises,

dans la gare, sur les enseignes des magasins, dans le métro ...

***

voyages,portugal,lisbonne 

Vous n'échapperez pas aux "pastelarías" (patisseries),

très nombreuses à Lisbonne avec leur "Pastel de nata" (flan patissier à la cannelle),

leurs beignets aux fruits ...

voyages,portugal,lisbonne

... aux charcuteries "maison", et aux excellents restaurants de fruits de  mer.

Vous pourrez ramener des conserves de poissons : sardines, morue,

bien meilleures que celles que l'on trouve en France.

voyages,portugal,lisbonne

Vous n'échapperez pas, non plus, à un excellent Porto ...

Un peu cher, quand même ...

voyages,portugal,lisbonne

Mais tout dans les rues de Lisbonne,

sculptures, vitrines d'artisanat, logo des poubelles,

nous rappelle que Lisbonne est avant tout, un port ...

(A suivre)

***


21/05/2013

Une fleur au jardin : l'Iris (suite et fin)

Les iris sont une grande famille : plus de 200 espèces.

Certains sont à bulbes, d'autres ont des rhizomes,

certains aiment la sécheresse, d'autres l'humidité,

certains sont plus fragiles que d'autres.

Quelques exemples :

flore,iris

Iris spuria maritima qui pousse naturellement en Camargue gardoise,

flore,iris

Iris tectorum

flore,iris

 Iris japonica

flore,iris

Iris foetidissima 

 flore,iris

Iris des marais (Iris pseudacorus)

qui pousse dans les marécages de Camargue ou dans le Canal du Midi.

flore,iris

Les Arils très beaux, mais assez fragiles.

***

Mais aujourd'hui, je ne vais vous parler que des Iris des Jardins (Iris germanica),

parce qu'ils sont les mieux adaptés à nos terrains calcaires et à notre sécheresse.

Ils sont divisés en trois catégories :

 flore,iris

- Les nains et les lilliputs qui ne dépassent pas 30 cm,

flore,iris

- Les intermédiaires qui mesurent 60 cm maximum,

flore,iris

- Les grands iris, de 80 cm à plus d'un mètre.

***

Si vous feuilletez des catalogues de producteurs d'iris,

vous constaterez qu'ils ont un vocabulaire particulier.

***

Un Amoena a des pétales blancs et des sépales colorés.

 flore,iris

Un variegata a des pétales du jaune au cuivre et des sépales du rouge au brun.

 flore,iris

Un "bicolore" a des pétales et des sépales de couleurs différentes.

 flore,iris

Un plicata a des pétales d'une couleur et des sépales à fond blanc ou jaune,

piquétés et bordés d'une large marge d'une autre couleur.

 flore,iris

***

Mais il y a aussi des iris aux bords "frisés",

 flore,iris

"ondulés",

 flore,iris

ceux qui ont "des barbes à éperons",

 flore,iris

ou à "pétaloïdes" (petites fausses pétales au bout de la barbe),

 flore,iris

Il y a des iris "rayés",

 flore,irisflore,iris

"tigrés",

 flore,iris

et il y a aussi des "inclassables" qui ne rentrent dans aucune catégorie.

 flore,iris

Gris, jaune acide et vert olive, chamois et violet,

flore,iris

des mélanges de couleurs inattendus,

flore,iris

des bruns et des rouges profonds, juste réveillés par une touche de jaune ... 

flore,iris

Les "Iris des Jardins" ne sont pas très fragiles.

Ils détestent l'humidité stagnante.

 les mauvaises herbes, et les escargots qui se régalent de leurs bourgeons craquants ...

***

Toutes ces photos ont été prises dans mon jardin, l'année dernière,

car cette année, entre le gel, et les grosses pluies,

je n'ai pas pû travailler dans mon jardin comme d'habitude,

et je me suis laissée envahir par les mauvaises herbes ...

Et comme je ne passe pas de désherbant,

les hautes herbes sont plus hautes que mes iris ...

Dommage !!!

***

 

19/05/2013

Une fleur au jardin : l'Iris

 

Une fleur au jardin : l'Iris

***

Je ne vais pas vous parler des iris violets, blancs ou bleus

qui animent tous les mazets de la région nîmoise.

Je veux parler des iris des jardins, vendus chez des pépinièristes spécialisés.

Aujourd'hui, on en trouve de toutes les couleurs, 

marbrés, striés, certains très ondulés, à barbe rouge ou bleue ...

Il n'y a que l'embarras du choix.

***

Mais comment en est-on arrivé là ?

***

D'abord, un peu de vocabulaire.

flore,jardin,iris

3 pétales vers le haut, 3 sépales vers le bas, une barbe qui porte un grand nombre d'étamines,

et au fond, le style qui prolonge le pistil.

***

De tout temps, l'obtention de nouvelles fleurs a passionné

les professionnels ou les amateurs d'iris.

Bien sûr, on pourrait laisser faire la nature,

et il arrive parfois qu'un nouvel iris pousse au milieu d'une banquette,

mais le résultat est très aléatoire ...

Ils pratiquent donc tous, l'hybridation controlée.

Cela consiste à mettre en contact le pistil de l'un avec les étamines de l'autre,

(Dit comme ça, cela paraît simple, mais en réalité c'est très minutieux)

bien maintenir le tout avec un lien, et attendre les graines.

 Surtout ne pas oublier de mettre une étiquette avec le nom des deux parents.

flore,jardin,iris

Chaque fruit, une fois sec renferme de 20 à 30 graines ...

***

Ensuite semer toutes les graines ... et attendre...

au moins 3 ans avant d'avoir la première fleur, après plusieurs repiquages. 

flore,jardin,iris

***

On aurait pû penser qu'en croisant un iris bleu avec un iris blanc,

on obtiendrait un iris blanc et bleu.

Et bien, non !

Car comme pour les humains, et les animaux,

la génétique a aussi son mot à dire pour les fleurs.

Les hybrideurs le savent bien :

tel iris transmet bien sa forme,

tel autre sa couleur ou le petit liseré jaune qui ensoleille les pétales,

tel autre, pourtant très beau, donne des croisements décevants ...

***

De plus, toutes les graines d'un même croisement ne donnent pas des iris identiques.

Ex :  avec ces deux iris, pourtant "frères de semis".

 

flore,jardin,iris

En haut "Carmagnole", en bas "Antigua " (Beverly Sills x Sky Hooks)

***

Donc, vous voilà avec une vingtaine de pieds d'iris différents.

Comment choisir ? 

***

D'abord éliminer sans regret, les souffreteux, les fleurs mal formées,

les couleurs quelconques, et ceux qui n'ont qu'un ou deux boutons.

Ne garder que les plus résistants et les plus florifères.

Ensuite il faut faire le choix définitif ;

couleur nouvelle jamais vue, vigueur de la plante, nouvelle forme ...

Vous allez en sélectionner 4 ou 5.

Ensuite, il faut encore attendre deux ou trois ans pour vérifier que l'iris choisi,

produira chaque année une fleur identique ...

***

Vous devrez, alors, baptiser et déclarer votre iris "nouveau" 

à la "Société française des Iris et Bulbeuses",

qui vérifiera que le nom n'est pas déjà pris par un autre hybrideur,

et qui jugera de la "nouveauté" de votre iris.

Et là, seulement là, vous pourrez mettre votre iris en vente,

et l'inscrire à votre catalogue.

 

 

flore,jardin,iris

 

Bien sûr, si vous avez fait votre hybridation, juste pour vous amuser,

aucune formalité n'est obligatoire.

***

(à suivre ...)