Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2013

L'épiaire droite

 

Connaissez-vous l'épiaire droite ?

 

Flore,épiaire

L'épiaire droite (Stachys recta)

est une plante vivace des garrigues.

Elle aime les sols calcaires, ensoleillés.

On la trouve au bord des chemins, dans les pelouses sèches, 

ou en pleine garrigue au milieu des buissons de cistes ou de genêts.

C'est une plante méditerranéenne qui peut pousser jusqu'à 2000 m d'altitude.

Flore,épiaire

Ses tiges sont droites et velues d'un beau vert franc.

A noter qu'elles peuvent devenir rouge foncé si la plante est en plein soleil.

Flore,épiaire

Ses feuilles, également velues, sont très nervurées,

presque gaufrées, allongées et plus ou moins crénelées sur les bords.

 

flore,épiaire

Ses fleurs, blanc crème, sont disposées en verticilles, le plus souvent par 6,

sur un épi lâche, et insérées dans des calices velus terminés par une pointe.

flore,épiaire

Sa corolle est formée de deux parties soudées :

la lèvre supérieure en forme de casque est blanche,

la lèvre inférieure également blanche est finement tachée de brun pourpre,

couleur que l'on retrouve sur les quatre étamines bien visibles.

Elle fait partie de la famille des Lamiacées comme les sauges, le romarin ou le thym.

flore,épiaire

Si cette plante est assez commune chez nous, 

elle bénéficie d'une protection dans certains départements

et dans la région Basse-Normandie.

Vous pouvez l'installer dans votre rocaille,

une fois installée, elle ne vous demandera aucun arrosage.

***

 

16/06/2013

Les mots du sel

 

Les mots du sel

*** 

Le sel a joué un rôle important dans l'économie de notre département

et surtout en Camargue,

là où le Rhône, la mer et le mistral se rencontrent.

 

marais salantsmarais salants

 

***

Mais savez-vous que le sel, du latin "sal"

a donné un grand nombre de mots à notre langue française ?

 

 - D'abord des mots courants comme :

   salé, salaison, saloir, salière, saline, salins, marais salants, salage ...

mots que vous connaissez tous.

 - mais aussi, quelques mots inattendus :

 

* SALAIRE : du latin "salarium", allocation qui permettait aux soldats romains

      d'acheter du sel pour conserver leurs rations de viande.

* SALADE : de l'italien "insalata",

mets fait d'herbes potagères simplement salées.

* SALPÊTRE : du latin "salpetrae"/ sel de pierre,

couche pulvérulente blanchâtre se formant sur les vieux murs humides.

* SALICORNE : du latin "sal"/sel et "cornu"/corne, plante à cornes qui aime le sel.

* PISSALADIÈRE : vient de "pissalat",

qui en vieux niçois veut dire poisson salé ("peis"/poisson, "sala"/salé) 

     Le "pissalat" était une pâte faite de sardines et d'anchois,

conservés dans le sel puis broyés,

qu'on tartinait sur la pâte à pain.

 ***

La racine latine "sal" devient quelquefois "sau" comme en provençal.


* SAULNIER, puis SAUNIER : ouvrier qui produit le sel dans les marais salants.

* SAUNERIE : lieu, où de l'Antiquité au Moyen Age, on produisait le sel.

* SAUMÂTRE : eau salée dont la teneur en sel est inférieure à celle de la mer

(lagunes, embouchures de fleuves), là où l'eau douce rencontre l'eau de mer.

* SAUMURE : Solution aqueuse de sel utilisée pour la conservation des aliments.

* SAUPOUDRER : poudrer de sel,

employé de nos jours pour d'autres ingrédients : farine, poivre, chapelure ...

* SAUGRENU : "Sau"/sel, grenu,

employé plutôt au sens figuré : piquant, amusant, ridicule.

*** 

Le sel était aussi employé chez les grecs, où le mot "sel" se dit "hals", d'où les mots :

 * HALITE : du grec "hal"/sel et "lithos"/pierre :

minéral composé de chlorure de sodium (NaCl) . C'est notre sel gemme.

                    Connu depuis l'Antiquité, le sel gemme n'a pris le nom d'halite qu'en 1847.

* HALOTHERAPIE : de "halo"/sel, thérapie/soin :

soins par le sel surtout employés contre les troubles digestifs.

* HALOPHILE ou HALOPHYTE : de "halo"/sel et "philos" qui aime :

qui aime les milieux salés.

La salicorne est une plante halophile.

* HALOGÈNE : de "halo"/sel et de "gène"/générer :

qui a la possibilité de produire des sels.

*** 

Quelques photos prises sur Google Maps,

nous montrent la palette de couleurs des Salins d'Aigues Mortes.

marais salantsmarais salantsmarais salants

Mais pourquoi les marais salants sont-ils roses ?

***

La responsable ? Une algue halophile (qui aime le sel)

Plus la salinité des salins augmente,

plus l'algue se développe.

La Dunaliella salina (c'est son nom),

contient une grande quantité de bêtacarotène

(pigments rouges, comme dans les carottes, les tomates, les abricots...)

qui la protège de l'exposition du soleil.

C'est le même principe que le bronzage :

 votre peau exposée au soleil produit de la mélanine (pigment brun)

qui absorbe les rayons ultraviolets.

Vous brunissez, elle rougit ...

***

Mais pourquoi les flamants roses sont-ils roses ?

***

Les flamants roses se nourrissent principalement, 

d'Artemia salina sorte de minuscule crevette,

qu'ils trouvent dans la vase des étangs.

 Et de quoi se nourrit Artemia salina ???

Vous avez compris :

elle mange notre fameuse algue rouge : Dunaliella salina

qui est donc aussi responsable de la coloration des flamants roses.

***

C'était une petite leçon de vocabulaire,

juste pour ajouter "mon grain de sel" aux splendides photos qui vont suivre.

Elles ne sont pas de moi,

mais de Christian Testanière, photographe nîmois,

qui aime beaucoup la Camargue.

 

marais salantsmarais salantsmarais salantsmarais salantsmarais salantsmarais salantsmarais salants,flamants rosesmarais salantsmarais salants

 

*** 

 

13/06/2013

Une autre fleur des garrigues : la centaurée jaune

 

La Centaurée jaune (Chlora perfoliata ou Blackstonia perfoliata)

***

flore,gentianacéesflore,gentianacées

Comme la Petite Centaurée, elle fait partie de la famille des Gentianacées.

C'est une plante annuelle, qui fleurit en Juin dans nos garrigues.

Elle aime les sols rocailleux, calcaires et secs.

Ses grandes fleurs jaunes sont disposées en corymbe,

au bout d'une tige d'environ 50 cm.

 

flore,gentianacées

Les feuilles vert glauque sont caractéristiques :

en forme de triangle pointu,

elles sont opposées et soudées à la base entourant la tige,

qui donne l'impression de les perforer,

d'où son nom de perfoliata.

***