Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2017

La petite faune des garrigues ... Les coléoptères : utiles ou nuisibles ?

 

Mon catalogue de photos des coléoptères

des Garrigues Basses de Lédenon est terminé ...

( enfin, jusqu'à ce qu'on en trouve un nouveau ...)

On pourrait croire que dans le Monde des Coléoptères,

"Tout le monde il est beau,

tout le monde il est gentil ..."

Eh bien, pas tout-à-fait !!!

***

Pour comprendre, 

il faut d'abord connaître le Cycle de Vie

de ces petites bêtes .

***

Exemple : le cycle de vie de la Cétoine dorée

 

Lédenon, les Garrigues Basses, les coléoptères

***

Cela correspond, à peu près,

au cycle de vie de toutes les espèces de coléoptères.

- La femelle pond ses oeufs

dans un endroit propice au développement de ses larves

(dans la terre, au pied des arbres, sur les plantes, les arbustes,

près des nids d'abeilles,

de criquets, de pucerons, de chenilles ...)

Le choix est important

car certaines larves mettent 3 ou 4 ans à se développer.

***

Vous l'aurez compris, il y a deux stades où l'insecte est actif :

- quand il est adulte,

- quand il est au stade de larve.

***

Utile ou nuisible ?

Cette notion est très subjective ...

car, dans la nature, tout s'équilibre,

comme si chaque ravageur avait son prédateur ...

***

Donc, nous, producteurs ou simples jardiniers,

nous classons les animaux dans la catégorie "utile"

s'ils nous aident à préserver nos cultures,

ou "nuisible" s'ils contrarient nos productions ...

***

- Pour certains, adultes et larves sont utiles,

- pour d'autres, adultes et larves sont nuisibles,

- entre ces deux extrêmes, il y a toute une série de coléoptères,

où l'adulte est utile et la larve nuisible ...

ou le contraire...

***

1-Ceux qui sont très utiles :

adultes et larves mangent des animaux nuisibles

 

lédenon,les garrigues basses,les coléoptères

1- les Coccinelles, adultes et larves, se délectent des pucerons de nos rosiers,

2- Les Calosomes, débarrassent nos pins et nos chênes

des chenilles processionnaires,

3- Le Staphylin odorant préfère les animaux morts

(limaces, escargots, cloportes),

4-Le Ver luisant se nourrit de limaces et d'escargots vivants

(après les avoir endormis)

qui font tant de dégâts dans nos jardins

***

(à suivre ...) 

03/05/2017

La petite faune des garrigues ... Les coléoptères (suite ... encore)

 

Après les couleurs irisées,

les couleurs vives,

et les antennes des belles élégantes,

Voici quelques coléoptères bizarres ...

*** 

Tout cabossé, élytres soudés ...

Lédenon,Garrigues Basses,Insectes, coléoptères

voici le Charançon de l'ail (Brachycerus undatus),

en train de visiter mes petits Ophrys de Mars.

***

 

Un grand nez,

entièrement recouvert de poudre jaune,

 Lédenon,Garrigues Basses,Insectes, coléoptères

voici le Lixe poudreux (Lixus pulverulentus ex algirus)

***

 

Celui là a été trouvé noyé dans une flaque d'eau, en pleine garrigue.

Lédenon,Garrigues Basses,Insectes, coléoptères

Gros insecte , jusqu'à 35 mm, couleur peu ordinaire,

voici le Hanneton foulon  ou Hanneton des Pins (Polyphylla fullo)

***

 

Après les "bizarres",

voici ceux que j'appelle "les effrayants"...

***

Jusqu'à 4 cm de long,

en voici un, qu'il est impossible de confondre (en tous cas les mâles),

car ils portent sur la tête une corne recourbée ...

 

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

d'où le nom commun de "Rhinocéros" (Oryctes nasicornis) 

***

 

Encore plus grand, jusqu'à 6 cm de long, avec ses cornes/pinces,

(qui sont en réalité des mandibules très développées),

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

voici le Lucane Cerf-volant (Lucanus cervus).

Cet insecte a une vie plutôt crépusculaire, 

et il est très facile à repérer, car sa position en vol est très particulière :

il vole à la verticale.

De plus en plus rare, cet insecte est protégé,

par la directive européenne "Habitats faune et flore",

et par la Convention de Berne.

***

 

Encore plus grand (7/8 cm avec les antennes),

voici le plus majestueux de tous :

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Le Grand Capricorne ou Capricorne du chêne (Cerambyx cerdo).

Entièrement brun noirâtre, sauf le bout des élytres

qui devient brun rougeâtre.

Lui aussi est rare et protégé.

***

Et puis, il y a ceux qu'on découvre au détour d'un chemin,

et qui après des heures de recherches,

seront finalement déterminés par un ami spécialiste des insectes.

J'avoue avoir été collée, par les deux spécimens qui suivent ...

 

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Pas plus d'1cm de vert bronze ou de bronze doré,

l'Onthophagus cœnobita est un petit bousier,

qui apprécie les bouses fraiches et les crottes de chien.

***

 

Celui-là, nous l'avons trouvé par hasard,

en découvrant un abri sous roche,

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Akis bacarozzo 

 

c'est une espèce méditerranéenne des lieux sombres.

Heureusement, qu'un ami nous l'a déterminé

car je ne l'avais trouvé sur aucun bouquin,

ni sur aucun site internet.

(Merci à Pierre !)

(espèce déterminante de l'inventaire ZNIEFF)

Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique)

 

***

 

Il y a enfin, ceux qui ne ressemblent pas du tout à un coléoptère ...

 

Voici le Staphylin odorant (Ocypus olens)

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Voilà comment vous le verrez sur internet,

ou sur les livres sur les insectes.

On pourrait croire qu'il est apparenté à un scorpion,

surtout, quand dérangé, il soulève sa queue en guise de menace ...

Ne vous avisez pas de l'attraper, 

sa morsure est douloureuse ...

Coléoptère ou pas ?

Il suffit de regarder ce spécimen qui se noyait dans ma piscine ...

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

C'est bien un coléoptère !

***

 

Le ver luisant (Lampyris noctiluca) 

 lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Souvenez-vous, je vous en avais déjà parlé ...

Cliquez ci-dessous, pour revoir mon ancienne note...

 

Du vert dans la nuit ...

 

(à suivre ...)

 

*** 

30/04/2017

La petite faune des garrigues ... Les coléoptères (suite)

 

Après les coléoptères aux couleurs irisées,

voici ceux aux couleurs éclatantes 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Le Mylabre inconstant (Mylabris variabilis)

jaune doré à bandes noires

***

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Le Mylabre à 4 points (Mylabris quadripunctata)

Elytres oranges avec 4 petites taches noires,

et aux extrémités noires

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Les voici, "en famille" sur un chardon d'Espagne (Scolymus hispanicus)

***

Un autre facilement reconnaissable,

grâce à sa tache caractéristique,

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

le Lepture porte-cœur (Stictoleptura cordigera)

***

Le suivant est très courant, mais de très petite taille (<1cm),

il ne se remarque pas souvent :

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Tout en rondeur, voici l'Hister à 4 taches (Hister quadrimaculatus)

 

***

Et puis, il y a "les élégantes",

légères, aériennes avec leurs longues antennes annelées :

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

D'un beau noir légèrement bleuté,

avec une longue bande médiane blanc jaunâtre,

voici L'Agapanthe des chardons (Agapanthia cardui).

***

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Exceptionnellement ces photos ont été prises sur internet,

mais je n'ai pas résisté à vous la présenter,

 bien qu'on ne la trouve pas dans nos garrigues.

La Rosalie des Alpes (Rosalia alpina)

 aime les collines et les montagnes.

En France, on la trouve un peu dans les Cévennes

mais surtout, en Provence, dans les montagnes corses ...

4 cm de bleu, taché de noir ... Elle est vraiment unique !

Rare, elle est protégée sur le plan national,

et est inscrite comme espèce prioritaire

de la Directive européenne "Habitat-Faune-Flore",

et de la Convention de Berne.

(à suivre ...)