Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2017

La petite faune des garrigues ... Les coléoptères (suite)

 

Après les coléoptères aux couleurs irisées,

voici ceux aux couleurs éclatantes 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Le Mylabre inconstant (Mylabris variabilis)

jaune doré à bandes noires

***

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Le Mylabre à 4 points (Mylabris quadripunctata)

Elytres oranges avec 4 petites taches noires,

et aux extrémités noires

lédenon,garrigues basses,insectes,coléoptères

Les voici, "en famille" sur un chardon d'Espagne (Scolymus hispanicus)

***

Un autre facilement reconnaissable,

grâce à sa tache caractéristique,

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

le Lepture porte-cœur (Stictoleptura cordigera)

***

Le suivant est très courant, mais de très petite taille (<1cm),

il ne se remarque pas souvent :

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Tout en rondeur, voici l'Hister à 4 taches (Hister quadrimaculatus)

 

***

Et puis, il y a "les élégantes",

légères, aériennes avec leurs longues antennes annelées :

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

D'un beau noir légèrement bleuté,

avec une longue bande médiane blanc jaunâtre,

voici L'Agapanthe des chardons (Agapanthia cardui).

***

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Exceptionnellement ces photos ont été prises sur internet,

mais je n'ai pas résisté à vous la présenter,

 bien qu'on ne la trouve pas dans nos garrigues.

La Rosalie des Alpes (Rosalia alpina)

 aime les collines et les montagnes.

En France, on la trouve un peu dans les Cévennes

mais surtout, en Provence, dans les montagnes corses ...

4 cm de bleu, taché de noir ... Elle est vraiment unique !

Rare, elle est protégée sur le plan national,

et est inscrite comme espèce prioritaire

de la Directive européenne "Habitat-Faune-Flore",

et de la Convention de Berne.

(à suivre ...) 

 

27/04/2017

La petite faune des garrigues ... Les coléoptères

 

 Dans le monde des coléoptères,

il y en a une que tout le monde connaît : la coccinelle.

Inoffensive, pour les humains,

on la montre volontiers aux enfants,

en la faisant grimper sur leurs doigts ...

Un bon moment de découverte,

et de respect de la vie sauvage.

***

Dans nos garrigues, j'ai trouvé deux espèces :

 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

La plus courante : la Coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata)

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

et la Coccinelle des friches,

aux élytres jaune orangé (Hippodamia variegata).

***

 

Mais il y a bien d'autres coléoptères en garrigue 

***

 

Il y a ceux qui attirent le regard grâce à leur couleurs vives ou irisées.

 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Deux petites chrysomèles :

- à gauche, la Chrysomèle du millepertuis (Chrysolina hiperici)

- à droite : la Chrysomèle de la linaire (Chrysolina sanguinolenta)

***

 

Dans la grande famille des Chrysomelidae,

nous avons trouvé, aussi, cette larve .

insectes,garrigues basses,lédenon 

Vert bronze, en boule dès le moindre contact,

c'est la larve du Crache-sang (Timarcha tenebricosa)

coléoptère noir qui sécrète un liquide rouge quand il est dérangé...

***

 

 Les cétoines

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

La cétoine dorée (Cetonia aurata) est certainement la plus belle : 

élytres d'un beau vert métallique,

à peine tachés de petits traits blancs.

 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

La cétoine hérissée (Tropinota hirta)

est amusante avec ses poils enrobés du pollen des fleurs qu'elle visite.

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

La Cétoine "Drap mortuaire" (Oxythyrea funesta)

est d'un beau noir brillant,

entièrement ponctué de blanc.

***

 

Dans les autres coléoptères irisés,

voici la Cantharide officinale (Lytta vesicatoria)

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

Très belle,

élytres de couleur bronze,

laissant apparaître le bout de l'abdomen vert métallique,

elle décourage ses prédateurs

en dégageant une odeur de souris très désagréable.

Elle sécrète aussi, de la cantharidine,

qui provoque des brûlures sur la peau et les yeux ...

La poudre de l'insecte séché et broyé, aurait des vertus aphrodisiaques ...

(employée de l'Antiquité jusqu'au Marquis de Sade ...)

***

 

Le suivant est inoffensif pour l'homme

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

L' Oedemère noble (Oedemera nobilis)

Toujours de beaux reflets métalliques pour cet insecte de 1 cm de long.

Les mâles ont des coussinets renflés sur leurs fémurs postérieurs.

Les femelles ont des pattes minces.

***

 

Dans la famille des Buprestidae,

L'Anthaxie hongroise (Anthaxia hungarica)

insectes,garrigues basses,lédenon

Mâle et femelle sont différents :

- en haut, le mâle, entièrement vert métallique, avec les fémurs élargis,

- en bas, la femelle, tête et thorax rayés de bleu et de rouge cuivré.

***

 

Et voilà mon préféré, dans les coléoptères aux couleurs irisées, 

Insectes, Garrigues Basses,Lédenon

le Calosome sycophante (Calosoma sycophanta)

Jusqu'à 3,5 cm de longueur

tête et thorax bleus,

élytres fortement striés,

d'une couleur allant du vert doré au rouge cuivré...

Superbe !

 

(à suivre ...)

 

14/04/2017

Un superbe papillon : la proserpine

Souvenez-vous !

L'année dernière, je vous en parlais déjà !

Sur une série de plantes d'aristoloches (Aristolochia pistolochia)

nous avions vu des oeufs, puis des chenilles, et enfin des chrysalides ...

de Zerynthia rumina, c'est-à-dire la Proserpine.

Les chrysalides passent l'hiver sur la plante et les papillons sortent en Avril/Mai.

 

Voir l'ancienne note 

 

Mais voilà !

Après la forte sécheresse de cet été, 

les aristoloches avaient toutes disparues.

Qu'allaient devenir les chrysalides et bien sûr les futurs papillons ???

 

Heureusement, après les pluies du printemps,

les aristoloches avaient toutes repoussé, bien vertes et même fleuries.

Depuis début Avril nous étions à l'affût du moindre papillon !

 

***

 

Nous en avions aperçus quelques-uns, début Avril,

mais de façon furtive et sans possibilité de prendre une photo.

Ce matin, JF a décidé de prendre un bouquin, son appareil photo,

et d'aller s'installer en garrigue, dans un coin ensoleillé,

où poussent les plantes préférées des Proserpines

(Aphyllanthes, thym, sauges, lavandes ...)

et à proximité de la zone des aristoloches ...

Et voilà !

Il est revenu avec une centaine de photos ...

Plusieurs zones, plusieurs papillons !

 

Lédenon,Garrigues basses,papillons,Proserpine

 

Lédenon,Garrigues basses,papillons,Proserpine

 

Lédenon,Garrigues basses,papillons,Proserpine

 

Lédenon,Garrigues basses,papillons,Proserpine

 

Lédenon,Garrigues basses,papillons,Proserpine

 

Papillon rare,

la Proserpine (Zerynthia rumina) est protégée nationalement,

comme sa copine la Diane (Zerynthia polyxena),

qui, elle préfère les prairies plus humides.

***