Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2018

La garrigue en hiver ...

 

Aujourd'hui, je vais vous parler des oiseaux ...

Beaucoup préfèrent partir,

dés les premiers froids, dans des pays plus chauds.

D'autres restent ... 

 

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

C'est le cas des pigeons domestiques,

ici regroupés sur les toits des maisons de Bezouce.

 

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

A ne pas confondre avec les pigeons ramiers (ou palombes)

qui eux, sont partis depuis longtemps 

(Photo prise en Avril)

***

Les tourterelles

 

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

Voici deux tourterelles turques,

à la couleur beige uniforme,

facilement reconnaissables à leur "demi-collier" noir,

cerné de blanc.

 

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

Là, une tourterelle des bois, aux couleurs complètement différentes.

Beaucoup plus foncée,

comme recouverte d'écailles allant du beige au noir en passant par du brun,

son cou est marqué de rayures noires et blanches très visibles.

C'est une espèce migratrice, on ne la reverra qu'en Avril.

***

 

lédenon,garrigues basses,faune,hiver

 

Et voici deux perdrix rouges.

familières, elles viennent jusque devant nos fenêtres ...

Dans le Sud de la France, elles restent toute l'année .

 

lédenon,garrigues basses,faune,hiver

 ***

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

Que dire de ce faisan de Colchide,

photographié la semaine dernière ?

Il longe notre clôture, en se moquant des chats médusés ...

***

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

Voici une buse variable, perchée sur un poteau électrique.

c'est un bon poste d'observation,

pour trouver son repas : insectes, petits oiseaux, 

petits rongeurs et même quelques reptiles.

***

 

Lédenon, Garrigues Basses, faune, hiver

Il reste encore quelques étourneaux sansonnets,

mais les grands rassemblements au-dessus des vignes sont terminés.

 

(à suivre ...)

 

 

 

Commentaires

Bonjour,
dans les Pigeon ramier, il y a 2 populations européennes : 1 migratrice (qui survole les Pyrénées et l'Ardèche notamment - quand ils ne se font pas tirer par les chasseurs au poste...) et en déclin numérique (d'après les comptages de migrateurs un peu partout depuis 10 à 30 ans),
et 1 sédentaire dans tout le sud de la France (au moins) en expansion numérique net depuis 5 à 10 ans dans le Gard.

En fait, seule la Tourterelle des bois est strictement migratrice : arrive à la mi-avril et repart en août à mi-sept au plus tard (voir : http://www.faune-lr.org/index.php?m_id=81&sp_tg=1&speciesFilter=tourt+de&frmSpecies=311&frmDisplay=Afficher)

Il me semble aussi que toutes les Perdrix (au moins du Sud de la France) sont toutes sédentaires, mêmes dans les pré-Alpes, voire le sud de l'Europe (les 2 grises, bartavelle, choukar, gambra...), mais j'ai pas vérifié !

Amitiés, et bravo !

Écrit par : BIZET | 22/01/2018

Merci pour toutes ces précisions très instructives. pour le "Bravo", c'est gentil, mais en ce qui concerne les oiseaux, pour le moment, j'apprends ... Et il y a du travail !!! Merci encore.

Écrit par : Monique Gosselin | 22/01/2018

Les commentaires sont fermés.