Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/10/2017

Juillet ailleurs dans le monde : Islande, d'Egilsstadir au lac Myvatn

 

Aujourd'hui, nous quittons la côte Est, pour le Nord de l'Islande.

***

Balade dans le Nord-Est :

D'abord escalade jusqu'à la cascade d'Hengifoss, au Sud d'Egilsstadir,

Puis nous monterons vers le Nord,

en suivant la plus puissante rivière glaciaire d'Islande :

la Jökulsa .

 

Sur son trajet, plusieurs cascades et un canyon de plus en plus profond :

- la cascade de Dettifoss,

- le canyon d'Asbyrgi ,

- la cascade de Selfoss,

- Nous terminerons la journée dans les bains chauds du Lac Myvatn.

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

- En rouge, les routes normales,

- en noir ... les pistes 

***

Pour se rendre à Hengifoss,

il faut longer le lac Lagarfljot

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Voilà sur une carte touristique du coin,

tous les lieux (signalés par un triangle jaune),

où le monstre aurait été vu ...

Et où vous pourriez le voir, bien sûr !!!

*** 

Pour avoir campé au bord du Loch Ness, en Ecosse, ...

Je peux vous dire qu'on n'a rien vu du tout ...

Mais les Ecossais et les Islandais, y croient dur comme fer ...

***

 

 Nous arrivons au parking de la cascade Hengifoss

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

En réalité, il y a deux cascades :

- Hengifoss, bien sûr et Litlanesfoss,

toutes deux, sur la même petite rivière,

toutes deux entourées d'orgues basaltiques.

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

D'abord, des escaliers en bois ...

On se dit que ça va être facile !

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

1,5 km plus loin, nous arrivons à Litlanesfoss,

qui surgit entre ses orgues basaltiques.

Il faut se pencher un peu au bord du ravin pour la voir !

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

 

Superbe !!!

On aperçoit, en limite de photo, en haut, la cascade d'Hengifoss

***

A partir de là, plus d'escaliers, 

mais un sentier boueux et accidenté,

avec de petits ponts de pierre pour franchir les ruisseaux ...

Je m'attarde pour observer la flore :

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Toujours du thym entre les rochers (Thymus praecox),

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Et la belle Dryade à huit pétales (Dryas octopetala).

cette fleur des montagnes d'Alaska, d'Islande,

mais aussi des Pyrénées, Alpes et Jura,

a donné son nom aux trois époques de la dernière glaciation,

(le Dryas ancien, le Dryas moyen et le Dryas récent),

car elle était la première fleur à recoloniser les sols libérés par les glaciers.

***

Hengifoss,

étroite,

mais dans un écrin de basalte noir, strié d'argile rouge ...

2,5 Km, 250 m de dénivelé,

mais quel spectacle !!!

 

***

 

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Voyages,Islande, Egilsstadir, Myvatn

Nous retournons à Egilsstadir, et nous reprenons le Route N°1

 

***

 

Une vingtaine de kilomètres plus loin,

nous traversons des paysages lunaires .

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Un contemplatif a laissé sa chaise ...

Il paraît qu'il vient tous les jours ...

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

La "forêt" islandaise, où poussent différentes espèces de saules

et des buissons à myrtilles ...

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Ils appellent ça, "une route secondaire stabilisée" ...

Mais au bout de 7 Km, 

la route va devenir "une route secondaire non stabilisée" ...

Puis "une route marquée F", 

c'est-à-dire interdite à tout véhicule,

sauf les grosses voitures de marque Jeep avec 4 roues motrices ...

Surprise !!!

Le problème,

c'est qu'il n'y a pas d'autres routes, pour rejoindre le lac Myvatn ...

sauf de faire demi-tour

et de refaire les 90 Km de la "route secondaire non stabilisée".

La décision est vite prise ...

Nous continuons ...

et nous ne sommes pas les seuls ...

Aïe ! Aïe ! Aïe !!!

***

Si vous avez envie d'aller dans cette région d'Islande,

attendez un peu, ils sont en train de faire une autre route,

toute belle, bien goudronnée,

parallèle à la piste.

***

Nous pénétrons, à nouveau, dans le Parc National du Vatnajökull :

le plus grand d'Europe avec ses 13 950 Km2

***

Nous montons vers le Nord,

en suivant la plus puissante rivière glaciaire d'Islande :

la Jökulsa .

Elle traverse toute l'Islande, du glacier Vatnajökull au Sud,

jusqu'à la baie Öxarfjördur, dans la Mer du Groenland.

Au programme, plusieurs arrêts : cascades et canyon.

***

 

Dettifoss,

l'une des plus belles cascades d'Islande ,

la plus puissante d'Europe,

100 m de largeur,

45 m de haut,

300 à 600 m3/seconde ...

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Au fond, dans le lointain, la vapeur d'eau de la cascade Selfoss,

plus accessible sur la rive gauche de la rivière.

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

 Vue générale de Dettifoss, rive droite et rive gauche

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Nous sommes là, sur le rocher,

on touche presque l'eau et on voit la cascade jusqu'en bas ...

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Sur le chemin, quelques fleurs :

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Lychnis alpina (ou Viscaria alpina)

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Et nos premières orchidées : Platanthera hyperborea

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

La même en touffe,  

avec au milieu un orchis blanchâtre (Pseudorchis albida)

 

***

 

Le canyon de la rivière Jökulsa

 Large d'environ 500 m

et profond, par endroits, de 120 m,

il se termine dans le site d'Asbyrgi

 

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

 

Voici l'explication de la formation du site d'Asbyrgi,

sur les panneaux situés à l'entrée.

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

1-La rivière coulait, entre deux falaises d'une centaine de mètres de hauteur,

avec, au milieu une autre falaise identique.

2-Une éruption volcanique a largement modifié le relief,

créant un escalier et donc une cascade.

3- Une inondation  catastrophique de la rivière Jökulsa

a encore transformé le site,

créant un gigantesque cirque

en forme de fer à cheval de 3,5 Km de diamètre.

De nos jours, la cascade est pratiquement asséchée,

seul un petit ruisseau suinte du haut de la falaise,

et alimente un petit lac.

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Comment y aller ?

 

- Nous sommes sur la rive droite de la Jökulsa.

Après la cascade de Dettifoss, il faut rouler environ 35 Km,

pour arriver "au bout du bout",

et longer l'immense plage d'Oxarfjördur.

Au bout de 5 Km environ,

prendre à gauche, la route du parc indiquée Asbyrgi Cliffs.

A partit de là, la découverte se fait à pied ...

***

Presque un autre monde !

D'abord, il y a des grands arbres :

bouleaux, aux superbes écorces, sorbiers des oiseleurs, 

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Dans le sous-bois, des géraniums sauvages (Geranium sylvaticum),

de la Bartsie des Alpes (Bartsia alpina),

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Une jolie ronce (Rubus saxitalis),

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

des champignons,

mais aussi différents arbustes à myrtilles

(Vaccinum myrtillus et Vaccinum uliginosum)

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Nous arrivons au petit lac :

l'eau claire ruisselle sur les rochers couverts de mousses,

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Des fulmars (Fulmarus glacialis) nichent dans la falaise, 

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Quant au lac, il accueille plusieurs espèces de canards

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Ici, une famille de canards chipeau (Anas strepera) se balade.

 

***

Nous redescendons vers le Sud, 

par " la route F862"

Difficile, très difficile ...

Et pourtant nous avons un 4X4,

mais la pluie de ces derniers jours n'arrange pas les choses.

Dans ces conditions, 33 Km, c'est long ...

Mais nous voulons voir Dettifoss rive gauche

et Selfoss un peu plus loin, invisible de la rive droite.

 

***

Dettifoss : le retour !!!

 

Du parking, nous traversons une grande zone de blocs de basalte ...

Déjà, on entend le bruit  de l'eau ...

voyages,islande,egilsstadir,myvatn 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Ce matin, nous étions en face,

comme les gens dans les cercles rouges ...

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Impressionnante !!!

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

***

De là, un chemin d'un kilomètre, à peine,

nous amène à Selfoss.

 

Plus petite, mais allongée en arc de cercle,

elle a aussi son charme.

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Au bout d'une vingtaine de kilomètres,

nous retrouvons la Route N°1 ...

L'arrivée sur le lac Myvatn est impressionnante ...

ça fume partout !!!

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Cette région est, en effet, un haut lieu de la géothermie ...

***

Non ! Ce n'est pas le Lagon Bleu !!!

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

Regardez bien la pancarte !!!

L'eau est à 100°C ...

 

***

 Rassurez vous !

Il y a AUSSI des bains chauds à Myvatn ...

Aussi beaux que ceux du Blue Lagoon,

mais avec beaucoup moins de monde ...

C'est ici que notre journée s'achève ...

 

voyages,islande,egilsstadir,myvatn

 

 (à suivre ...)

 

 

 

 

Commentaires

ouah que de souvenirs réveillés par cette étape...
mais vous menez ça tambour battant malgré l'état des "routes" !!!
en même temps les journées sont longues puisqu'il ne fait jamais nuit ☺
Asbyrgi et son empreinte en forme de fer à cheval reste un endroit magique pour moi.
D'abord parce qu'il accueille une forêt, une VRAIE, denrée plus que rarissime en Islande et puis parce que au bord du lac, en regardant nager les canards je suis tombée sur un de mes concitoyens (issu d'un village de 800 âmes à des milliers de km de là).
Encore aujourd'hui, plus de 20 ans après quand il revient au pays, nos premiers mots sont : "tu te souviens d'Asbyrgi" ☺
Va falloir que j'y retourne (en Islande) j'ai complètement zappé les orchidées et le magnifique arc-en-ciel sur Dettifoss (la cascade des poupées, il parait que du temps du paganisme les autochtones jetaient des poupées à l'effigie de leurs dieux dans la cascade... ne me demandez pas pourquoi, j'ai oublié ☺)
Je vous rassure Monique je n'ai pas non plus vu de monstre... ni dans le loch Ness ni dans le Lagarfljot !
Mais de l'eau, oui. Beaucoup d'eau. Autant dehors que dedans ☺

Je ne sais pas ce qu'en pensent ceux qui découvrent l'Islande à travers vos photos, mais pour moi c'est un univers très particulier.
Magique.
Voire fantastique.
En fait on est dans un état d'esprit très particulier là-haut : complètement perdu au milieu d'un paysage presque exclusivement minéral (et aqueux ☺).
Plus d'une fois on se désespère de l'absence d'arbre, de végétation, de soleil (en bon méditerranéen) et puis, au moment où on s'y attend le moins, on découvre une "pépite" : cascade, petit recoin végétalisé et fleuri, havre de paix au sec (maison d'hôte après plusieurs nuits en camping humide), bain chaud naturel, couleurs fantastiques,...

Mais par dessus tout il y a la convivialité et l'accueil et les liens tissés entre les participants au voyage.

Pour moi l'Islande reste le pays de toutes les surprises. Mais les meilleures.

Oui je sais j'ai fait "un peu" long mais je n'avais rien dit depuis plusieurs jours ☺☺☺

Écrit par : Pat | 22/10/2017

Ah, je commençais à m'inquiéter de votre silence ... Sinon, je pensais que vous étiez repartie en Islande ... Oui, j'ai beaucoup de retour sur ce voyage. Beaucoup de gens que je rencontre disent que le blog leur donne envie d'aller en Islande et même de recommencer à voyager ... ça fait plaisir ! Oui, l'Islande est un pays "dépaysant" ... Les paysages, bien sûr, mais aussi, la sécurité naturelle du pays . On peut laisser sa voiture ouverte, même avec un objet sur le siège, on sait qu'on le retrouvera au retour ... Et pourtant, je ne me rappelle pas avoir vu un seul gendarme de tout le voyage ... ça compte aussi quand on voyage ...

Écrit par : Monique Gosselin | 22/10/2017

Les commentaires sont fermés.