Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2016

Connaissez-vous le Circaète Jean-le-Blanc ?

 

Hier, nous avons eu la surprise de voir, juste au dessus de notre chemin,

aux Garrigues Basses de Lédenon ,

trois magnifiques rapaces, qui tournoyaient au dessus de nos têtes.

Nous avons l'habitude d'en voir tous les ans, 

mais là ils étaient très bas.

***

Le circaète Jean-Le-Blanc,

est un grand rapace (de 1,70 à 1,90 m d'envergure),

qui vient passer la belle saison chez nous, dans le Sud de la France.

Il arrive en Mars pour repartir fin Août, souvent accompagné de petits.

 

oiseaux,rapaces,circaète jean-le-blanc

Ailes longues et larges, tête massive aux yeux jaunes, queue longue et arrondie,

oiseaux,rapaces,circaète jean-le-blanc

ailes et dessous du corps, d'une couleur blanchâtre, 

parsemée de petites taches noires alignées, cou massif sombre,

queue à 3 ou 4 bandes noires ...

sont ses principales caractéristiques.

oiseaux,rapaces,circaète jean-le-blanc

Il décrit souvent de grands cercles, très haut dans le ciel,

avec des cris stridents.

oiseaux,rapaces,circaète jean-le-blanc

Il chasse en planant au dessus des terrains dégagés,

puis pique rapidement à terre pour attraper serpents et lézards,

sa nourriture favorite.

***

Le Circaète Jean-le-Blanc

bénéficie d'une protection totale sur le territoire français.

Il est inscrit à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne.

il est donc interdit de le chasser, le mutiler,

le capturer et de le perturber intentionnellement.

Cette règle s'applique, bien sûr aussi,

aux nids, aux œufs et à son habitat.

***

 

 

 

 

Commentaires

Attention aux chats.

Écrit par : erebus | 21/03/2016

Les circaètes préfèrent les reptiles. Et puis, mes chats ne sont pas bêtes, ils se cachent sous les arbres ou vont se mettre à l'abri dans le garage ...

Écrit par : monique gosselin | 21/03/2016

Merci pour le partage
Et pour les photos
Il y a un Jean le blanc dans la vallée près de chez moi
Enfin sans doute un couple d'ailleurs
Je le reconnais de loin à sa silhouette et à ses cris
Il est magnifique
Mais souvent il est très très haut .....

Écrit par : Sara | 21/03/2016

ce sont donc les circaètes que je vois de temps en temps , leurs cris est très reconnaissables .
il est surprenant qu'ils n'aient pas été répertoriés lors des relevés fait pour les éoliennes de Maruéjols les gardon

Écrit par : Régis | 22/03/2016

Bonjour,
J'ai la certitude qu'il y a un ou plusieurs couples - résidents - depuis plus de 55 ans dans le cirque de Mourèze, près du Pic de Bisous, à l'ouest de Clermont l'Hérault, au nord de Pézenas, pour m'y avoir été montrés alors (par une personne de compétence indubitable, et les avoir observés depuis lors en périodes hivernales.
De "grands planeurs" et grands fondeurs, à shooter à focale longue, sauf par grand vent, au printemps.
La garrigue du côté de Ledenon commence à exploser plutôt qu'à éclore - époustouflant -
Bien à vous.

Écrit par : Jacques ARNAL | 22/03/2016

Bonjour,
attention en hiver, il n'y a pas de Circaète en France...
Peut-être des Buse variable +ou- blanches, voire des Aigles de Bonelli ?!
Je ne sais pas où sont les couples de Circaète ni de Bonelli dans l'Hérault, et ne connais pas le Cirque de Mourèze, à part de réputation...
Amitiés,

Écrit par : Daniel BIZET | 26/03/2016

Les commentaires sont fermés.