Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/01/2016

Septembre... ailleurs dans le monde : Tetiaroa (suite)

 

Pendant que JF va faire de la plongée sur la barrière de corail,

je pars avec Tumi, découvrir la flore autour de l'hôtel.

C'est loin d'être un cours de botanique, 

fait par un expert qui vous inonde de noms latins ...

Non, Tumi connaît tout : arbres, plantes, fruits ...

et leur usage traditionnel ...

C'est un échange de noms tahitiens, français, latins ...

entre deux amies qui se promènent ...

***

Bien sûr, on trouve des palmiers,

des "Arbres de fer (Casuarina equisetifolia) 

des Pandanus, des Arbres à nonos (Morinda citrifolia),

quelques pieds de tiaré (Gardenia taitensis) ,

 

voyages,polynésie,tetiaroa

et la timide fleur du Scaevola taccada, si particulière.

***

Un arbre qu'aime beaucoup Tumi :

le Kahaia ou Tafano ou Guettarda speciosa .

Ses petites fleurs éphémères s'ouvrent la nuit

et parfument les nuits chaudes des îles

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Voilà un arbre rare,

classé "espèce menacée" par l'UICN

(Union Internationale pour la Protection de la Nature),

le Sophora tomentosa 

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Une plante que l'on voit partout :

le Pia ou Polynesian arrowroot (Tacca leontopetaloides)

Elle est très belle avec ses nombreuses bractées filiformes de 30 à 40 cm de long.

voyages,polynésie,tetiaroa

Cette plante est souvent cultivée pour son tubercule riche en amidon,

mais aussi pour sa teneur en minéraux (Calcium, Potassium, Magnésium, Phosphore ...)

***

voyages,polynésie,tetiaroa

Et un peu partout, dans le sous-bois, de superbes orchidées.

***

 

Mais ce qui frappe le plus, ce sont les troncs d'arbres.

Dans ce milieu humide , mousses, lichens, fougères et champignons,

envahissent les écorces.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

***

Nous terminons par le jardin BIO de l'hôtel.

Ici, pas d'engrais,

juste le terreau obtenu avec les déchets verts de l'hôtel.

voyages,polynésie,tetiaroa

D'abord, le verger : bananes, Kumquats ...

Nous goûtons tout,

sous l'oeil inquiet du jardinier ...

Puis, le potager :

voyages,polynésie,tetiaroa

Taro, 

voyages,polynésie,tetiaroa

énormes courgettes,

voyages,polynésie,tetiaroa

Pastèques, melons, courges ...

voyages,polynésie,tetiaroa

 sans oublier les herbes aromatiques : basilic, menthe, sauges ...

Super balade !!!

***

 

 Découverte des motus de l'île

***

voyages,polynésie,tetiaroa

Tetiaroa n'est pas qu'un hôtel !

Les 11 motus non occupés sont laissés à l'état naturel.

voyages,polynésie,tetiaroa

Il faut descendre du bateau, pour les découvrir.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

Les arbres sont majestueux et abritent une faune très particulière et riche.

***

 

Un peu plus loin, nous rencontrons,

ce que tout le groupe prend pour des bernard-l'ermite ...

voyages,polynésie,tetiaroa

Eh bien, non !

Ce sont de jeunes "crabes des cocotiers",

qui ont besoin de la protection d'une coquille, leur première année.

 ***

Le crabe des cocotiers (Birgus latro) est le plus grand des animaux terrestres, 

possédant des pattes articulées, et ceci dans le monde entier.

Une fois adulte, il vit dans les forêts de bord de mer,

où il s'installe, au frais,  dans des trous, sous les racines des arbres,

ou sous les palmes des cocotiers.

En théorie, il ne sort que la nuit.

Il se nourrit de noix de coco, 

de fruits du Pandanus,

mais aussi de bananes, de papayes, de petits crabes ...

 

voyages,polynésie,tetiaroa

Le kaveu (c'est son nom tahitien) a 10 pattes.

La première paire est munie de fortes pinces

qui lui permettent de casser les noix de coco.

voyages,polynésie,tetiaroa

C'est un crabe énorme, pouvant peser jusqu'à 4kg,

mesurer 40 cm de long,

et pattes déployées avoir un mètre d'envergure ...

Prudence, donc !

***

Son problème ?

Il est excellent, aussi bon que le homard !

Protégé dans certains pays, il ne l'est pas encore en Polynésie,

malgré différentes campagnes de protection.

Soyez responsables :

- ne le chassez pas, 

- n'en mangez pas !

***

Sur certains motus, l'hôtel a installé des ruches.

voyages,polynésie,tetiaroa

Les abeilles sont nombreuses, et leur excellent miel est servi le matin au petit déjeuner.

 ***

voyages,polynésie,tetiaroa

Bientôt, au centre d'un îlot, nous découvrons une lagune : 

 

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

 c'est le royaume des crabes et de certains poissons d'eau saumâtre.

***

Nous approchons de l'île aux oiseaux

voyages,polynésie,tetiaroa

Des Noddis bruns occupent la moindre langue de sable.

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

C'est la période des naissances.

Tous les oiseaux sont cachés, à l'abri du danger, sous les broussailles :

des jeunes qui ne volent pas encore,

des poussins,

et même des femelles qui couvent encore ...

Bien sûr, nous restons dans l'eau, nous ne voulons pas les effrayer.

voyages,polynésie,tetiaroa

Nous voyons, pourtant, un superbe "Fou à pieds rouges", impertubable !!!

 ***

L'étude des oiseaux, mais aussi de la faune terrestre, la faune marine, la flore,  

ainsi que leur protection ont été confiées à la Tetiaroa Society.

Chercheurs et scientifiques travaillent en étroite collaboration avec l'association

"Te mana O Te Moana" (L'esprit de l'Océan), basée à Moorea,

qui s'occupe de la protection de l'environnement marin,

notamment des tortues marines.

voyages,polynésie,tetiaroa

Quant aux tortues, nous les avons manquées !

la saison de ponte a démarré un mois après notre départ.

Dommage !

Mais regardez ce que l'hôtel m'a envoyé ...

 

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

Merci, Tumi !!!

***

Tetiaroa, c'est fini !!!

voyages,polynésie,tetiaroa

voyages,polynésie,tetiaroa

 Au revoir !!!

***

 

 

Commentaires

c'est très bon les crabes de cocotiers , la 1ere fois que j'en ai mangé c'est à ST MARTIN
par contre je n'ai pas mangé de bénitiers ils se consomment là-bas , mais moi je préfère les admirer .
tu dois bien avoir qq photos ....
merci d'avance

Écrit par : Régis | 14/01/2016

Des crabes des cocotiers, j'en ai mangé en Polynésie, mais pas pendant ce voyage, les hôtels ou pensions où on a séjourné, respectant tous les recommandations de non pêche. Et de toutes façons, je ne l'aurais pas choisi au menu, sachant comme il devient rare. Des bénitiers, j'en ai mangés en Guadeloupe, il y a longtemps, mais plus maintenant, car l'espèce fait partie des animaux protégés ...

Écrit par : monique gosselin | 14/01/2016

Les commentaires sont fermés.