Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/10/2014

mousses et lichens (suite)

 Les lichens (suite)

***

(Ville de Colonia-Uruguay) 

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

*** 

(Montée au volcan de la Soufrière-Guadeloupe) 

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

*** 

(Île de Kauai - Archipel d'Hawaii-USA)

voyages,mousses,lichens

 lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

lichens,mousses

 ***

(Volcan Kilauea- île d'Hawaii- Archipel d'Hawaii-USA)

lichens,mousses

*** 

(Réserve Naturelle de la Madeleine-Nouvelle Calédonie) 

lichens,mousses

 *** 

Île de La Réunion- Forêt des Bélouve- Sentier du Trou de Fer

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

 

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

***

 

Île de La Réunion-Volcan de la Fournaise

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

Les premiers à s'installer sur les laves refroidies.

***

Île de La Réunion-Cirque de Cilaos

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

***

Île de La Réunion-Cirque de Mafate

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

 

***

 

Nouvelle-Zélande- Côte Ouest

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

***

Glacier Franz-Josef-Île du Sud-Nouvelle-Zélande

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

***

Parc National des Fiordland -Île du Sud-Nouvelle-Zélande

voyages,mousses,lichens

voyages,mousses,lichens

***

Mais, il n'est pas nécessaire d'aller si loin ...

(Camargue-France)  

voyages,mousses,lichens

lichens,mousses

 (Lédenon-France)

 lichens,mousses

lichens,mousses

 lichens,mousses

... Juste devant ma porte.

***

 

 

 

Commentaires

Quel encombrement sur la route de Cilaos !

Amitiés.

JR

Écrit par : Erebus | 18/10/2014

Oui, c'est la route aux 400 virages ... Et toutes les voitures se suivent au pas.
Mais connais-tu l'histoire de la construction de cette route ? Elle a été commencée à la fois par le haut, et par le bas, par deux équipes différentes .
Problème ! quand les deux équipes se sont rencontrées, les deux tronçons n'étaient pas en face !!!!
Les ingénieurs ont donc décidé d'ajouter deux virages à chaque tronçon rejoints par une grande boucle ...
Je suis sûre que ça va te plaire ...

Écrit par : monique Gosselin | 18/10/2014

Je connaissais l'anecdote:

" Il faut attendre 1932 pour qu’une route carrossable soit ouverte à la circulation. Sa construction connaît quelques rebondissements.
Déjà, les travaux ne débutent qu’en 1927, alors que les négociations ont commencé des années auparavant, marquées par de longues hésitations quant à sa faisabilité et son trajet.
Son tracé est relativement moins long que le chemin de piéton (35 au lieu de 36 ou 38 kilomètres) et le percement de la roche très friable permet une avancée assez rapide des travaux.


Ensuite, le chantier est divisé en deux tronçons : l’un part de Saint-Louis, l’autre du Village ; aussi, en 1930, au moment où plus de 30 kilomètres sont réalisés et que les deux parties doivent être reliées au-dessus du Pavillon, les ingénieurs sont confrontés à un problème particulier : ils constatent que les tronçons de route ne se trouvent pas en face l’un de l’autre. Après une série de propositions loufoques, l’ingénieur Telmar propose de prolonger les deux morceaux de deux tournants chacun et de faire une boucle, pour que la route s’enroule sur elle-même.


La route est terminée en 1931 et inaugurée en 1932. Grâce à elle, Cilaos rompt définitivement son isolement, qui empêchait, jusqu’à présent, un plus ample développement de son économie et particulièrement du tourisme thermal. "

Nous sommes allés deux fois à la Réunion. La première en 1978 puis vingt ans plus tard en 1998. La première fois (il y a déjà 36 ans) nous sommes montés en autocar de tourisme...20 places car la route ne permet pas de passer avec des gros cars. A cette époque La Réunion n'était pas encore à la mode et le touriste rare. Donc peu de circulation. Mais ce jour là des trombes d'eau à partir du début de la montée, dans les champs de géraniums. Et c'est la première fois que nous avons vu la route FUMER ! En effet, c'était en été (février) et le soleil tapait dur sur le bitume. L'eau de l'orage se transformait en vapeur d'eau au contact de la chaussée brûlante. Impressionnant. Un brouillard à couper au couteau. Mais le chauffeur avait l'habitude et la montée se fit dans la bonne humeur. Jusqu'au moment à 10 km de l'arrivée ou nous sommes tombé sur un gué avec une cascade qui dévalait sur la route. Impossible de passer. le chauffeur ne s'émeut pas. Il met le car en sécurité un peu plus bas et on attend 15 minutes et l'orage s'arrête aussi vite qu'il était arrivé. On repart, joyeusement, 5 km et PAF la route est coupée par un éboulement de terre et de petits rochers. On nous fait descendre, le chauffeur sort trois pelles et avec son guide et un touriste ils commencent à déblayer . Au bout de 30 mn il est possible de passer par dessus l'éboulement. Mais le car arrêté depuis un moment avec les phares allumés ne peut plus démarrer. Il passe la marche arrière et dans un soubresaut INFAME (en marche arrière !!!!) pour quelqu'un qui fait attention à la mécanique, il réussit à faire tourner le moteur. On remonte dans ce car et il veut passer sur l'éboulement. Il met le train avant dessus... un mètre.... et l'embrayage se met à patiner, et à sentir. Tout le monde descend. Et on pousse le car pour passer l'éboulement. Finalement on repart, excursion à CILAOS impeccable, le soir on retourne, évidemment par la même route puisqu'il n'y en a qu'une , toujours avec le même car, toujours dans la bonne humeur avec des disques de folklore locale à fond les haut-parleurs. On repasse sur l'éboulement, mais en descente ça passe impeccable. Le car nous a ramené à St DENIS et je suis certain que le lendemain il est reparti en excursion dans le même état d'entretien.

La seconde fois en 1998, en TWINGO de loc, a été beaucoup plus soft.

Alors la route de CILAOS on s'en souvient.

Tiens pour le souvenir cette vidéo pour que chacun connaisse la route de CILAOS.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=9fVi9l3fcc4

Amitiés.

JR

Écrit par : Erebus | 18/10/2014

J'adore ta façon de raconter tes histoires. Encore !!!

Écrit par : monique Gosselin | 18/10/2014

Les commentaires sont fermés.