Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/05/2014

Retour du Mexique : le sisal (suite)

Le sisal : de quelle plante s’agit-il ?

***

Le Kij pour les Mayas, le Henequén pour les Espagnols,

appelé un moment Agave fourcroydes Lemaire ,

porte le nom aujourd’hui d’ Agave sisalana Perrine

 

voyages,mexique,sisal 

De la famille des Agavaceae, il a besoin d’un climat aride, et d’un sol sec et pauvre,

pour se développer, tout élément qu’il a trouvé dans la région du Yucatán au Mexique.

 voyages,mexique,sisal

Ses feuilles, bordées de petits aiguillons, peuvent mesurer jusqu’à un mètre de long.

Elles sont terminées par une longue épine qui,

à l’arrachage, entraîne avec elle un paquet de fibres.

Pas besoin d’enfiler une aiguille,

la couture se faisait ainsi : épine et fils accrochés.

Comme tous les agaves, il fleurit au bout d’une vingtaine d’années.

Sa hampe florale de 8 à 10 m de haut, marque le dépérissement de la plante mère,

qui va produire de nouveaux petits agaves à sa base.

*** 

De la plante à la fibre

Découverte du site de production du sisal de Aké

***

Terminé le temps où les Mayas le pelaient à la main …

Aujourd’hui, tout le travail est fait par des machines … Sauf…

La cueillette : 

La récolte des feuilles sur une même plante, se fait tous les trois mois.

voyages,mexique,sisal 

On prélève « una vuelta » (c’est-à-dire un tour) du tronc,

ce qui fait 7 à 8 feuilles par plante.

Au-delà, elle dépérit très vite.

voyages,mexique,sisal 

(Photo de la maquette présentée au Musée du Monde Maya de Mérida)

***

Le défibrage :

  

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

Il est confié à une machine, qui casse d’abord la peau rigide des feuilles,

pour l’éplucher ensuite, libérant ainsi toutes ses fibres.

voyages,mexique,sisal 

Tous les déchets (peau et pulpe) sont utilisés dans les jardins pour améliorer la terre.

***

Le séchage et le ramassage

Les fibres humides sont étalées sur des étendoirs en fer.

Il suffit de 5 h en plein soleil pour que les fibres soient sèches.

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal 

Les fibres sont ficelées en fagots grossiers et transportées sur des charrettes sur rail,

tirées par des ânes, jusqu’aux ateliers proches.

***

Le peignage :

Les fibres vont passer dans différentes machines munies de peignes de différentes grosseurs.

 

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

Remarquez au passage, la quantité de poussière de fibre,

qui s'accumule sur la machine ...

L'air est irrespirable, et je n'y suis restée qu'une petite heure ...

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal 

A chaque passage, les fibres sont peignées, lissées, mises en ballots lâches.

 voyages,mexique,sisal

Les fibres cassées irrécupérables seront employées dans les torchis pour la construction.

 voyages,mexique,sisal

2ème peignage, beaucoup plus fin.

 

***

Les produits finis :

Les dernières machines tordront ou tresseront les fibres

pour en faire des cordes ou des bobines de ficelles de différentes grosseurs.

 voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

voyages,mexique,sisal

En une seule journée,

la plante a été taillée, passée à la machine,

les fibres ont été séchées, mises en ballots, peignées,

et transformées en cordages ou pelotes de ficelle.

***

 

L'artisanat :

 De nombreux mexicains ont quelques plantes de sisal, autour de leur maison,

pour leur usage personnel :

voyages,mexique,sisal

couture, fils de pêche, fabrication de hamacs, ficelles pour le jardin ...

voyages,mexique,sisal

Ils en font aussi des porte-clés, qu'ils vendent aux touristes,

et aux haciendas-hôtels qui en ont équipé toutes leurs clés de chambres.

***

 

 

Les commentaires sont fermés.