Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2014

Des chenilles en plein hiver

Enfin, la pluie s'est arrêtée !

Vite, un petit tour au jardin.

***

Regardez ce que j'ai trouvé sur mes arbousiers !

Des chenilles de Jason (ou Pacha) à deux queues (Charaxes Jasius)

Faune,papillons,jason à deux queues

Celle-là est toute petite, 15 jours pas plus,

Faune,papillons,jason à deux queues

D'autres sont plus grosses, avec un premier ocelle jaune bien visible.

Faune,papillons,jason à deux queues

Faune,papillons,jason à deux queues

D'autres, enfin sont énormes, avec leurs deux ocelles jaunes pointés de vert.

Elles ne tarderont pas à se mettre en chrysalide.

Faune,papillons,jason à deux queues

Elles semblent endormies, mais c'est l'hiver,

et si les chenilles du Jason à deux queues n'hibernent pas,

elles vivent quand même au ralenti.

Dans la journée, elles restent au soleil, sur le tapis moelleux qu'elles se sont fabriqué.

Certaines nuits, elles partent en balade, se nourrir un peu ...

comme en témoignent les feuilles rongées tout autour de leur lit.

Faune,papillons,jason à deux queues

Il y en a 3 ou 4 par arbre !

S'il ne gèle pas trop fort,

si le mistral ne les fait pas tomber,

et si un oiseau n'en fait pas son repas,

nous aurons de beaux papillons bientôt.

Faune,papillons,jason à deux queues

***

 

 

Commentaires

Bonjour Monique,
ça c'est des chenilles "sympas", que je ne vois pas parce que une fois qu'il n'y a plus d'arbouses à grignoter je ne regarde plus ces arbres d'aussi près ;-)
Mais j'ai remarqué que dans notre coin de garrigue et de Gardonnenque, certains pins hébergent bon nombre de cocons de chenilles processionnaires et celles-là elles sont pas sympas :-(
Elles doivent aimer le temps humide, elles !

Écrit par : Pat | 03/02/2014

Le mieux, pour les chenilles processionnaires, c'est de couper le morceau de branche qui supporte le nid et de le brûler dans sa cheminée. mais c'est valable pour les particuliers qui surveillent leurs arbres. Mais les plus gros dégâts sont faits sur des arbres "publics", par exemple sur les bords de l'autoroute A9 dans la région de Montpellier où les nids sont très abondants. Pourtant, il existe un produit facile à pulvériser (nom commercial Bactospeïne)(Bacillus thurengiensis) et tout à fait écologique, car c'est un organisme vivant qui n'a d'action que sur les chenilles . (inoffensif pour les oiseaux, abeilles ... )

Écrit par : Monique Gosselin | 03/02/2014

Oui en effet là où j'en ai vu le plus c'est sur les pins bordant la 2x2 voies Nîmes Alès !!!

Écrit par : Pat | 03/02/2014

Sinon petits plombs si on est chasseur !

Écrit par : Régis | 05/02/2014

Oui, si les branches sont inaccessibles ... Je reconnais bien ta manière douce !!!

Écrit par : Monique Gosselin | 05/02/2014

Les commentaires sont fermés.