Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2013

Histoire d'or

 

En balade à Paris,

je me promenais sur le parvis de la Défense

où avait lieu un petit marché artisanal.

***

Là se trouvait un stand avec des bijoux en or.

 

Voyages,Brésil, herbe doréeVoyages,Brésil, herbe dorée

Des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets ...

tous tressés en fils d'or ...

Voyages,Brésil, herbe dorée

comme ce bracelet très travaillé ...

Voyages,Brésil, herbe dorée

Mais aussi, des plateaux, des chapeaux, des boîtes, des décorations de Noël ...

***

Mais en m'approchant j'ai vu tout de suite que ce n'était pas de l'or !!!

Explications de l'artisan amusé (je n'étais pas la première à m'être fait prendre ) :

Tout est tressé avec une herbe qui pousse uniquement dans une région marécageuse du Brésil ,

et nulle part ailleurs dans le monde :

le "Capim dourado"

appelé aussi l'or végétal.

Voyages,Brésil, herbe dorée

"Capim dourado" : (Syngonanthus nitens euriocaulaceae)

est une plante herbacée vivace dont la tige a une couleur dorée.

Ce tressage est une tradition ancestrale

transmise de générations en générations, par les femmes Quilombos, 

tribu habitant le Jalapao, région où pousse le "Capim dourado".

De nos jours, la récolte de la plante est règlementée :

- Elle a lieu uniquement entre le 20 Septembre et le 20 novembre de chaque année,

- les tiges doivent être coupées, sans toucher les racines,

- Les fleurs en graines sont laissées sur place,

afin d'assurer le renouvellement naturel de la plante.

- Le Capim dourado a été classé plante protégée.

Cette plante fait vivre une centaine de familles,

qui vendent leur travail au Brésil, mais aussi dans le monde entier.

***

J'étais ravie de faire cette découverte,

car j'ignorais complètement l'existence de cette plante !!!

***

Commentaires

Merci pour cette découverte (moi non plus je ne connaissais pas).
C'est magnifique, et empreint d'une riche symbolique !

Écrit par : Denis | 16/11/2013

Bonjour Denis,
quand la nature vient au secours des hommes ... qui savent l'utiliser sans la détruire ...

Écrit par : monique Gosselin | 16/11/2013

Monique ...et les bijoux! Je te reconnais bien là! Magnifique! On dirait vraiment de l'or!

Écrit par : lucie | 16/11/2013

Bonjour Lucie !
Pourquoi s'en priver ? Le prix est vraiment dérisoire, et en plus, on a la certitude de faire une bonne action ...

Écrit par : monique Gosselin | 16/11/2013

Les commentaires sont fermés.