Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2013

Petite histoire de la tulipe

Dans ma dernière note, je vous montrais le mur de faïences

de l'arrivée du funiculaire d'Istanbul.

 

***

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

 Des fleurs, encore des fleurs, un mur entier de fleurs ...

Mais pourquoi des tulipes ???

***

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

Ces petites tulipes sont originaires d'Anatolie, région d'Asie Mineure

qui recouvre en majorité la partie asiatique de la Turquie, jusqu'en Perse,

où elles poussent à l'état sauvage.

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

Ce sont de petites bulbeuses, de 20 à 40 cm de haut,

à tiges grêles, et à fleurs blanches tachées de rouge carmin,

connues à Constantinople, dès l'an 1000.

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipevoyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

Cette petite tulipe était l'emblème des sultans, qui en interdisaient jalousement le commerce.

Chaque année, une grande "Fête de la Tulipe" avait lieu, dans le Palais de Topkapi

et dans tous les jardins d'Istanbul.

***

A cette époque (XVIè siècle),

le Grand Empire Ottoman fait peur à l'Europe.

En 1554, le frère de Charles-Quint, roi de Bohème et de Hongrie, 

envoie un ambassadeur à Constantinople,

pour signer une trêve avec Soliman le Magnifique.

Augier Ghislain de Busbecq (c'est son nom),

arrive à l'obtenir après six longs mois de négociations.

Mais voilà, Augier est un homme curieux, et s'intéresse de près aux tulipes,

plantes inconnues en Europe.

Il arrive à acheter clandestinement quelques bulbes, aux gardiens de sa résidence.

Il les envoie à Charles de L'Écluse, célèbre botaniste flamand.

(Voir ma note du 13/02/2013 : le grand tâtonnement)

qui les plante dans son jardin.

mais les nouvelles vont vite et une nuit, les bulbes sont volés ...

L'affaire provoque une véritable "Tulipomania" aux Pays Bas.

Tout est bon pour posséder des bulbes de tulipes :

vols, contre-bande, marché noir, voyages en Anatolie, arrachage dans le milieu naturel ...

les bulbes s'arrachent à prix d'or ...

Un bulbe pouvait s'échanger contre des terres, des chevaux ou une maison ...

Tous les rois et les princes d'Europe, veulent des tulipes dans leur jardin...

Une frénésie spéculative se développe et va durer jusqu'au milieu du XVIIIè siècle ...

pendant laquelle des fortunes se feront et se déferont aussi facilement.

***

Le nom de "Tulipe"

Les Turcs la portaient souvent enroulée dans leurs turbans,

 "Tülbent", puis "Tulbant", "Tulpant", "Tulipant"...

On pense qu'il y a eu confusion entre le nom du turban et le nom de la fleur,

car aujourd'hui, le mot tulipe se traduit en turc par "Lale"

quand la tulipe arrive en Europe le nom de "tulipe" lui est naturellement donné.

Les botanistes rendront hommage à Charles de L'Ecluse en l'appelant :

Tulipa clusiana

***

Il y a toujours à Istanbul, chaque année au printemps, un fête des tulipes,

avec des centaines de variétés nouvelles créées ... aux Pays Bas.

 

Plus de 4000 bulbes sont plantés dans les parcs de la ville

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipevoyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

  (Toutes les photos de tulipes et du parc ont été prises sur Wikimedia,

   car malheureusement, nos différents voyages à Istanbul, n'ont jamais eu lieu au printemps)

***

La tulipe reste le symbole d'Istanbul,

elle est partout,

voyages,istanbul,bulbeuses,tulipe

même sur mes petites tortues en céramique

***

Commentaires

Je peux rajouter ma petite touche lecture Monique ?
J'ai découvert cette "folle histoire de tulipes aux Pays Bas" dans deux livres de Jörg Kastner : "la tulipe du mal" et "la couleur bleue".
Deux romans policiers historiques. On pense ce qu'on veut du genre !
Mais il y est très bien décrit cette folie qui s'est emparé des gens autour des bulbes de tulipe.
Certains les ont mangés comme de vulgaires oignons et d'autres se sont suicidés pour avoir spéculé sur la couleur de ces fleurs
Et c'était au XVIIe siècle !!!
Avant ça ? ben je ne savais pas que la tulipe était originaire du proche orient, je pensais bêtement qu'elle était d'origine hollandaise...
Merci Monique d'avoir mis en images cette "découverte"

Écrit par : Pat | 11/10/2013

En réalité, Augier n 'a pas envoyé des bulbes qu' Charles de L'Ecluse (le botaniste). Il en a envoyé aussi à deux autres amis : le premier, épicier, les conserva dans du sucre, le second les mangea avec de l'huile et du sel,
seul Charles de l'Ecluse les planta par curiosité. Ah, s'ils avaient eu Internet, la communication serait mieux passée !

Il faut ajouter aussi, que de nos jours, Tulipa clusiana s'est naturalisée dans la région méditerranéenne.
Elle fait partie des espèces protégées
Dès 1998 Cévennes Magazine lançait un" Avis de recherche" sur les tulipes sauvages du Gard (N°927)

Écrit par : Monique Gosselin | 11/10/2013

Les commentaires sont fermés.