Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2013

Des hommes et des plantes : Michel Adanson

 Michel Adanson

***

Né à Aix-en-Provence en 1727, (20 ans après Linné),

il se passionne très tôt pour les sciences naturelles.

A l'âge de 21 ans il part au Sénégal, pays inconnu, à l'époque, des Européens.

Il y restera 5 années pendant lesquelles, il fera de grandes découvertes,

dans des domaines différents comme la géographie, le climat, la faune et la flore.

A son retour, il publie "l'Histoire Naturelle du Sénégal",

avec un passage remarqué sur le baobab, arbre inconnu jusque là.

Grâce à ses découvertes, il rentre à 30 ans à l'Académie des Sciences,

où il se consacrera à trouver une nouvelle "classification des plantes",

plus précise que celle de Linné.

En son honneur, on donnera le nom de genre Adansonia au baobab africain,

et à ceux découverts par la suite dans le monde.

***

Le Baobab africain

(Adansonia digitata)

Seule espèce existante sur le continent africain

***

flore,baobab,botanistes

Il est énorme, très large, massif, au bois mou et spongieux.

(Photos du haut, prises au Sénégal,

photos du bas prises sur l'île de La Barbade

où nous avons été étonnés d'en trouver un, au bord de la route)

flore,baobab,botanistes

                       (Photo wikimedia)                                                                      (Photo prise à La Barbade)

flore,baobab,botanistes

Les fleurs blanches du baobab africain, très odorantes,

attirent les "Roussettes" espèce de chauve-souris, qui assurent ainsi leur pollinisation.

Le fruit ( voir devinette précédente) est aussi appelé "Pain de singe".

flore,baobab,botanistes

Voilà le plus gros baobab que j'aie jamais vu !

Il sert "d'arbre à palabres", où les anciens se réunissent pour discuter de tout et de rien ...

Il sert aussi "d'attrape-mouche" pour les enfants du coin ...

dans ce cas, les mouches étant les touristes,

et leur passage obligé devant "le plus gros baobab d'Afrique".

Ils nous attendent avec des commandes précises : une montre, des chaussures ...

Le mien avait tout préparé sur un petit papier :

des baskets, leur marque, leur couleur et la bonne taille ...

son nom, et son adresse !

***

Ce baobab, (comme d'autres très gros et très vieux) a quelque chose de particulier, 

il est creux !!!

On peut rentrer à l'intérieur par une petite fente ...

Chiche !!!

Quelle surprise, quand étant arrivée à l'intérieur du tronc, tout noir,

j'entendis une trentaine de rires de touristes qui étaient rentrés avant moi.

Ensemble, on a attendu le suivant !!!

Le record est de 40 personnes.

Ambiance très bon enfant !!!

La sortie est plus difficile, mais les rires des Sénégalais font plaisir à voir.

***

flore,baobab,botanistes

Quelques jours plus tard, nous baladant dans Dakar,

nous avons vu travailler des artisans "colleurs de sable".

Ils récoltent des sables de différentes couleurs dans tout le pays,

et en font des tableaux en collant les sables avec de la sève de baobab ...

Encore une utilité du baobab ...


(à suivre ...)

Les commentaires sont fermés.