Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/07/2013

La grotte de la Salamandre

J'ai été invitée, vendredi soir,

à l'inauguration de la Grotte de la Salamandre, vers Méjannes-le-Clap.

Cette grotte, ou plutôt, cet aven était connu surtout par les chasseurs,

les bûcherons et quelques promeneurs.

Ce n'est qu'en 1964 que des spéléologues nîmois décident d'y descendre.

Après une cinquantaine de mètres en rappel, ils arrivent au fond du trou :

30 m de haut, 100 m de diamètre, 

ils sont émerveillés !

4_Avant travaux 1 copie.jpg

Le premier animal trouvé sera une petite salamandre :

ils viennent de trouver le nom de leur aven.

***

Quelques années après un chef d'entreprise parisien, fana de spéléo,

découvre l'aven.

En 2007, dégagé de ses obligations parisiennes, il a une idée folle :

acquérir, aménager et ouvrir au public, l'aven de la Salamandre,

réservé jusque là aux spéléologues avertis.

***

Et voilà le résultat !

 

DSC05690.JPG

Le parking est volontairement loin de la grotte (600 m),

pour que le calme de la nature  soit respecté.

On chemine à travers une forêt méditerranéenne naturelle,

Capture d’écran 2013-06-29 à 16.46.23.png

plantée d'arbousiers aux troncs couverts de lichens,

Capture d’écran 2013-06-29 à 16.55.58.png

de chênes verts et de chênes blancs,

Capture d’écran 2013-06-29 à 16.52.41.png

de cades, de pistachiers térébinthe, d'immenses buis et d'érables de Montpellier.

DSC05724.JPG

Le chemin nous amène à la structure d'accueil,

construite toute en bois des Cévennes

(le béton a été employé seulement pour les fondations),

ici pas de poteaux électriques qui auraient abimé le paysage,

mais des panneaux solaires, non-éblouissants pour les oiseaux,

qui fournissent l'électricité, non seulement au bâtiment 

mais aussi pour l'éclairage de la grotte.

DSC05729.JPGDSC05734.JPG

La terrasse, au-dessus du vide, permet une vue panoramique,

sur la nature environnante.

DSC05736.JPG

Le toit du bâtiment d'accueil est un mur végétal, pour un meilleur confort acoustique.

***

DSC05738.JPG

Pas d'inauguration sans "couper de ruban" !

Mais avant, nous avons eu toute une série de discours :

- celui du propriétaire, Daniel Lelièvre

- ceux des élus, 

- celui de l'architecte, Jean-François Daures,

- celui du Préfet du Gard (cévennol d'origine)

***

Tous les élus étaient ravis.

- D'abord, ils n'ont pas déboursé un centime :

en effet, que ce soit pour l'achat des terrains, ou pour les travaux,

tout a été financé sur les fonds propres du propriétaire.

- Tous les travaux ont été réalisés par des entreprises locales,

- 10 emplois ont déjà été créés dans cette région difficile,

- Ils espèrent un afflux touristique avec ses retombées financières.

- Ils ont tous remercié M. Lelièvre d'avoir réussi son pari.

Ils ont parlé de courage, de folie ...

Mais le discours du propriétaire, calme mais ému, racontant son histoire,

a montré une grande détermination.

Ici, pas de folie, mais une grande passion.

Le discours de l'architecte a été plus technique.

Il a expliqué dans les moindres détails pourquoi et comment

cette construction était écologique :

murs et planchers en bois,

panneaux solaires , micro-station d'épuration autonome,

pas de véhicules à moteur à proximité de la grotte,

(sauf pour les personnes à mobilité réduite qui ont un parking spécial).

Seul le Préfet du Gard a évoqué "la chose qui fâche" :

quelques chauves-souris viennent passer l'hiver dans la grotte.

Afin de ne pas les perturber, la grotte sera fermée tous les hivers,

en Novembre, Décembre, Janvier et Février.

***

 

La visite

On peut toujours descendre en rappel, par l'entrée de l'aven (sous certaines conditions).

mais ce n'est pas à la portée de tout le monde : 

deux tunnels d'accés horizontaux ont donc été creusés,

transformant ainsi l'aven en grotte.

DSC05859.JPGDSC04376.JPGDSC05742.jpgDSC05764.jpgDSC05773.jpgDSC05782.jpgDSC05791.jpgDSC05813.jpgDSC05815.jpgDSC05825.jpgDSC05832.jpgDSC05834.JPGDSC05843.jpgDSC05850.jpgDSC05856.jpgCapture d’écran 2013-06-30 à 10.01.14.png

Stalactites, stalagmites, murs de concrétions, orgues, draperies,

on en oublie parfois de photographier, pour en profiter un maximum ...

DSC04297.JPG

Après la sortie, si vous souhaitez un autre goût des Cevennes,

installez-vous, sous les voiles et goûtez leur glace artisannale :

"Châtaigne et marrons confits"...  Elle est excellente !

***

Ceci n'est pas une publicité,

c'est un gros coup de cœur !!!

***

 

Infos pratiques

***

 

Capture d’écran 2013-06-30 à 10.37.45.png

Capture d’écran 2013-06-29 à 17.33.34.png

Capture d’écran 2013-06-29 à 17.34.20.png

Capture d’écran 2013-06-29 à 17.34.37.png

Capture d’écran 2013-06-29 à 17.34.54.png

***

Commentaires

Belle réalisation en espérant que le fait que le parking soit à 600 mètres ne soit pas un frein à la venue du public, comme au Mont Saint-Michel.

J'ignorais: "mais des panneaux solaires, non-éblouissants pour les oiseaux"..... mais ou va se nicher l'Ecologie ?????

Tout cela à revoir après un an d'exploitation. Bonne chance.

Amitiés.

JR

Écrit par : Erebus | 01/07/2013

Les capteurs solaires sont une nouvelle fabrication, justement pour ne pas éblouir les oiseaux sans plaque de verre. le support sensible est imprimé sur support souple pour pouvoir s'adapter à toutes les formes (origine USA)
Quant au long chemin, ils pensent en faire un lieu de découverte botanique, genre arboretum, avec des petites pancartes au pied des arbres ...
Monique

Écrit par : Monique Gosselin | 02/07/2013

Erebus, votre commentaire sur la longueur du sentier est pertinent. Nous nous sommes longtemps posés la question sur l'inconvénient réel représenté par cette distance. En fait, elle est identique à celle qui sépare le parking du Pont du Gard à l'aqueduc (la pente en moins...). Par ailleurs, comme le souligne Monique, nous travaillons avec le Conseil Général pour l'agrémenter à la fois en information sur l'Espace Naturel Sensible ou la démarche Natura 2000 (inconnue du grand public) et aussi sur le milieu karstique.
En tous cas, merci pour l'intérêt que vous portez à notre démarche et vos encouragements. Nous avons tenté de réaliser un projet exemplaire. Nous ne nions pas son impact négatif vis à vis de l'environnement, mais nous pensons le compenser largement par un impact didactique positif.
Daniel

Écrit par : Daniel Lelievre | 02/07/2013

Merci, Daniel pour ces précisions. Je pense aussi qu'il faut intéresser le visiteur, pour que cet accès soit ressenti comme une promenade "gentiment" instructive. Monique

Écrit par : Monique Gosselin | 02/07/2013

Mes encouragements sont sincères. J'espère que votre création marchera le mieux possible. C'est tellement rare en ce moment de trouver des investisseurs pour ce genre d'activités. Votre site semble magnifiquement pensé et la réalisation de qualité, il ne reste plus qu'à la faire vivre durablement. Bonne chance.

JR

Écrit par : Erebus | 03/07/2013

Les commentaires sont fermés.