Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2013

Février : ailleurs dans le monde

Un petit bout d'Australie

***

Nous avons fait plusieurs voyages sur cette île continent.

On y trouve tous les milieux :

déserts et forêts humides,

barrière de corail et marécages,

villes animées et îles sauvages.

Ce mois-ci, j'ai choisi de vous amener, sur une île singulière,

classée au Patrimoine Mondial de L'Unesco,

où forêt primaire, palmiers et eucalyptus poussent sur un long banc de sable.

Bienvenue sur 

Fraser Island

***

 

Capture d’écran 2013-02-20 à 19.55.26.pngvoyage,australie

Située à quelques kilomètres de Brisbane,

l'île Fraser est la plus grande île de sable du monde.

voyage,australie

 Quand nous arrivons avec le bateau,

nous avons beaucoup de mal à distinguer l'hôtel.

Il est complètement caché dans la végétation.

voyage,australievoyage,australie

Tout en bois, voiles et verre,

il se fond complètement dans le paysage.

voyage,australie

Les chambres se faufilent entre les eucalyptus ...

voyage,australie

... Et les points d'eau.

voyage,australievoyage,australie

 De notre terrasse, nous passons des heures à observer les oiseaux

qui fréquentent notre mare :

aigrettes, grands perroquets blancs qui chantent dans les arbres dès la tombée du jour,

voyage,australievoyage,australievoyage,australie

et des  pics blancs, bleus et vert pistache,

qui se régalent des petits insectes  cachés dans les fleurs de ce "Grass tree".

voyage,australie

Aux abords de l'hôtel, des voiles couvrent les petits chemins de planches.

voyage,australievoyage,australievoyage,australievoyage,australie

Palmiers, lianes fleuries, Banksias, fougères ...

voyage,australie

... Pandanus, cycas ...

voyage,australie

... Et d'autres petites fleurs inconnues.

***

Le lendemain, nous partons visiter l'île.

voyage,australievoyage,australie

A moins d'être le vainqueur du Paris/Dakar,

il est formellement déconseillé de partir seul en voiture ...

car sur une île sableuse, les pistes sont ... en sable.

Il est donc préférable de prendre une excursion de l'hôtel.

***

Nous arrivons en bord de mer :

grandes dunes ocres, mer bleue ...

voyage,australievoyage,australievoyage,australie

... mais ici pas de baignade :

grosses vagues, forts courants et requins très présents,

font que la mer n'est vraiment pas très hospitalière.

voyage,australie

L'épave du Maheno, bateau poussé sur la plage par les courants et de forts vents,

est aujourd'hui recouverte par la rouille et incrustée de coquillages.

voyage,australie

***

Nous repartons vers une zone de forêt sèche,

peuplée d'eucalyptus, de pandanus, de banksias, de palmiers...

voyage,australievoyage,australievoyage,australievoyage,australie

Le sol est un grand tapis de feuilles mortes, amélioré de champignons, 

voyage,australie

de graines, 

voyage,australie

et même de fourmis au ventre doré, belles mais piquantes.

voyage,australie

***

Nous reprenons notre piste sableuse, de plus en plus étroite,

pour arriver dans la forêt humide.

 voyage,australie

Tout change :

petit ruisseau, immenses Karris (espèce d'Eucalyptus), Araucarias, Agathis,

grandes fougères et figuiers étrangleurs, 

poussent dans le sable .

 voyage,australievoyage,australievoyage,australievoyage,australievoyage,australievoyage,australie

Il fait très chaud, 35°C à l'ombre des arbres,

mais nous ferons une longue et agréable marche pour traverser cette forêt.

Aussi, quand nous découvrons le Lac MacKensie,

tout le groupe n'a qu'une seule idée : se baigner.

voyage,australievoyage,australie

Sable blanc, eau bleue transparente, 

et pantalons et T-shirts sont vite sur la plage.

Tout le monde se jette à l'eau ...

voyage,australie

Pas pour longtemps : l'eau est glaciale !!!

Bien sûr le groupe d'Australiens et le couple d'Anglais,

vont continuer à papoter dans l'eau ...

Mais nous, les Méditerranéens (Italiens et Français),

nous retournons vite nous sécher sur le sable .

Malgré ce bain froid, c'était une belle journée.

***

 

25/02/2013

Une belle histoire australienne

Il était une fois ...

Cela se passe en Australie, en 1994, dans le Parc national de Wollemi,

à 150 Km au Nord-Ouest de Sydney.

Un ranger (David Noble), ayant des talents d'alpiniste,

fait son inspection habituelle dans le parc.

Au fond d'une étroite vallée,

il aperçoit une très grande "fougère arborescente" qui lui est inconnue.

Intrigué, (et c'est là que ses talents d'alpiniste vont lui servir) 

il descend dans une gorge très étroite encore inexplorée.

Arrivé au pied de la "fougère",

et constatant qu'il y en avait une bonne trentaine,

il récupère quelques échantillons de feuillage,

de nombreux petits plants qui poussent aux alentours.

et amène tout cela aux responsables du parc.

***

 flore,arbres,australie

- Une grande fougère arborescente de 40 m de haut,

- Des feuilles vert foncé,

- Une écorce qui ressemble à du chocolat liquide en train de bouillir,

- Des petits plants qui se sont ressemés tous seuls ...

Sa description n'évoque rien de connu aux responsables du parc,

ni aux botanistes du Jardin Botanique de Sydney,

appelés à la rescousse.

***

Une expédition est donc lancée ...

***

 

flore,arbres,australie

Sur place, il faut se rendre à l'évidence,

c'est une espèce nouvelle.

Ils vont d'abord, l'appeler "Wollemi Pine" : Pin de Wollemi, du nom du parc d'origine.

Il faudra des tests ADN, pour trouver l'appartenance du Pin de Wollemi

à la famille des Araucariacées, qui comprend déjà les genres :Araucaria et Agathis.

Ils créent un nouveau genre Wollemia.

Il sera rebaptisé Wollemia nobilis (de Noble le nom de son ranger découvreur).

  

flore,arbres,australie

Photos prises au Musée de Brisbane :

- en haut : fossile d'Araucaria datant du Crétacé (95 millions d'années)

- en bas : feuilles séchées de Wollemia nobilis

***

Reste à protéger cette espèce nouvelle !

***

La grande peur des botanistes australiens,

est de perdre l'espèce de façon naturelle : incendies, maladies ...

Mais ils craignent aussi les collectionneurs peu scrupuleux,

ainsi que des spéculateurs qui s'empareraient de graines pour les revendre à prix d'or.

***

Plusieurs mesures radicales vont être prises :

1- L'espèce est protégée par la loi en 1995,

2- Le parc Wollemi est fermé aux promeneurs,

3- Les chercheurs qui travaillent sur le site sont soumis à des mesures sanitaires strictes : (chaussures trempées dans le désinfectant, outils stérilisés ...)

4- Le lieu exact de la découverte est tenu secret,

5- Pour contenter les curieux,

quelques spécimens sont plantés dans le Jardin Botanique de Sydney,

6- Une grande campagne de multiplication est lancée : boutures, semis ...

7- Enfin, en 2006, un Pin de Wollemi est offert aux plus beaux Jardins Botaniques du Monde.

Tout cela pour :

- prévenir la perte de la population naturelle

- arrêter toute spéculation,

- augmenter les chances de préservation de l'espèce.

***

En France, vous pouvez voir un Pin de Wollemi au :

- Jardin des Plantes de Paris,

- Musée du quai Branly,

- Parc de la Tête d'Or à Lyon,

- Parc Phœnix de Nice,

et aussi à Lille, Bordeaux, Nancy, Angers, Monaco ...

Malgré cela, cela reste l'une des espèces d'arbres, les plus rares du monde.

***

Balade au Jardin Botanique de Sydney

***

C'est sous une pluie tenace (il fallait vraiment être motivés...)

que nous sommes partis à la recherche du Pin de Wollemi,

dans ce magnifique jardin.

flore,arbres,australie

Tous les moyens sont bons pour avoir une photo de ce jeune exemplaire.

flore,arbres,australie

En période de repos, une calotte cireuse d'un blanc rosé protège la pointe.

flore,arbres,australie

Si les feuilles matures sont vert foncé, les nouvelles pousses sont vert tendre.

flore,arbres,australie

Plus loin, un exemplaire planté en 1995. 

flore,arbres,australie

Dans le coin "pépinière", des petits pins, en container,

prêts à être expédiés.

***

 

24/02/2013

Le rosier banksia

 

Suite à ma note sur Joseph Banks et ses banksias,

j'ai reçu ce commentaire de Cathy :


"ok, d'où l'origine de la variété ancienne du rosier banksias,

créé en l'honneur de lady Banks épouse du célèbre botaniste Joseph Banks :

magnifique rosier sans épine à fleurs jaunes ou blanches trés parfumées

qui recouvre des tonnelles et surtout exempt de maladie "

***
 
Je suis impardonnable de l'avoir complètement oublié !
Pour me faire pardonner, je vous mets une photo de mon rosier Banksia,
qui grimpe dans ma haie de cyprès.

C'est la variété jaune, et bien sûr, la photo a été prise au printemps.

flore, rosier

Merci Cathy !

***