Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2013

Des hommes et des plantes : Joseph Banks

Il y a d'autres hommes qui n'ont pas fait d'essais de classification,

mais qui ont laissé leur nom à des plantes.

***

Joseph Banks

Naturaliste, né à Londres en 1743.

Très jeune, il se passionne pour la botanique,

et constitue un important herbier.

Il s'intéresse aux travaux de Carl von Linné dont il adopte la nomenclature binominale.

Il participe à plusieurs expéditions (Terre Neuve, Labrador),

d'où il rapporte plantes, oiseaux, et mammifères, inconnus alors en Europe.

À son retour, il renconte Sydney Parkinson, illustrateur écossais,

qui dessinera les planches de ses trouvailles.

Il n'a que 25 ans, quand il embarque sur l'Endeavour,

commandé par le Capitaine Cook, pour faire un voyage autour du monde.

Sydney Parkinson est aussi du voyage.

 

flore-botanique,banksias

                                                                                                                             (Gravures Wikipedia)

À chaque escale (Madère, Rio,Terre de Feu, Tahiti ...) il récolte de nouvelles plantes.

Bientôt, l'Endeavour jette l'ancre dans une magnifique et grande baie.

Banks et Solander, un naturaliste suédois qui fait aussi partie du voyage,

vont découvrir une si grande quantité de plantes nouvelles,

qu'ils vont baptiser la baie "la Baie de la Botanique".

"Botany Bay", où s'établira ensuite la ville de Sydney.

Des échantillons de plantes sont ramenés sur le navire,

pour que Parkinson les dessine, puis séchés afin d'être ramenés en Angleterre.

Ils repartiront vers le Nord de l'Australie, en longeant la côte,

mais le voyage, si bien commencé, va tourner au cauchemar.

D'abord, le bateau va heurter la Grande Barrière de Corail.

Les avaries sont si importantes qu'elles nécessitent sept semaines de travaux.

Ensuite, il vogue vers Java, infestée par les fièvres.

Presque la moitié des hommes vont périr,

et avec eux, Sydney Parkinson, le dessinateur.

Trois ans après son départ, le bateau revient en Angleterre,

ramenant une superbe collection de plantes,

mais aussi de coquillages, graines, insectes ...

***

Banks sera élu Président de la "Royal Society" .

Il favorisera d'autres expéditions, dans d'autres pays du monde,

et essaiera d'acclimater les plantes ramenées dans les "Jardins botaniques de Kew".

En 1782, le fils de Linné, Carl von Linné le Jeune,

va créér le genre Banksia, en s'appuyant sur les quatre planches de Parkinson.

***

Toutes  les espèces de Banksiasauf une

(Banksia dentata que l'on trouve aussi en Nouvelle-Guinée)

sont endémiques de l'Australie.

On les trouve principalement sur la côte Sud-Ouest de l'Australie (Nord et Sud de Perth),

sur la côte Est (de Sydney au Cap York) et dans le Queensland.


*** 

Voici les quatre planches dessinées par Sydney Parkinson

des Banksias découvertes par Joseph Banks.

Flore-Botanique,banksias

1- Banksia serrata

2- Banksia integrifolia

3- Banksia dentata

4- Banksia ericifolia

***

Banksia serrata

(feuilles étroites fortement dentées)

Flore-Botanique,banksiasFlore-Botanique,banksiasFlore-Botanique,banksiasFlore-Botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksias

***

Banksia integrifolia

(feuilles non dentées)

flore-botanique,banksias

flore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksias flore-botanique,banksias

 

***

Banksia dentata

(feuilles larges, légèrement dentées)

flore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksias

***

 Banksia ericifolia

(feuilles ressemblant à celles de la bruyère)

flore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksias

***

Il y en a bien d'autres : jaune orangé, vermillon,

et même des rouges ...

toutes aussi belles.

flore-botanique,banksias

flore-botanique,banksiasflore-botanique,banksiasflore-botanique,banksias

(Les reproductions de gravures, ainsi que les deux photos de Banksia ericifolia, ont été prises sur wikimedia.

Toutes les autres photos ont été prises en Australie)

 

***



Commentaires

Si le sujet passionne peut-être moins les foules que les voyages autour du monde, moi je suis client ! En plus, si nous y regardons bien, nous y voyageons tout autant, dans l'espace, et aussi dans le temps. Pas bien grave si nous y perdons parfois un peu notre latin, si on se laisse emporter, toutes ces aventures sont aussi passionnantes que celles des pirates, et ces découvertes de bien plus précieux trésors, car ils sont vivants. Voilà une bonne façon d'aborder l'île botanique. Partir à la découverte du vivant, quelle belle expédition.

Écrit par : Denis | 23/02/2013

Certains explorateurs ne sont pas loin des pirates. Des pirates de la nature, car combien d'espèces d'animaux (oiseaux, mammifères ...) ont péri pendant le retour vers la France ? Le prélèvement acharné de certains, dans la nature a fait disparaître combien d'espèces ?

Écrit par : Monique Gosselin | 24/02/2013

ok, d'où l'origine de la variété ancienne du rosier banksias, crée en l'honneur de lady banks épouse du célèbre botaniste joseph banks ( magnifique rosier sans épine à fleurs jaunes ou blanches trés parfumées qui recouvre des tonnelles et surtout exempt de maladie )

Écrit par : cathy | 24/02/2013

oh, Cathy, je suis impardonnable d'avoir oublié ce rosier, alors que j'en ai un immense qui grimpe dans mes cyprès.
je mets tout de suite une photo (prise au printemps) sur le blog.

Écrit par : Monique Gosselin | 24/02/2013

idem monique c'est pour cela que j'en parle,j'aime beaucoup ce rosier.au printemps c'est une merveille.

Écrit par : cathy | 24/02/2013

La photo est sur le blog. Encore merci !

Écrit par : Monique Gosselin | 24/02/2013

ces arbustes qui portent des goupillons très colorés me rappellent les callistemons ou rince bouteille .ont ils la même origine ? il existe un callistemon capitaine cook

Écrit par : cathy | 24/02/2013

Non, les callistemons appartiennent à la famille des myrtacées comme les eucalyptus, alors que les banksias sont des protéacées comme les proteas d'Afrique du Sud ou les gravilleas de Nouvelle Calédonie, mais que l'on trouve aussi en Australie.

Écrit par : Monique Gosselin | 24/02/2013

Bien sûr, sous le couvert de la connaissance et de la science, on s’accapare, on détruit, on découpe, on meurtrit… On punaise les ailes de la vie, on en dissèque les rouages soi-disant pour les comprendre… Ce que l’on a fait avec les plantes et les animaux, on l’a fait aussi avec l’art, avec les hommes… On ne peut éviter ce constat. Il y avait beaucoup de naïveté, et de suffisance, chez ces défricheurs du vivant, pionniers de l’occident prédateur. Aujourd'hui, quelque part, c’est pire, car la destruction continue, et on ne peut pas dire « je ne savais pas »…

Écrit par : Denis | 25/02/2013

Les commentaires sont fermés.