Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2012

Octobre : ailleurs dans le monde, la Péninsule de Valdès

Deux sauts en avion, et nous voilà sur la Péninsule de Valdès.

Encore une région d'Argentine, classée UNESCO.

*** 

 

voyages,argentine

La Péninsule de Valdès, c'est d'abord ses baleines !

voyages,argentine

Et on les a vues partout :

dans le port de Puerto Madryn ou à 20 m de la plage del Doradillo ...

voyages,argentine

Et bien sûr en bateau ...

L'aventure est assez amusante :

d'abord on nous équipe : ciré, gilet de sauvetage ...

Une fois inspectés, nous pouvons monter dans notre bateau,

qui nous attend ... sur la plage !

Ensuite le bateau gagne la mer tiré par un tracteur ...

***

voyages,argentine

Après notre sortie "Baleines",

nous allons à Punta Loma, réserve naturelle pour les Lions de mer.

voyages,argentine

Il y en a partout !

voyages,argentine

C'est l'heure de la sieste ou de la tétée.

Seul, le mâle veille sur son harem.

voyages,argentine

 Ce soir, nous dormons au Phare de Punta Delgada .

Vieux phare reconverti en petit hôtel, au ras d'une falaise.

En bas, sa plage privée et protégée, abrite une grosse colonie d'éléphants de mer.

voyages,argentine

375 marches plus bas, nous sommes assis sur la plage à 20 m d'eux.

Ne pas parler, ne pas faire de grands gestes,

et surtout, ne jamais se lever, le mâle pourrait vous confondre avec un concurrent ...

3 tonnes qui vous foncent dessus, ça fait peur !

voyages,argentine

Justement, voilà un autre mâle, qui arrive sur la plage :

la bagarre est immédiate, violente, sanglante et interminable.

***

Nous resterons trois jours à nous promener sur la Péninsule,

car, sur Valdès, il n'y a pas que des animaux marins .

Guanacos, tatoos, maras, gros lézards, nandous, moutons et des centaines d'oiseaux,

animent la steppe et les Salines.

Puis, nous irons plus au Sud, à Punta Tombo,

colonisée naturellement par des " Pingüinos de Magallanes",

qu'il faut traduire par "Manchots de Magellan"

voyages,argentine

Des passerelles ont été aménagées, pour ne pas marcher par accident,

sur un nid, car il y en a partout !

voyages,argentinevoyages,argentine

***

Avant de quitter la Péninsule de Valdès,

nous passons une journée à Puerto Rawson, petit port de pêche,

d'où partent des excursions aux "toninas", petits dauphins noir et blanc,

qui ne vivent qu'en Patagonie.

(Dauphin de Commerson/Cephalorhynchus commersonii)

voyages,argentine

Nous en verrons beaucoup, plonger sous le bateau,

avec une vitesse déconcertante pour un photographe ...

Et encore des baleines !!!

voyages,argentine

Si les toninas suivent le bateau par jeu,

le déchargement des crevettes, se fait sous l'œil intéressé des oiseaux, des otaries ...

et des gourmands !

***

Demain, nous quittons la Péninsule de Valdès pour les glaciers du Sud.

A bientôt !

***

Commentaires

Le souvenir marquant de Punta Luma c'est effectivement le grand nombre d'animaux qui sont allongés sur la plage et les cris qui montent de ce troupeau. La sérénité semble transparaitre de la part de ces animaux, mais dans le même temps on est effrayé par la violence des attaques, qui semblent sans cause compréhensible, sauf la jalousie apparemment. Combats de sumos assortis de cris extraordinairement violents qui sont amplifiés par la falaise qui longe la plage. Inoubliable. Les manchots sont plus drôles et adorables. Des comiques qu'on ne se lasse pas de photographier dans toutes les poses que vous avez fixé aussi. Je me souviens d'une plage aux Malouines où ils étaient des milliers, pas de nids enterrés par exemple contrairement à ceux de Punta Tombo. Aux Malouines c'était une plage toute blanche de déjections des animaux qui se prenaient pour des stations d'épuration...en continue, avec l'odeur qui va avec évidemment. Adorables manchots de Magellan, toujours en couple et qui reviennent toujours dans le même nid et qui reconnaissent leurs enfants à coup sûr. On pourrait rester des heures à observer ces merveilles de 40 cm de haut. Attention de ne pas leur marcher dessus parce que ce n'est pas eux qui font attention à vous. Ils sont complètement indifférents. Que de merveilles .

Écrit par : Erebus | 31/10/2012

Les commentaires sont fermés.