Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2012

Juillet : ailleurs dans le monde ...

Encore un voyage "coup de cœur",

décidé après une émission sur " La Route de la Soie".

Un coup d'œil, par sécurité, au site du Quai d'Orsay :

"évitez les montagnes du Sud qui font la frontière avec l'Afghanistan."

Cela tombe bien, car nous voulons surtout voir les régions de Boukhara et de Samarcande,

prestigieuses cités de la "Route de la Soie"

La "Route de la Soie"

 

Route soie.jpg

La Route de la Soie, était une piste caravanière,

qui reliait la Chine à la Turquie d'aujourd'hui, en passant par l'Asie Centrale.

Porcelaines, pierres précieuses, jade, épices et surtout la soie,

étaient acheminés par cette route.

Pourquoi "Route de la Soie", alors que d'autres matières rares étaient transportées ?

A cette époque, seuls les Chinois savaient "fabriquer" la soie,

qui, auréolée de son secret, était, de loin, la plus précieuse.

Commencé au IIème siècle av JC,

ce commerce continuera jusqu'au XVème,

supplanté par les routes maritimes.

2000 ans pendant lesquels des villes comme Boukhara et Samarcande

se sont largement enrichies.

***

10 jours en Ouzbékistan

***

Carte - copie.jpgCarte 2.jpg

Ancienne république soviétique,

l'Ouzbékistan devient indépendant en 1991, à la suite de la dislocation de l'URSS,

sans jamais l'avoir demandé...

ainsi que les autres républiques limitrophes :

le Turkménistan, l'Afghanistan, le Tadjikistan, le Kirghizistan, et le Kazakhstan.

***

Grand, à peu près, comme l'Espagne,

l'Ouzbékistan est un pays très cosmopolite :

Perses, Grecs, Turcs, Arabes, Mongols, Russes, Indiens, Coréens ...

toutes les cultures se rencontrent.

La langue officielle est l'Ouzbek (très proche du Turc).

Mais la langue Russe permet les échanges interethniques.

Bien que la religion musulmane soit majoritaire,

l'état est laïc.

***

Chaque civilisation a laissé des monuments extraordinaires,

dans leur majorité, classés UNESCO,

et restaurés avec amour et patience, par des artisans locaux.

***

Nous atterissons à Tashkent la capitale.

Tashkent ("La Citadelle de pierre" en turc),

a toujours été le plus grand carrefour commercial de l'Asie Centrale.

Des recherches archéologiques montrent qu'elle existait déjà, il y a 2000 ans.

Fondée par Alexandre Le Grand,

détruite par les Mongols de Gengis Khan au 13ème siècle,

reconstruite par Tamerlan au 14ème et au 15ème,

elle est conquise par les Russes en 1865.

Elle devient la capitale de l'ancien Turkestan.

Malheureusement, elle est entièrement détruite par un énorme tremblement de terre en 1966.

Seuls ont pu être reconstruits

quelques bâtiments à grande valeur historique ou architecturale.

Mausolée, Madrasa ou Médersa (école coranique), Mosquée

mettent en valeur le travail des artisans locaux.

DSC03784.JPGDSC03775.JPGExtérieur.jpgPlafonds.jpg

C'est juste un avant-goût de ce qui nous attend plus tard.

***

Tashkent est aujourd'hui, une ville moderne, avec théatres, musées, universités,

centre artisanal, métro, grandes avenues, jardins, fontaines ...

et à la vie culturelle riche.

***

 La ville est au centre d'une grande région agricole :

jardins, vignobles, (ils font d'excellents vins), vergers ...

Il faut voir le marché, qui déborde de fruits et légumes appétissants.

 Marché.jpgPains.jpg

Il faut aussi goûter leurs pains,

qu'ils "poinçonnent" au centre, avant cuisson, avec des tampons cloutés en inox.

Chaque boulanger a un dessin différent.

Non seulement ces pains sont beaux, mais ils sont excellents.

***

Demain, nous partons vers Boukhara

***


Commentaires

"merci chère Monique pour ce superbe avant goût d'un voyage que je rêve de faire depuis longtemps; Nous avions fait un bout de la route en Syrie lorsque c'était possible: quelques caravansérails, Palmyre... très cordialement Maïté Loones "

Bien cordialement,

Écrit par : maite loones | 28/07/2012

Les commentaires sont fermés.