Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2012

Mai : Patiences ...

L'oseille

ou plutôt les oseilles car on trouve 4 espèces dans les garrigues.

Oseille intermédiaire (Rumex intermedius)

Oseille des Prés (Rumex acetosa)

Oseille gracieuse (Rumex Pulcher)

Oseille crépue (Rumex crispus)

***

Appelées aussi "Patiences",

elles poussent toutes dans un sol sec et caillouteux

***

Oseille Intermédiaire (Rumex intermedius).

 

DSC01180.JPGDSC01442.jpg  DSC01931.jpgDSC01523.jpg  DSC01624.jpgRumex-intermedius-9.jpg

 C'est une plante vivace, qui, avec sa hampe florale peut atteindre les 60 cm.

Les feuilles sont très étroites, lancéolées, avec à la base 2 ou 4 "cornes".

Les fleurs blanc/vert ou rouge/pourpre, sont en grappe étalées.

Les graines sont en forme de rein.

 

 ***

Oseille des Prés (Rumex acetosa)

 

Rumex-acetosa-5.jpgDSC02062.jpg

C'est une plante vivace, qui, avec sa hampe florale peut atteindre 1m de haut.

Les feuilles sont ovales, allongées.

Les fleurs blanches ou roses sont regroupées en grappe allongée et dense.

Les graines sont en forme de cœur.

***

Ces deux oseilles se ressemblent beaucoup,

et dans la nature, selon qu'elles seront au soleil ou à l'ombre,

dans une terre profonde ou caillouteuse,

leur port et leur hauteur seront différents, et il est très facile de les confondre.

Leur grande différence reste la forme des feuilles

DSC02163.JPG

                               Rumex intermedius                                                  Rumex acetosa

 *** 

Oseille gracieuse (Rumex Pulcher)

 DSC01110.JPGDSC01112.JPG

La forme de ses feuilles lui a aussi donné le nom de "Patience violon".

DSC02017.jpgDSC02258.jpgDSC02260.JPGDSC02265.JPG

 C'est une grande plante, à tige dressée,

aux feuilles en forme de violon.

La hampe florale "à étages",

porte des fleurs blanches, sur des rameaux divariqués (qui s'écartent les uns des autres).

Les graines en forme de triangle arrondi, sont piquantes.

  

***

 

Oseille crépue (Rumex crispus)

 Rumex-crispus--1.jpgDSC01595.JPG  DSC01596.jpg DSC01598.JPGDSC02266.jpgDSC02394.jpgDSC07917.JPGDSC07919.JPG Rumex-crispus--8.jpg  Rumex-crispus-10.jpg

C'est une plante vivace, qui, avec sa hampe florale dépasse 1,20 m de haut.

Ses feuilles ondulées, crispées, lui ont donné son nom.

Sa tige est épaisse et striée.

Sa hampe florale porte de nombreuses fleurs regroupées en étage.

Ses graines sont en forme de cœur.

***

Comme pour  les deux premières oseilles,

les feuilles sont la principale différence.

 

DSC02169.JPG

                                    Rumex pulcher                                       Rumex crispus 

 

***

Certaines oseilles sont cultivées, comme l'Oseille épinard (Rumex patientia)

ou l'Oseille des prés (Rumex acetosa).

On les utilise surtout dans les sauces, les soupes ...

Attention ! toutes les oseilles contiennent de l'acide oxalique, qui empêche la bonne calcification des os.

Une grande consommation est très déconseillée !!!

***

 

 

Commentaires

toujours merci certaine oseille était mise dans la '' bourbouillade'' des gardois avec la sauce acompagant les escargots petits gris , je crois qu'il y en avait 7 mais je ne sais plus les autres ... peut être vous connaissez ?

Écrit par : combes-chapuis | 25/05/2012

Non, je ne connais pas le nom de "bourbouillade".
Mais ma belle-mère, qui est d'origine cévenole fait une sauce pour accompagner les escargots qui se rapproche de ça.
Une branche de fenouil, quelques feuilles de menthe, des feuilles de pissenlit, quelques feuilles d'oseille crépue, un poireau sauvage coupé en rondelles, du persil, de la salade hachée, (mais elle mettait quelquefois des épinards), de l'ail, le tout haché et passé à la poêle dans un peu d'huile d'olive.
Elle ajoute un anchois pilé et quelques noix écrasées.
Un peu de farine, mouillée avec un peu de court-bouillon des escargots... C'est très bon !

Écrit par : Monique Gosselin | 26/05/2012

Ah la bourbouillade ! on peut la manger sans les escargots ;-)
En fait je crois que c'était aussi pour "profiter" les feuilles vertes (et dures) des salades qui "allongeaient" le fricot d'épinards car une fois cuits il ne reste plus grand chose d'un kilo d'épinard
A la maison on y rajoute aussi les feuilles des côtes de blette, on "mouline" tout ça et on sert avec des œufs durs et des croutons de pain rassis ;-)
Oups je m'égare ce n'est pas un blog culinaire ici mais un blog botanique, passionnant et instructif, surtout pour les hérissons... bleus !

Écrit par : Pat | 26/05/2012

Ce n'est pas parce qu'on aime la nature qu'on ne peut pas en profiter ... Sinon, pas de ramassage de champignons, pas de salades sauvages, pas d'asperges, pas de poireau de vigne, pas de confiture de mûres ...
Mais c'est comme le vin, il faut en user avec modération ...

Écrit par : Monique Gosselin | 26/05/2012

Atavisme quand tu nous tiens : nous sommes tous issus d'un peuple de chasseurs/cueilleurs ;-D

Écrit par : Pat | 27/05/2012

Les commentaires sont fermés.