Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2011

Le premier champignon

 

Amanite engainée ( Amanita vaginata)

D'habitude, ce champignon sort en Septembre, mais cette année, avec ce mois de Juillet maussade, on le trouve déjà en garrigue.

DSC07418.JPG

Cela commence par des petits monticules sur la terre.

 

DSC07420.JPG

Puis, on aperçoit une boule entièrement blanche.

A ce stade, il est impossible à déterminer.

DSC07421.JPG

DSC07423.JPG

Le chapeau qui était blanc pur, commence à devenir gris pâle.

 

DSC07425.JPG

En grandissant, le chapeau prend la forme d'une cloche.

Sa marge est striée et cannelée ; c'est la marque des lamelles qui apparaît.

C'est une caractéristique de ce champignon.

 

Amanita-vaginata-6.jpg

 

DSC07424.JPG

Le chapeau s'étale.

Il ya plusieurs couleurs pour le chapeau, mais, en garrigue, sur terrain calcaire, nous avons la variété grise. 

 

DSC07427.JPG

DSC07428.JPG

Les lamelles sont blanches.

Le pied est long et mince, blanc, creux et mou.

Il ne comporte pas d'anneau.

DSC07430.JPG

Il est légèrement renflé au bout, dans une volve peu apparente.

 

Amanita-vaginata-3.jpg

 

 L'amanite vaginée est comestible.

 

Mais les risques de la confondre avec d'autres amanites mortelles,

sont tels,

que je vous déconseille absolument de faire des essais,

qui pourraient être définitifs...

 

 

A bientôt ... Enfin, j'espère !!! 

 

Commentaires

Dans notre belle région du Languedoc, il existe aussi des personnes qui aiment autre chose que les courses de taureaux dans les rues (pardon pour ce hors sujet, mais je viens de lire les commentaires à propos de la mort du jeune homme tué par un taureau et je suis outrée par les horreurs écrites par certains, dits: "aficionados")
Merci de me faire découvrir ce champignon que je ne connaissais pas.Les photos sont intéressantes et les commentaires qui les accompagnent, également
Merci de mettre en garde ceux qui seraient tentés de consommer ce champignon. Si l'on n'est pas un mycologue confirmé (et je n'en suis pas une) on pourrait le confondre, par exemple, avec l'amanite phalloïde mortelle.
Que les champignons trouvés au cours des balades soient comestibles ou non, il est toujours passionnant de les identifier et des les admirer
A bientôt pour une nouvelle découverte...j, espère!

Écrit par : Geneviève fages | 01/08/2011

Les commentaires sont fermés.